La publicité sur Kanpai : faisons le point

Affichage de bannières sur le site et Adblockers

Il y a eu pas mal de bruit et de débat ces derniers mois autour de la publicité sur Internet 📶. Trois événements en particulier semblent avoir fait le buzz :

  • Free joue au bras de fer avec Google depuis début janvier, en ayant désactivé par défaut les publicités des sites pour ses abonnés, avant de faire marche arrière quelques jours plus tard après que l'affaire est remontée jusqu'au gouvernement ;
  • plusieurs titres de la presse allemande se sont associés pour lutter contre les "adblockers", des extensions aux navigateurs Internet qui bloquent l'affichage des publicités et réduisent ainsi les revenus des sites concernés ;
  • Gameblog lutte depuis de longues semaines avec ses lecteurs au sujet de l'omniprésence et le caractère intrusif de la publicité sur leur site, les incitant à passer au statut Premium.

Kanpai étant indirectement concerné par le sujet, il nous paraissait utile de faire un point sur la publicité présente sur le site. Par publicité en l'occurrence, il faut entendre l'affichage de bannières dans les pages du site, ce qu'on peut appeler le revenu passif, par opposition à la boutique qui nécessite une démarche volontaire. Nous choisissons d'afficher de temps en temps de la publicité car cela diversifie les sources de revenus de Kanpai, décision indispensable pour son équilibre économique.

Par définition, Kanpai est rémunéré au volume d'affichage de ces bannières et non au nombre de clics sur celles-ci. La présence de publicité sur Kanpai est gérée par une régie externe qui propose des campagnes lorsqu'un annonceur le demande. Ces annonceurs choisissent Kanpai ainsi que d'autres sites dans le catalogue de la régie pour y diffuser des bannières ou un habillage (grand encart visuel qui entoure la partie supérieure du site). En grande majorité, ces campagnes de publicité sont liées à la culture populaire japonaise, en particulier jeux vidéo ou manga.

Le reste du temps, lorsqu'aucune campagne d'affichage n'est prévue sur Kanpai (c'est à dire plus de la moitié du temps), nous désactivons l'affichage de publicités. Beaucoup de sites placent des bannières de remplissage, souvent gérées par la régie de Google. Nous choisissons de ne pas le faire, car le confort de navigation de nos visiteurs nous paraît prioritaire sur le faible revenu généré par ce remplissage.

D'une manière générale, Kanpai n'offre pas de temps de cerveau disponible, c'est à dire que nous n'écrivons pas pour la publicité. Si une campagne d'affichage est prévue quelques jours par mois, tant mieux : cela contribue à la diversification des revenus du site et assure en partie sa pérennité. Si ce n'est pas le cas, Kanpai n'en est que plus visible et des bannières d'autopromotion peuvent mettent un coup de projecteur, par exemple sur nos eBooks, pour compenser. Il nous arrive également de refuser une campagne ou certains formats de celle-ci si cela nous paraît trop intrusif ou gênant pour la navigation des visiteurs.

Plus globalement, nous ne gèrons pas Kanpai pour faire du trafic, en publiant ce que l'on entend parfois comme des articles "à clic". Nous pensons qu'il est clair à travers nos publications que ce n'est pas l'objectif de Kanpai, puisque nous écrivons souvent de longs pavés qui vont dans le fond et/ou ouvrent le débat avec vous en commentaires. Nous ne voyons pas d'intérêt à publier sèchement les brèves ou une simple vidéo, sinon pour s'en servir de support comme début de réflexion (pour le reste, nous partageons rapidement sur les réseaux sociaux de Kanpai).

Enfin, Kotaete et Kakikomi sont un témoignage supplémentaire de l'importance de la parole de la communauté que nous formons tou(te)s sur Kanpai.

-- Note de janvier 2015 : Nous avons rompu le contrat qui nous liait à notre régie publicitaire.

Par Kanpai Publié en Mai 2013 - mis à jour en janvier 2015