Les réseaux sociaux sont-ils anti blogueurs ?

Page Facebook, compte Twitter, profil Google + suspendus ou supprimés

Quoi qu'on en dise, la communication d'un blog passe nécessairement par les réseaux sociaux. Kanpai n'y fait pas exception et aujourd'hui, le site compte plus de quatre mille "followers" entre la page Facebook, le compte Twitter et le profil Google+.

Seulement, en tant que blogueur, on peut avoir tendance à oublier que l'information qu'on y dépose ne nous appartient pas, contrairement à celle publiée sur le site. Et que du jour au lendemain, le compte peut être suspendu ou tout simplement supprimé.

C'est l'expérience malheureuse qu'a connu Le Dixième Art au printemps 🌸. Sa page Facebook tutoyait les dix mille fans lorsqu'elle a d'abord été suspendue parce que, selon le réseau social, elle répondait trop elle-même à ses propres posts. Après avoir été rétablie, quelques jours après Facebook l'a supprimée définitivement selon le motif que le compte administrateur était "fantôme". Aujourd'hui, la nouvelle page (re)créée atteint péniblement les cinq cents fans...

Sur Google+, beaucoup ont eu le même problème. Même en version bêta, le jeune réseau social a suspendu ou supprimé à tour de bras des comptes dont les utilisateurs n'utilisaient pas leur vrai nom. Lorsqu'on s'appelle Korben ou Maître Eolas, on peut réussir à faire inverser la tendance, mais quand on ne joue pas dans leur cour, il ne reste que ses yeux pour pleurer. D'ici à ce que Google+ ouvre enfin des pages "marques", nous sommes beaucoup à croiser les doigts.

Il n'y a guère que Twitter qui laisse libre à chacun, dans la limite de la loi évidemment, de choisir son nom d'utilisateur et de l'alimenter ou non.

Par Kanpai Publié en octobre 2011 - mis à jour en juin 2014