Yamanote

L'inévitable ligne de train circulaire à Tokyo

Avec son tracé ovoïde qui dessert les principaux quartiers du centre de Tokyo, la ligne de train JR Yamanote offre des qualités pratiques indéniables qui n'usurpent certainement pas son succès. De passage dans la capitale japonaise, il serait étonnant que vous ne l'arpentiez pas à un moment donné, et à raison.

La Yamanote fut édifiée en plusieurs étapes. Inaugurée en 1885 par la section Shinagawa-Akabane du sud vers le nord, elle fut complétée en 1903 avec la ligne Toshima (Ikebukuro-Tabata), jointe en 1909, avant de fermer la boucle en 1925 par les tronçons Kanda-Ueno et Tokyo-Nakano. Longue de 34,5 kilomètres, soit à peine 500 mètres de moins que le périphérique parisien, elle enserre le cœur de Tokyo comme sa ceinture de rail. Il faut compter un peu plus d'une heure pour en effectuer le tour complet, qui s'étale sur une douzaine de kilomètres dans un axe nord-sud et moitié moins dans le sens est-ouest. Cette vidéo montre la boucle entière, au départ de Ueno :

Une trentaine de stations et autant de caractères

À ce jour, la ligne Yamanote compte 29 stations et autant de points névralgiques, qui comptent d'ailleurs chacun leur petit jingle sonore. Dans le sens des aiguilles d'une montre, on compte ainsi :

  • Nippori
  • Uguisudani
  • Ueno
  • Okachimachi
  • Akihabara
  • Kanda
  • Tokyo
  • Yurakucho
  • Shimbashi
  • Hamamatsucho
  • Tamachi
  • Shinagawa
  • Osaki
  • Gotanda
  • Meguro
  • Ebisu
  • Shibuya
  • Harajuku
  • Yoyogi
  • Shinjuku
  • Shin-Okubo
  • Takadanobaba
  • Mejiro
  • Ikebukuro
  • Otsuka
  • Sugamo
  • Komagome
  • Tabata
  • et enfin Nishi-Nippori (celle-ci fut, en 1971, la dernière station ajoutée au tracé)

Voici le plan complet de la ligne :

Plan ligne Yamanote Tokyo

Toutefois, JR East a récemment annoncé l'ajout d'une trentième gare desservie d'ici aux Jeux Olympiques 2020, soit près d'un demi-siècle après la dernière adjonction. Si l'on ne connaît pas encore son nom définitif (on parle de Sengakuji ou Takanawa), cette nouvelle station sera créée entre Shinagawa et Tamachi au sud pour rallier, à terme, l'aéroport de Haneda encore plus rapidement. Les travaux, débutés au printemps 2015, s'achèveront au bout de cinq ans. À noter que ce tronçon reste à ce jour le plus long de la Yamanote avec 2,2 kilomètres qui les séparent.

Chaque quartier desservi possède sa propre identité forte qui permet de renforcer l'image aux mille facettes de la capitale nipponne, où passent ces trains acier aux bandes vertes caractéristiques. Ainsi, parmi les plus connus, on citera la coloration nocturne de Shinjuku, shopping à Shibuya, otaku à Akihabara, mode à Harajuku, coréenne à Shin-Okubo ou encore d'affaires à Tokyo.

Pour des visites touristiques entre ces quartiers phares, la Yamanote s'avère souvent très pratique. Pas étonnant que d'autres villes japonaises s'en soient inspirées, à commencer par la fameuse Loop Line d'Osaka. Comme pour cette dernière, il ne s'agit pas d'une ligne de métro mais bien d'un tracé de train circulaire en extérieur. Attention toutefois au sens de rotation :

  • 外回り sotomawari (dans le sens des aiguilles d'une montre) ;
  • ou 内回り uchimawari (dans le sens inverse).

Aussi pratique soit-elle, la ligne Yamanote ne doit pas non plus devenir l'alpha et l'oméga de vos déplacements dans la capitale. Rien que la JR possède d'autres lignes qui traversent le grand Tokyo et peuvent s'avérer aussi pratiques voire plus selon le trajet à effectuer, à commencer par la transversale Chuo / Sobu. Et ne parlons même pas des innombrables trains et métros de compagnies privées. De plus, certains quartiers bien connus ne sont pas desservis par la Yamanote, tels que Roppongi, Asakusa, Odaiba, Ginza ou encore Chiyoda. Même s'ils n'en sont jamais très loin, il ne faut pas hésiter à sortir de cet intra-muros qu'elle crée officieusement et auquel Tokyo ne se limite certainement pas.

À découvrir également :

Guide du train et métro à Tokyo

Des trains bien spécifiques

Chacun des 51 trains qui circulent sur la Yamanote s'étale sur 200 mètres de long. Et pour cause, puisqu'il s'agit de la ligne la plus fréquentée de la capitale avec 3,55 millions de passagers par jour en 2005. Ainsi, bien que les sièges longitudinaux facilitent un remplissage optimal des rames, il arrive que des pousseurs gantés donnent un petit coup de main, le matin en heures de pointe, pour faire rentrer tout le monde. La boucle ne se met en pause la nuit que pendant 3h10 pour effectuer la maintenance, garante d'une propreté et d'une qualité de service optimales. À l'horizon des JO 2020, la Yamanote pourrait d'ailleurs tourner 24h/24.

Car avec leur fréquence de rotation de 2 à 4 minutes, ces trains n'ont pas le droit à l'erreur. Dans une mécanique ferroviaire japonaise bien huilée où chaque rame s'arrête à chaque gare, les suicides sont le grain de sel qui peut gripper tout un ballet. Alors depuis 2008, tous les accès au rail sont protégés par des portiques automatiques, et la procédure de déblocage ne prend qu'une dizaine de minutes. Sur son site, JR East présente alors ses excuses pour le désagrément et cela fait office de bon de retard pour des salary-men en apparence impassibles.

East Japan Railway présentait, lors d'une conférence de presse rapportée par Asahi Shinbun le 13 octobre 2015, les nouveaux trains de la Yamanote (série E235 composée de 11 voitures) qui n'avaient pas été mis à jour depuis 2002. Ils circulent à partir du 30 novembre de cette même année. Parmi les changements principaux, on note :

  • le passage de 8 à 28 écrans (et leur passage de 17 à 21,5 pouces) pour la diffusion d'informations et publicités ;
  • le passage de 82 à 26 affiches papier suspendues au plafond (désormais en 6 endroits) et placardées aux murs.

Les voici présentés en vidéo :

Du 1er août au 15 septembre 2016, un train spécial de la Yamanote (avec 11 wagons décorés comme une piste d'athlétisme) encouragera l'équipe japonaise pour les JO de Rio.

Pour les nostalgiques ou les curieux, ce Tumblr Yamanote livre, entre autres, de nombreux jingles audio de la ligne qui rappelleront sans doute d'excellents souvenirs.

Notez cette destination
4.97/5 (37 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Yamanote

  • yamanote-train
  • yamanote-ligne
  • Plan Yamanote

Informations pratiques

Comment se rendre à Yamanote

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~240€)

Tarif

À partir de 140¥ (~1,24€) pour un trajet d'une station ; le coût est fonction du nombre de stations parcourues

Toute la ligne est compatible avec le JR Pass

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Tous les jours de 4h30 à 1h20

En japonais

山手線 (Yamanote-sen)

Météo à Tokyo

Aujourd'hui
24 / 27°C
Demain
24 / 29°C
Consulter les prévisions météo du Japon

Hébergement à Yamanote

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Guides pratiques pour Yamanote

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Yamanote (Tokyo)