Tokyo SkyTree : visite de la tour phénomène

Tokyo SkyTree : visite de la tour phénomène

Observatoires Tokyo Sky Tree : Tembo Deck et Galleria

Publié le 25/02/2013
Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
tokyo-skytree-1 tokyo-skytree-2 tokyo-skytree-3 tokyo-skytree-4 tokyo-skytree-5 tokyo-skytree-6 tokyo-skytree-7 tokyo-skytree-8 tokyo-skytree-9 tokyo-skytree-10 tokyo-skytree-11 tokyo-skytree-12 tokyo-skytree-13 tokyo-skytree-14 tokyo-skytree-15 tokyo-skytree-16 tokyo-skytree-17 tokyo-skytree-18 tokyo-skytree-19 tokyo-skytree-20 tokyo-skytree-21 tokyo-skytree-22 tokyo-skytree-23 tokyo-skytree-24 tokyo-skytree-25 tokyo-skytree-26 tokyo-skytree-27 tokyo-skytree-28

L’immense et récemment ouverte Tokyo SkyTree est devenu un morceau inévitable de votre visite dans la capitale japonaise. Accessible au public depuis le 22 mai 2012, la Sky Tree a d’abord été ouverte uniquement sur réservations pendant ses premières semaines. Depuis, on peut y monter librement, à condition de s’armer de (beaucoup de) patience ! Comme toute nouvelle sortie médiatisée au Japon, la tour est en effet victime d’un grand succès et les visiteurs s’y pressent chaque jour par milliers. Elle culmine à 634 mètres de haut, un chiffre qui n’a pas été choisi au hasard, puisqu’il peut se prononcer « musashi » en japonais. La province de Musashi correspond à l’ancien nom de l’arrondissement Sumida où la Tokyo SkyTree est située (et dont la rivière éponyme coule tout à côté).

Pour la plupart des étrangers, il n’est pas possible de réserver ses tickets à l’avance sur le site officiel (car cela nécessite une carte bancaire japonaise qui sera redemandée sur place). L’ouverture des portes se fait à 8h le matin. À mon avis, il est totalement illusoire d’espérer passer rapidement en arrivant dans le « cœur » de la journée. Pour notre part, nous sommes arrivés à 9:30 un jour de semaine, hors vacances, par beau temps. Le seul problème ce jour-là était le vent fort qui soufflait sur Tokyo et qui ne permettait pas à tous les ascenseurs de monter les 350 étages à plein régime. Commença alors une attente au quatrième étage, consacré aux tickets (pour le jour même uniquement).

Nous avons attendu 2h30 avant d’atteindre les caisses pour acheter notre ticket. Dès que nous avons commencé à faire la queue, la file d’attente s’est encore considérablement allongée jusqu’à s’étendre dehors (pourtant, le double hall prévu s’étale déjà sur une superficie importante). Si j’ai un conseil à vous donner pour ne pas perdre trop de temps, c’est d’arriver dès 8h. Connaissant les Japonais, il doit déjà y avoir une file d’attente. Ou alors venir tard dans la journée pour profiter des vues de nuit (l’observatoire ferme à 22h). Autre solution : venir en groupe pour bénéficier d’une file d’attente spéciale bien plus rapide. Dans tous les cas, prenez en compte que la Tokyo SkyTree est légèrement excentrée par rapport à la capitale. Il faut sortir à la station JR Oshiage qui se trouve au-delà de la Yamanote, presque à l’opposé de Shinjuku, à une demi-heure de métro.

L’attente, toutefois, est récompensée : après quelques secondes dans un ascenseur qui grimpe à 600 mètres par minutes, les vues depuis le Tembo Deck, à 350 mètres au-dessus du sol, sont superbes pour peu que les conditions météo soient favorables. L’observatoire à 360 degrés s’étend sur trois étages où l’on trouvera bien entendu un café, un restaurant, un magasin de souvenirs et des toilettes. Peu de bancs, à vrai dire, l’idée étant que le flux de visiteurs ne s’éternise pas afin de faciliter la rotation.

En ajoutant encore 1.000¥ aux 2.000 dépensés pour arriver au Deck, on peut atteindre la Tembo Galleria, qui plafonne à 450 mètres d’altitude ! La vue ne change pas radicalement mais on ressent encore plus cette impression aérienne de flotter au-dessus du grand Tokyo : de Yokohama à Chiba, des aéroports aux tours de Shinjuku, de Takao-san jusqu’au Mont Fuji qui se dévoile avec romantisme les jours de temps clair. J’ai eu l’opportunité de visiter plusieurs observatoires disséminés dans Tokyo, mais incontestablement la Tokyo SkyTree est l’une des plus impressionnantes et mérite l’attention qui lui est accordée. N’hésitez pas à partager votre avis à ce sujet, en particulier si vous avez eu l’occasion d’y grimper de nuit.

Au pied de la belle, c’est toute une économie qui s’est agglomérée, sous la dénomination glamour de « Solamachi » (qui signifie « ville du ciel »). Les boutiques s’alignent par dizaines dans un dédale impressionnant de produits dérivés, de souvenirs en tout genre et de restaurants à perte de vue. Je note aussi l’un des plus grands Donguri, magasins officiels de produits dérivés du Studio Ghibli, juste à côté de la station Oshiage. L’occasion de passer encore quelques heures dans les pattes de la Tokyo SkyTree qui, décidément, sait y faire pour s’inscrire dans les mémoires.

Informations pratiques sur cette visite

En japonais

東京スカイツリー (Tôkyô Skytree)

Accès

  • Tobu ligne Isesaki (métro) : station Tokyo Skytree puis 2 minutes à pied
  • Tokyo Metro lignes Asakusa ou Hanzomon (métro) : station Oshiage puis 3 minutes à pied
  • Keisei ligne Oshiage (métro) : station Oshiage puis 3 minutes à pied

Horaires et jours d’ouverture

ouvert tous les jours de 8h à 22h

Prix

  • 2.000¥ pour le Tembo Deck
  • 1.000¥ supplémentaires pour la Tembo Galleria

Site officiel

http://www.tokyo-skytree.jp/en/ (en anglais)

Localiser sur la carte du Japon


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

20 commentaires
  1. Par pascal
    le 25 février 2013 à 14:20

    bonjour, et merci pour ce bel article. Je vais justement loger 1 semaine dans ce quartier mi-mars, et j’aimerais connaitre l’emplacement exact ou l’adresse du magasin Ghibli. Merci

  2. Par Angelzide
    le 25 février 2013 à 14:24

    Merci pour ton article très sympathique! Mais je pense qu’il faut éviter de manger avant de prendre l’ascenseur à 600 mètres/secondes non ? :)

    • Par Angelzide
      le 25 février 2013 à 14:25

      oups, j’ai lu secondes au lieu de minutes :)

  3. Par AFG
    le 25 février 2013 à 14:30

    Eh bien ! Un grand merci Gaël ! Toutes les réponses aux questions avant qu’on ne les pose !
    Du concret, de l’efficace comme d’habitude.
    Il doit y avoir, effectivement, un fort engouement pour la Sky Tree, car ayant opté en Octobre dernier pour l’observatoire d’Ikebukuro à Sunshine city (car j’avais peu de temps) j’y ai erré absolument toute seule un samedi matin de ciel clair…

  4. Par Shisney
    le 25 février 2013 à 14:42

    Mon coup de coeur Tokyoite tout simplement !
    Je suis extrêmement déçue de pas avoir eue le temps de monter dans la tour, mais rien que la voir depuis mon hôtel suffisait à me mettre des étoiles dans les yeux ^^

    • Par SETH
      le 25 février 2013 à 18:52

      Très sympa ton reportage photo Kevin.

      Moi, cette tour ne m’inspire pas vraiment quand je vois son ombre portée qui doit pourrir la vie à pas mal d’habitants….

  5. Par Alex
    le 25 février 2013 à 15:40

    Ce qu’il y a de tres bien avec l’ouverture de la TST, c’est que du coup les autres observatoire sont … vides !

    Par contre a la TST, un enfer ! merci la reservation sur le net sans quoi je n’aurais peut etre pas eu le courage d’attendre …

  6. Par ReyTan
    le 25 février 2013 à 16:35

    j’ai passé une super visite de la tour,
    l’attente n’a pas été trop longue, mais on était venu de bonne heure.
    Super vues de là haut
    une belle réalisation, elle est magnifique.

  7. Par marion
    le 25 février 2013 à 18:15

    très intéressant, comme d’hab; merci de nous tenir si bien informée, c’est un réel plaisir

  8. Par Phiphine
    le 26 février 2013 à 01:56

    J’ai lu un article sur le Japan Times affirmant qu’il serait bientôt (peut-être d’ici mi-juin) possible de faire un saut à l’élastique depuis la Tokyo Sky Tree. Si vous avez plus d’informations (prix, inscription, …), je serais bien intéressée.

  9. Par Didou
    le 12 mars 2013 à 16:35

    Petite question !

    Lors de l’ascension, (via l’ascenseur :p) le sol est-il transparent ? Peut-on voir le sol s’éloigner ?

    Il y a une photo ou l’on vois tes pieds Gael. Ou cela se situe t-il ?

    • Par Gael
      le 13 mars 2013 à 09:32

      L’ascenseur n’a pas de sol transparent.

      La photo où l’on voit mes pieds a été prise au plus bas des 3 étages du Tembo Deck.

  10. Par Frédéric
    le 13 mars 2013 à 00:48

    J’y suis aller en octobre 2012. Si vous avez la possibilité, allez y de nuit.
    C’est encore plus spectaculaire. Lorsque j’y suis aller, je n’ai pas attendu plus de 30 minutes, un coup de chance sans doute.

  11. Par Annie
    le 16 avril 2013 à 14:42

    Bonjour,
    C’est bien grâce a Kanpai et a cet article précisément que je suis allée aujourd’hui même voir la Skytree. Je m’attendais a tout niveau file d’attente. Je suis arrivée a 15 heures (un peu compliqué de trouver l’entrée des visiteurs qui ne sont pas en groupe : c’est a l’étage 4F comme 4th floor, donc au 3ème étage en version française puisque leurs rez de chaussée sont nommés 1F. J’ai demande à une jeune femme quel serait le temps d’attente : 50 minutes. Et cela a été le temps exact d’attente. Cela passe très vite car les colimaçons sont bien gérés, on est bien au chaud. 2000 yen pour prendre l’ascenseur qui va au 350 eme etage sur le pont appelé Tembo Deck. Petite déception, l’ascenseur est tout noir de l’intérieur, revêtu de splendides décorations mais on ne voit rien de la ville. Puis 5 minutes de file d’attente, oui cinq minutes !!! Pour reprendre un ticket pour prendre l’ascenseur vers le 445 étage et arriver à la Tembo Galleria, celui ci vaut 1000 yen. Et la, l’ascenseur est transparent.
    Quand j’y suis allée, il faisait un temps superbe mais un peu voilé et je ne connais pas assez bien Tokyo pour différencier les quartiers mais tout est splendide. Surtout baladez vous bien sur cette galerie, il y a un petit endroit ou l’on peut se prendre en photo et votre portrait se reproduit plusieurs fois, vous vous voyez de face, de dos, c’est très drôle.
    Le glassfloor – plancher en verre – situe sur le Tembo Deck, n’était accessible qu’aux photographes maison qui facturaient la prestation.

    • Par Martinotti
      le 18 juin 2013 à 10:39

      Bonjour, y a t il un énorme aquarium à voir en bas de cette tour, réalisé par Takashi amano ?

  12. Par koba_999
    le 16 avril 2013 à 21:23

    Je pars au Japon samedi 20 avril 3 semaines à Tokyo et j’espere bien y monter :)

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".