Marchés au Japon

Dans une ambiance toujours populaire et bon enfant, faire les marchés est un bon moyen de côtoyer les Japonais et leurs habitudes culturelles et culinaires.

Les marchés aux puces, nomi no ichi, sont répandus à travers tout le Japon. Ils se tiennent pour la majorité au sein des temples et sanctuaires, à une date régulière, par exemple tous les premiers dimanches de chaque mois. Les visiteurs peuvent y trouver des souvenirs variés à tous les prix : vaisselle traditionnelle, vêtements, objets de décoration, jouets, etc. Il faut chiner tôt le matin pour faire les meilleures affaires !

Parmi les plus intéressants à Tokyo, on retient le plus grand marché extérieur des antiquités au Forum International, ou encore la brocante mode et vintage au parc Yoyogi à Harajuku. Les deux sont regroupés sous le nom du marché aux antiquaires d’Oedo.

À Kyoto, le sanctuaire Kitano et le temple Toji abritent des marchés de seconde main comprenant notamment kimono, poterie et autres objets d’artisanat ainsi que des stands de nourriture.

Les marchés alimentaires attirent le regard et attisent les papilles ! Idéal pour découvrir de nouvelles saveurs et tester des textures différentes, les marchés de produits frais dépaysent les visiteurs. Souvent installés sous des arcades, ils constituent de bonnes idées de sortie lorsque la météo n’est pas au rendez-vous. Brochettes de poulpe, tempura de légumes, mochi, sushi, furikake (condiments japonais) et thé matcha, l’on ressort le ventre plein !

Thématique intéressante ?
5/5 (2 votes)

Destinations au Japon pour Marchés au Japon

Informations pratiques

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Hébergement

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Guide de conversation audio au Japon