Le nouveau Kanpai vous salue : présentation et explications

Vu par le prisme de son architecture, l'historique de Kanpai est relativement simple :

  • de 2000 à 2004, un site "en dur" avec HTML simple ;
  • de 2004 à 2010, une structure maison dynamique adossée à du PHP/SQL ;
  • depuis 2010, un système de gestion de contenu, Wordpress pour ne pas le nommer.

Or depuis pas mal de temps, Seb et moi avions fait le tour de Wordpress. Ou plus exactement, on tutoyait les limites de l'outil de plus en plus souvent. Jusqu'à la conception même des excellents outils participatifs Kotaete et Kakikomi ont parfois ressemblé à du bricolage, pour contourner tant bien que mal les contraintes générées par le CMS d'Auttomatic. Dans l'intervalle, notre communauté s'est largement étoffée et le trafic a été multiplié par quatre ; nous devions prendre la mesure des problématiques et besoins ainsi créés. Pour plusieurs raisons que je vais évoquer dans cet article, Kanpai est désormais passé sous Drupal et connaît là sans doute un de ses plus gros changements depuis sa création.

Arborescence mon amour

Rassurez-vous, je ne vais pas faire long avec ces considérations techniques qui, si elles vous intéressent certainement peu, jouent pourtant un rôle capital dans ce qui fait le site au jour le jour. Ce qui nous intéresse plutôt ici est la hiérarchisation de l'information sur Kanpai, son arborescence et la manière dont cela impacte la navigation au sein du site.

Je réfléchis depuis un long moment aux concepts de taxonomie voire de folksonomie et à leurs exploitations possibles. Plus exactement, si les tags (mots-clés) sont bien entendu utilisés sur Kanpai depuis pas mal de temps, ils ne sont que collatéraux au cœur du site. À vrai dire beaucoup de fonctions ne sont qu'excroissance, de simples satellites aux contenus et je me suis longtemps senti frustré de composer avec la sémantique comme parent pauvre du participatif alors qu'elle devrait en être son lubrifiant.

À force d'années de réflexion sur cette structuration et de mois de mise en place technique, je crois qu'on est enfin arrivés à faire de Kanpai ce que je souhaitais qu'il devienne depuis un moment déjà, sentiment renforcé par vos participations nombreuses et qualitatives en commentaires comme sur les modules Kotaete (questions-réponses) et Kakikomi (vos publications d'articles).

Par là même, je veux réaffirmer que Kanpai n'est pas un blog, comme je l'expliquais il y a peu.

Ce qui change et apparaît

Commençons par l'aspect visuel. On est restés sur une continuité de direction artistique en épurant plus encore le site. C'est après tout d'une logique inévitable dans la multiplicité des supports, déjà bien gérée par le responsive design initié ici en 2012. À titre d'information, vous êtes aujourd'hui plus de 30% à visiter Kanpai depuis un appareil mobile : smartphone 📱 ou tablette. L'homogénéité n'est donc plus un choix mais une nécessité.

On a également remis à plat l'arborescence verticale qui en avait bien besoin. Rappelez-vous, au début des années 2000, Kanpai était un site consacré principalement aux jeux vidéo et par extension à la culture populaire japonaise. Au fur et à mesure que les années ont passé, le curseur s'est dérivé vers un traitement beaucoup plus large des sujets liés au Japon, à commencer par le voyage. Le menu en haut de page retranscrit désormais au plus juste ces usages thématiques selon le poids des contenus traités.

Mais le plus gros changement de la structure, qui découle justement de cette verticalité, est encore le travail effectué sur l'arborescence horizontale. Plus concrètement l'ensemble des contenus, quel que soit l'auteur et le type, répondent désormais à une seule et même hiérarchie de l'information. Ainsi dans les pages du site, chaque article ou question est naturellement lié à d'autres qui partagent les mêmes thématiques. Du coup, plus besoin que j'ouvre moi-même un sujet pour qu'il soit classé sur Kanpai. Par exemple, je n'ai encore jamais eu l'opportunité de visiter Yakushima mais elle a désormais sa propre page "portail" dédiée qui liste de nombreux contenus déjà abordés entre vous et qui évoluera dynamiquement en fonction des prochaines publications.

Ce sont autant de portes d'entrées qui s'ouvrent, de la plus générique comme le voyage au Japon à la plus précise, par exemple les hébergements à Kyoto. Et pour chaque, une sélection des meilleurs contenus par type, ainsi que la possibilité de consulter tous les articles et questions de cette thématique. Puisque vous pouvez désormais noter tous les articles, commentaires, questions et réponses, l'algorithme de pertinence affûte encore plus les meilleures productions parmi le flot continu. Du coup, plus que jamais, il est important de donner votre avis en notant tous ces contenus pour mettre en avant les plus intéressants d'entre eux, quel que soit sa nature ou l'auteur.

Pour vous aider à naviguer dans tout cela, un nouveau méga-menu fait déjà un premier travail de curation en offrant des accès directs aux thématiques et aux articles de référence. En soutien, le moteur de recherche n'attend bien sûr que votre demande pour vous servir l'information attendue. Et au global, le plan du site donne une vue détaillée de l'arborescence.

On a également profité de ce déménagement pour ajouter de nouvelles petites choses et en faire croître d'autres :

Kotaete encore amélioré

Le succès de notre module questions-réponses n'est plus à démontrer. En deux ans, Kotaete a accueilli près de 1.800 questions et plus de 8.500 réponses validées. Il fallait donc lui donner un petit peu plus d'air pour qu'il continue à grandir à la hauteur de ses ambitions.

Comme expliqué un peu plus haut, la nouvelle arborescence s'applique également aux questions posées. Fini, la contrainte de quelques catégories seulement, et les recherches fastidieuses parmi des listes de questions qui manquaient d'une classification plus précise.

Nous avons également exporté un autre module sensiblement différent pour les émanciper : "trouver des compagnons de voyage au Japon" devient Isshoni pour une utilisation encore plus efficace.

Pour ces deux-là, la notation est bien sûr de mise également, que ce soit sur les questions ou chacune des réponses. Ainsi, le ciblage des Kotaete les plus intéressantes sera bien plus facile. De plus, comme pour les commentaires, les réponses les plus pertinentes pourront être facilement trouvées.

Enfin, nous avons ajouté une fonction qui était demandée depuis les débuts de Kotaete : la possibilité d'être informé par e-mail dès la publication d'une réponse à sa question. Cela reste réservé aux membres de Kanpai, que nous allons justement évoquer ci-dessous...

Kakikomi : absorption et espace membre

Depuis son lancement il y a un peu plus d'un an, nous avons reçu de nombreux retours d'expérience sur l'utilisation de Kakikomi. La plupart des remarques citaient cette impression de déportation du contenu par rapport au site, ainsi qu'une relative difficulté à naviguer dans la quantité d'informations publiées. C'est la raison pour laquelle notre système de blog était encore en phase bêta. Il faut dire qu'en un peu plus d'un an, Kakikomi a généré plus de 200 créations de blogs, près de 1.000 articles et près de 3.000 commentaires.

Pour pallier ces désagréments d'utilisation et valoriser plus encore votre participation, nous avons donc choisi d'intégrer totalement Kakikomi dans Kanpai, profitant ainsi de la même arborescence. Les articles publiés par la communauté ont tous été absorbés, avec une nouveauté importante : l'équipe Kanpai sélectionnera vos meilleurs contenus pour les mettre à la une. Certains étant très qualitatifs, je trouvais dommage de ne pas pouvoir plus les valoriser. Ainsi, ces articles apparaîtront comme les miens : en page d'accueil, partagés par newsletter, distribués sur les réseaux sociaux et liés dans les connexes. Vous bénéficiez alors d'une visibilité très importante. J'ai beau être le fondateur et le rédacteur en chef du site, mon avis n'est qu'un parmi tant d'autres tout aussi intéressants. C'est pourquoi le format blog n'a plus de pertinence ici, à notre sens.

Pour publier des articles, vous devez désormais vous connecter directement sur Kanpai et non plus sur Kakikomi. La création de compte Kanpai vous offre d'autres avantages : sur votre page profil dédiée (voici la mienne par exemple), on trouve votre présentation ainsi que votre historique statistique de participation sur le site. Vos articles et questions sont également listés.

Toutes les précédentes interventions ont été compilées par adresses e-mail fournies lors de vos participations précédentes, il est donc très facile de "réaccéder" à votre espace en demandant un nouveau mot de passe (dans la création de compte Kanpai) avec votre mail habituel. Si vous possédiez un blog Kakikomi, nous vous suggérons de vous inscrire avec l'adresse e-mail que vous utilisiez pour celui-ci, et de remplir votre présentation. Bien entendu, toutes celles et ceux qui souhaitent continuer à utiliser Kanpai sans se connecter le peuvent.

---

Si le site ne vous paraît pas totalement à jour, n'oubliez pas de rafraîchir votre cache de navigateur en appuyant sur les touches CTRL+F5 (sur PC) ou CMD+R (sur Mac).

Seb a fait, comme à son habitude, un travail de développement technique impeccable mais si jamais un petit bug nous avait échappé, n'hésitez pas à nous le signaler. Désormais, c’est à vous de naviguer dans ce nouveau Kanpai, découvrir tout cela petit à petit et nous faire vos retours sur ce qui vous séduit ou vous plaît moins, dans les commentaires ci-dessous !

Et n'oubliez pas de noter tout ce que vous pouvez pour renforcer la pertinence des contenus. ;-)

Par Kanpai Publié en juin 2014 - mis à jour en septembre 2015