Communication externe : pour Kanpai, Facebook écrase Twitter

Résultats d'une page entreprise sur les réseaux sociaux

A la question de savoir qui de Facebook ou Twitter est le meilleur réseau social, je n'ai sûrement pas de réponse absolue. J'utilise les 2 médias indépendamment et je trouve qu'ils sont suffisamment éclectiques pour ne pas avoir à les comparer. Mais s'il y a bien un point où il est possible de les rapprocher, c'est sur la communication externe autour d'une entreprise, en l'occurrence un site web, sujet qui m'intéresse évidemment et que je vais aborder dans cette page.

  • Le profil Twitter @kanpaifr existe depuis juillet 2009. Il est suivi aujourd'hui par un peu plus de 300 followers.
  • La page Facebook Kanpai ! date de mars 2010, vers la fin de mon dernier voyage au Japon. Elle a un peu plus de 250 "fans" (rien à faire, j'ai toujours du mal avec ce terme...).

A noter qu'autant je n'ai qu'un seul profil Twitter qui est intégralement dédié à Kanpai, autant je sépare totalement la page Facebook Kanpai de mon profil perso.

Mon exploitation des 2 réseaux sociaux pour Kanpai est simple : jusqu'à présent, Twitter intègrait automatiquement le flux RSS des nouveaux articles postés sur le site, auxquels j'ajoutais manuellement des tweets liés à l'actualité (en moyenne 1 à 5 par jour). La page Facebook, elle, importait tout le contenu de Twitter. C'est donc ce dernier que j'ai favorisé, mais pour une raison historique seulement, puisqu'il était ouvert auparavant et que j'ai donc simplement créé une syndication sur la page Facebook.

Or, en m'intéressant aux chiffres de fréquentation de Kanpai sur toute l'année 2010, et notamment aux sites référents, je me suis aperçu que le ratio de liens entrants Facebook / Twitter était de 3 pour 1. Alors que la page Facebook n'existait pas dans les 3 premiers mois de l'année, et que le profil Twitter partait donc avec plusieurs dizaines d'abonnés d'avance. Et puisqu'on chiffre en milliers, l'impact est tout de même réel. Je note au passage que la plupart des clics (je l'estime au 3/4) se font depuis les pages "officielles" et non depuis les partages, "j'aime" et autre retweets.

J'ai donc naturellement recentré l'activité vers Facebook qui offre pour moi des résultats plus probants que son concurrent indirect. Cela s'est traduit par :

  • l'ajout d'un bloc Facebook dans la colonne de droite du site, au-dessus du bloc Twitter ;
  • la création d'un vrai alias à la page Facebook (bon pour le référencement) : "www.facebook.com/kanpai.fr" au lieu de "www.facebook.com/pages/kanpai/XXXXXXXXXXXXX" ;
  • la syndication des nouveaux articles directement sur Facebook sans passer par le maillon Twitter, ce qui implique une meilleure visibilité (titre et visuel cliquables, premiers caractères...) et donc un meilleur taux de clics ;
  • des tweets d'actu désormais postés directement sur Facebook, ce qui me libère de l'étreinte parfois frustrante des 140 caractères et permet de poster des médias directement.

L'impact est sensible : le nombre de fans sur Facebook augmente plus rapidement et les clics sont encore plus nombreux.

Je ne cherche pas spécialement de raisons à cette différence. Oh, j'ai bien quelques idées à cela, comme...

  • l'intégration des actualités de Kanpai sur Facebook se fait naturellement sur son mur, au sein de ses propres amis, donc la réception est peut-être accueillie avec plus de confiance que sur Twitter où il y a beaucoup de com' d'entreprise pure.
  • la discussion sur Facebook reste tout de même plus facile que sur Twitter.
  • plus largement : j'ai le sentiment que Twitter, hormis l'effet de mode, a de plus en plus tendance à se regarder le nombril. Les chiffres d'inscriptions "abandonnées", dans ce sens, sont assez dramatiques. La communauté Twitter, que je rapprocherais de plus en plus de 4chan, est-elle blasée du clic ?

Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre expérience à ce sujet ?

Dernière mise à jour le 29 mars 2015