Kanpai plagié...

Vols de contenu de Kanpai.fr

Si vous suivez Kanpai sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou Google Plus), vous avez appris il y a quelques semaines que le site a été plagié.

J'ai, bien sûr, déjà eu affaire à du vol de contenu, comme j'en parlais dans l'article explicatif "Réagir au vol de contenu provenant de votre site" . Mais il s'agit la plupart du temps de petites frappes sans trop mauvaise intention, assez facilement joignables et qui retirent leur copie rapidement si on le demande correctement.

Là, j'ai eu droit à un plagiat un peu plus organisé, dans le sens où trois blogs ont été créés sous la bannière Blogspot / Blogger (une plate-forme de blog en ligne appartenant à Google) et ont été constitués exclusivement d'articles pompés sur Kanpai.fr : texte et images, seules manquaient les mentions de l'auteur (votre serviteur) et le maillage interne, évidemment. Je ne vais pas donner les liens vers ces sites ni les nommer, pour ne surtout pas leur donner plus de visibilité, mais l'un deux a même eu le culot de piller le nom de "Kanpai" et mon logo !

Comme aucun auteur n'était identifié sur ces sites, sans la moindre possibilité de contact ou de publier un commentaire, j'ai dû faire appel à un autre moyen : la plainte auprès de Google sur la base de copie illégale de propriété intellectuelle. Sur le site du géant, cette procédure se base sur le "Digital Millennium Copyright Act" et permet de dénoncer les plagiats et atteintes au droit d'auteur. Pour ceux que ça intéresse, c'est par ici.

La procédure n'est pas aussi simple qu'elle n'en a l'air. Du moins, si remplir le formulaire initial est assez évident, les échanges de mails qui s'en suivent avec Google sont très rigoureux et on a l'impression de parler à une machine. Les responsables du moteur de recherche demandent une liste précise des articles incriminés, avec une preuve de votre article original. Vu les dizaines d'articles copiés sur chaque site, le processus a été un peu long et fastidieux pour moi. Car Google a purement et simplement refusé de supprimer les blogs voleurs. Voici leur dernière réponse suite à ma demande d'effacer le faux blog qui copie mon logo, le nom de mon site et ma baseline :

Pour le moment, Google a décidé de ne pas intervenir, conformément à ses règles en matière de suppression de contenu.

Un peu sec à mon goût... Mais face au géant américain, j'ai l'impression que nous n'avons pas beaucoup de latitude. Heureusement, toutes les pages articles sur ces blogs ont été supprimées en fin de semaine dernière et ils sont donc désormais des coquilles vides ; on évite donc le pire. Mais je continue de rester vigilant.

Si vous tombez sur des sites, blogs ou pages articles qui reprennent des contenus texte ou photo de Kanpai, n'hésitez pas à me les signaler !

Dernière mise à jour le 21 juin 2014