Végétarisme au Japon ?

9 réponses

Bonjour à tous,

Je compte me rendre au Japon en juillet prochain pour 15 jours - 3 semaines et ma seule crainte concerne la nourriture. En effet, je suis végétarien. Je ne mange pas d'animaux, ainsi que tout ce qui contient de la graisse animale, gélatine, etc... Je mange en revanche des oeufs et du lait.
Est-il difficile de se nourrir en étant végétarien au Japon ? On m'a dit que souvent les nouilles étaient cuites avec de la graisse de viande, est-ce vrai ?
Merci d'avance pour vos réponses.

Question intéressante ?
4.5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Olivier
19 Octobre 2013
22:18

Voilà une question intéressante ! Je suis dans le même cas que toi -je pars en mars pour ma part-
Si quelqu'un peut répondre, ça m'intéresse également :)

19 Octobre 2013
23:28

N'étant pas végétarien, je n'ai pas fait particulièrement, mais mon impression est que ça ne semble pas plus difficile qu'ailleurs d'éviter la viande et le poisson (sachant que l'aliment de base reste le riz). Pour les graisses, par contre, ça sera peut-être plus compliqué vu que ça se voit moins, je laisse la parole aux spécialistes...

Pour information, "végétarien" se dit "saishokushugisha" (菜食主義者) pour parler d'une personne, donc au restaurant vous pouvez demander quelque chose comme "saishokushugisha demo ii desu ka?" ("je suis végétarien, est-ce que ça ira ?") en désignant un plat.

19 Octobre 2013
23:28

Je n'ai pas fait particulièrement attention*

19 Octobre 2013
23:31

Et en fait il semble que l'anglicisme ベジタリアン ("bejetarian") soit également usité, ça sera sans doute plus facile à retenir. :p

Ben
19 Octobre 2013
23:55

Oups fausse manipulation, je voulais bien évidemment voter positif je suis désolé. En tout cas merci pour ta réponse très complète Bach-kun c'est sympa ;)

Seb
20 Octobre 2013
11:55

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le Japon est une bonne destination pour les végétariens. Dans quasiment tout les types de resto tu trouvera des plats sans poissons/viande, sans pouvoir te priver des spécialités (sushi/maki aux légumes, yakitori de légumes sont aussi dans la tradition). Mais surtout tu vas pouvoir, avec un minimum de recherche, apprécier le shôjin ryôri la cuisine des moines bouddhistes.
Il est possible, dans certains temples ouverts aux pèlerins, de pouvoir passer une nuit et bénéficier d'un repas, contre une participation et (parfois) l'obligation d'assister à l'office du lendemain (5h du matin).
J'ai fais plusieurs voyages au Japon dans de nombreuses régions, et j'ai mangé dans beaucoup d'endroit de style diffèrent, cette expérience culinaire et l'un de mes meilleurs souvenirs, il est impossible de penser que le repas est végétarien devant le nombre de plats, les goûts, sauces et bouillons, et pourtant tuer, et encore plus manger, de l'animal est, pour eux, un interdit religieux.
De fait, tu peux être certains de respecter tes convictions, tout en touchant à un bout de Japon, le tout en te régalant.
Itadakimasu

20 Octobre 2013
14:14

A priori, pas de problème.
Plusieurs personnes sont restés 1 an au Japon sans manger ni viande ni poisson.
Et tu peux consommer les nouilles car, à ma connaissance, elles sont cuites dans de l'eau (faut juste faire attention au yakisoba, qui sont frit).

Karine.san
20 Octobre 2013
15:07

Quand j'ai fait mon tour du Japon, il y a deux ans, j'ai trouvé des restaurants vegetariens et aussi des restaurants vegetaliens! Il est tres facile de se regaler la-bas sans manger in viande no poissons!

Isako
20 Octobre 2013
15:31

Bonjour à tous !
Je ne veux pas "casser l'ambiance" mais en fait je dirais que le Japon n'est pas une destination aussi facile qu'on pourrait le penser pour les végétariens (en dehors de la shôjin ryôri bien sûr) tout simplement à cause du dashi qui est un bouillon à base de bonite séchée (katsuobushi) (donc poisson) et qui est utilisé dans presque TOUS les plats, sauces, etc...
Par exemple une miso qui semble bien innocente est en fait faite avec de la pâte miso bien sûr mais aussi du dashi.Un autre exemple,la sauce de tempura est à base de dashi, etc...
On peut trouver du dashi à base de kombu (algue) (ou le faire soi-même) mais dans les restaurants c'est assez rare.
Bref la tâche n'est pas impossible mais c'est juste moins aisé qu'on pourrait le croire (je connaissais un végétalien qui galérait quand on allait au restau à cause du dashi. En fait ce n'est pas vraiment plus dur pour un végétalien qu'un végétarien car la cuisine traditionnelle inclut rarement des oeufs et des produits laitiers).
Pour ce qui est des nouilles (soba, udon) elles sont en effet cuites dans de l'eau en général, mais les zaru-soba par exemple sont trempées dans unne sauce qui contient du dashi.
Quant aux ramens il faut faire attention puisque c'est un bouillon à base de porc pour la plupart, et je ne serais pas étonnée si même le bouillon de ramen à base de miso ne contienne pas un peu de bouillon de porc aussi.

Mais bien sûr, la gamme de plats et de restaurants au Japon est assez large pour que tu puisses bien manger en étant végétarien.
D'ailleurs si tu trouves de bonnes adresses sur Tokyo, je suis preneuse car ma soeur végétarienne vient me voir pour Noël et je voudrais quand même qu'elle se régale ! Merci !

Bon séjour

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.