Les raisons préférées d'être Japonais

Quiconque s'intéresse un minimum à la société japonaise sait que, derrière le respect et la politesse publiques, ce peuple fait montre d'une certaine fierté nationale. Rien d'incompatible ou de criticable à notre sens, tant que cela reste indépendant du complexe de supériorité, de condescendance voire de racisme. Toutefois, il me semble intéressant d'essayer de se placer du côté japonais afin de connaître les raisons qui, dans l'éducation ou la vie quotidienne, motivent un tel sentiment de la part des Nippons.

La question exacte posée à mille personnes pour ce sondage est "Pour quelles raisons êtes-vous heureux d'être né Japonais ?" . En voici les réponses les plus plébiscitées (j'y ajoute parfois quelques remarques personnelles en italique) :

  1. Quatre saisons distinctes (49,7%) - printemps des sakura, été chaud et humide, automne des momiji, hiver froid et rude
  2. Eau potable (42,4%)
  3. Nourriture délicieuse (38,9%) - faut-il encore louer la diversité et la qualité de la cuisine japonaise ?
  4. Bon riz (37,1%) - au Japon, le riz est l'équivalent du pain en France
  5. Animés / manga intéressants (35,3%)
  6. Société sûre / absence d'armes à feu (34,3%)
  7. Pickpocket moins fréquent qu'à l'étranger (30,9%)
  8. Trains ponctuels / excuses dès quelques minutes de retard (30,2%) - cf. notre article comparatif entre JR et SNCF
  9. Pas de service militaire (28,7%)
  10. Économie forte (28,1%)
  11. Technologie des toilettes japonaises (28%)
  12. Amour de la langue japonaise / large gamme de jeux de mots et onomatopées (27,4%)
  13. Même la nourriture instantanée est bonne (27,1%)
  14. Intéressante culture otaku (26,9%)
  15. Contemplation des sakura au printemps (26,8%)
  16. Konbini partout (26,8%)
  17. Poisson délicieux grâce à l'entourage marin (25,9%)
  18. Évolution des jeux vidéo (24,9%) - en perte de vitesse ces dernières années, le Japon a contribué pendant très longtemps à faire du jeu vidéo ce qu'il est aujourd'hui
  19. Culture variée (24,1%)
  20. Des grandes villes, la campagne, et des villes comme Kyoto (23,4%) - encore une fois, voyez plus loin que Tokyo pour votre voyage au Japon !
  21. Technologie (23,1%)
  22. Moins d'écart que dans les autres pays entre riches et pauvres (22,5%)
  23. Les bains sont agréables (22,5%) - se réfère aux onsen et sentô
  24. Artisanat (22,3%)
  25. Pas de frontière limitrophe (22,1%)
  26. Technologie médicale (22,1%)
  27. Filles japonaises mignonnes (19,8%) - cf. notre article sur les femmes japonaises
  28. Shinkansen confortable (19,3%)
  29. ASCII art (17,7%)
  30. Les meilleures vidéos pour adultes (17,4%) - cf. notre article 1 Japonaise sur 200 aurait tourné dans une vidéo pour adultes
  31. Internet le plus rapide au monde (17,3%) - la fibre à 1Gb y est déjà déployée
  32. Réseau téléphonique portable presque partout (17%)
  33. Appareils photos uniquement japonais (16,3%) - à part Leica et quelques autres, Canon et Nikon squattent les meilleures ventes
  34. Technologie antisismique (15,9%) - et pour cause, vue la quantité de séismes sur l'archipel
  35. Montres japonaises reconnues internationalement (15,6%)
  36. Excellence des techniques de construction de bâtiments (15%)
  37. Culture de la voiture (11,1%)
  38. Niveau élevé des douanes (10,2%)
  39. Plus grande rapidité au monde du service McDonald's (8,6%)

Sans surprise, beaucoup des raisons invoquées relèvent notamment des spécificités japonaises, son savoir-faire et sa culture. Remarquons également qu'à travers beaucoup de réponses, le Japon se met en comparaison à l'international, pour accentuer ses propres composantes ou mettre en valeur son niveau de vie.

Que pensez-vous du résultat de ce sondage et, selon vous, quelles réponses vous ont surpris par leur présence / absence ?

Article intéressant ?
4.58/5 (24 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

SADV Cobra
21 Février 2013
15:11

Je suis d'abord surpris que personne ne cite l'éducation des enfants. Sans y être parfaite, j'en suis sûr, elle y est beaucoup plus prise au sérieuse qu'en France par exemple. Ca ne parle pas non plus de l'absence de différence de population, comme la banlieue qui n'a pas de connotation péjorative chez eux. En France, il suffit de grandir en banlieue pour voir ses chances sévèrement diminuées. Les rues sont plus sûres, et la population plus civique, aussi et surtout, car les enfants ne sont pas laissés à l'abandon, plus blasés les uns que les autres. Je regrette juste que le comportement vire un peu trop au moutonisme, une fois la personne dans la vie active.

Thomas
21 Février 2013
16:20

Excuse moi mais leur système scolaire est plus que minable sans vouloir être méchant pour en avoir parlé avec des professeurs japonais (et pas de japonais). En France certes il y a des soucis mais on apprend pas bêtement des tonnes et des tonnes de dates pour pouvoir les recracher dans des QCM. En France on fait des dissertations ce qui permet de savoir s'exprimer, être logique et cohérent dans une argumentation et enfin donner un peu son avis.

Les professeurs japonais étaient dépité de voir que leurs élèves n'ont aucun sens de l'explication d'un phénomène historique par exemple (ils connaissent les dates les évènements mais ne savent pas les combiner en clair ils peuvent pas dire genre : ben l'année 1947 est la rupture entre le camp communiste et le camp américain pour diverses raisons la première étant ect). De plus pour avoir vécu dans une famille japonaise pendant 2 mois apprendre l'anglais en leur donnant des listes de vocabulaire et un erzat de grammaire sa sert a rien. Le fils me disait que sa faisait 3 ans qu'il apprenait l'anglais et il savait même pas dire un mot.
Ah oui et en France on est pas obligé d'être riche pour faire des études... (On a pas à débourser 15 000 euros par an pour aller à l'université et je rappel par ailleurs que la Sorbonne est mieux classé que Todai). Et les enfants ne sont pas laissé à l'abandon euh si le Japon le système scolaire c'est marche ou crève (et c'est beaucoup crève).

Pour ce qui est du sujet de la banlieue excuse moi mais étudie la répartition sociologique du Japon, il y a des guettos comme en France cependant ceux ci sont étalés dans certaines villes éloignées de la mégalopole.

Désolé mais je suis énervé quand des gens comparent deux pays où elle fait un amalgame tantôt positif (Japon) et tantôt négatif (France).

SADV Cobra
21 Février 2013
17:07

Je faisais référence à l'éducation Parentale. Ne soit pas désolé, c'est moi qui manquait de précisions.

En France, il n'y a peut-être pas à débourser 15000€, mais quand on vient de banlieue, on ne va pas loin. Comme ça, c'est vite réglé.

Je suis absolument de ton avis concernant la richesse, cela ne conditionne pas les études. Tout est d'abord question de socle. D'ailleurs, tu dois savoir que le Japon est en plein paradoxe? Donner plus de place dans la société à la femme, sachant que c'est elle qui tient le foyer, et gère l'éducation des enfants. Si c'est à ce point un sujet de société, ce n'est sans doute par pour rien. Ce qui me fait penser qu'il est infiniment plus compréhensible de ce fait, que ce soit la mère qui ai la garde des enfants en cas de séparation dans la plupart des cas. Là ou en France, par exemple, je ne vois pas trop où se situe l'explication qui fait que l'écrasante majorité des pères se retrouvent sur le carreau.

Bien-sûr, ce n'est pas du tout une règle d'or, mais c'est quand-même le modèle "vitrine" chez eux. Pour cela, je suis vraiment curieux de voir comment le Japon va gérer ce problème.

La différence entre la banlieue française, et ce que tu pointes, c'est qu'elle est de taille.

SADV Cobra
21 Février 2013
17:18

J'oubliais. Autant ce que tu dis est vrai pour les grandes écoles, qui sont conditionnées par l'argent et l'école de provenance, autant on peut quand-même poursuivre ses études je crois.

Aline
21 Février 2013
19:02

Je viens de la banlieue parisienne. J'ai réussi à me faire un bon petit cursus scolaire. Certes, j'ai du me battre financièrement, mais heureusement, quand nous sommes plein de volontés, l'état, le département, ou même la commune peuvent nous aider! C'est dommage, si j'avais été plus téméraire, j'aurai pu être véto à l'heure qui l'ai! Mais je suis assistante élevage dans un des plus grands élevage de chevaux de sport en France. C'est ça la différence avec la France et les autres pays, tout le monde peu réussir, même si nous ne sommes pas tous égaux à la base face aux études. En France, quand on veut, on peut! :).

SADV Cobra
21 Février 2013
22:31

Je te félicite Aline, mais pour la seconde fois, je ne parle pas de l'école, mais des parents. Tu ne seras ni la première, ni la dernière à réussir en banlieue, mais la plupart des jeunes souffrent de leurs parents avant toutes choses. La banlieue ne fait que rajouter à une situation. C'est facile et très simpliste de dire qu'il suffit de vouloir, pour pouvoir, car je veut bien croire, que lorsque tu as un socle familial stable, et des gens pour te guider, ou du moins, ne pas faire office d'obstacles, voir d'agresseur, il suffit de vouloir pour pouvoir, mais ce n'est pas le cas de tous, loin de là même.

Juste au dessus de chez moi, j'ai une gamine qui braille souvent le soir, sa mère lui dit simplement de fermer sa grande gueule, et pour avoir été proche de me battre avec son père, pour lui avoir... dit bonjour, j'ai peu d'espoir pour la petite. Je connais une mère qui laisse son gosse devant la télé sans jamais s'en soucier, et tu veux rire? Elle est en échec scolaire. Après, j'ai un autre exemple où les parents sont très bien, et les enfants sans reproches. Oui c'est possible de réussir en banlieue, et personne n'a jamais dit le contraire. La plupart des jeunes au chômage sont issus de la banlieue, idem pour l'échec scolaire et les formations qui n'aboutissent pas. Ce n'est pas moi qui le dit.

R_Kami
21 Février 2013
18:21

J'allais dire exactement comme Tomas, en ajoutant que sinon, je trouve ce classement proche de mon propre ressenti.

Tsukiyo
21 Février 2013
20:51

J'aimerais bien savoir d'où tu tires ta conclusion sur le fait que l'éducation japonaise est minable. Celle-ci est considérée par l'ocde comme largement supérieure à l'éducation française. Le niveau d'éducation au Japon est l'un des premier du monde... Voire le premier selon les années. Soit le qcm est leur méthode de prédilection, mais la dissertation ne rends pas plus intelligent... C'est d'ailleurs pour ça que la France est derrière le Japon.

CherryHana
22 Février 2013
22:10

L'OCDE n'a fait ses études que sur ce type d'évaluation qu'est le QCM. Or le Japon s'entraine majoritairement sur ce genre d'évaluation alors qu'en France, on ne fait pas de QCM. On préfère apprendre à un élève à réfléchir par lui-même au lieu de recracher "bêtement" une leçon et je suis très fière de notre enseignement pour cette raison. Je suis persuadée que si on n'évaluait plus que sous cette forme et on arrêtait tous les autres modes d'évaluation, on serait aussi bon...

C'est un peu comme les jeunes américains qu'on reçoit dans l'école où je travaille et qui trouve que notre niveau en maths est minable parce que ce qu'ils voient en 5ème, on ne le voit qu'en 3ème (notamment niveau fonctions). Sauf que quand on creuse un peu, on se rend compte qu'il ne font pas le dixième de ce qu'on fait en maths au niveau géométrie. Pour eux, ça ne sert à rien dans la vie et donc ça ne les pénalise pas. Sauf qu'on apprend à travers ce programme de géométrie à démontrer et à avoir une réflexion poussée sur comment prouver quelque chose et qui sert bien au-delà des maths... Et que pour le programme de numérique, on les rattrape avant le bac de toutes façons malgré tout ce qu'on a vu en plus en géométrie...

Bref, tout ça pour dire que ces classements ne peuvent pas avoir de valeur dès l'instant qu'on n'évalue qu'une partie de ce qui est enseigné dans certains pays alors que ça représente 100% des connaissances dans un autre... Et qu'on ne peut pas trouver de connaissances et d'évaluations communes aux pays évalués.

Pour l'argument de la banlieue, je trouve également que c'est encore une fois comparer ce qui n'est pas comparable. Dans nos banlieues, nous avons autant de cultures que d'immeubles et ce n'est pas facile de cohabiter quand on n'a pas la même culture au départ... Une de mes amies est instit dans une banlieue difficile et elle doit souvent gérer l'arrivée en CM d'enfants qui sont en France depuis quelques semaines seulement et ne parlent pas un mot de français (et dont les parents ne parlent pas un mot de français non plus). Comment espérer qu'ils s'intègrent aussi facilement, qu'ils puissent réussir comme ceux qui vivent depuis 7-8 ans en France et ont la chance d'avoir des parents qui leur ont appris le français depuis leur naissance ? C'est un problème qui n'existe pas au Japon et qui joue pas seulement sur la réussite en banlieue mais également sur l'éducation en général (car un parent ne parlant pas français, ne connaissant pas le système français aura forcément beaucoup plus de mal à faire bosser ses enfants et les faire réussir).

Quant à l'éducation, je ne sais pas si l'éducation japonaise est vraiment meilleure(ou la notre d'ailleurs). Je suis toujours choquée de voir que les tous-petits n'ont aucune limite là-bas, ce que je ne vois pas, à ce point, chez nous. Par la suite, ça s'arrange peut-être mais encore une fois, je pense que ça dépend de ce qu'on juge... Est-ce qu'on ne regarde que le fait de savoir se "tenir" en société, d'être épanoui et avoir une "vie" d'enfant, de connaitre tous les codes pour être un enfant bien élevé, être capable de s'exprimer quand quelque chose ne va pas ? Bref, là-dessus, je pense que c'est plus partagé... Les américains nous citent beaucoup en exemple en ce moment en matière d'éducation et je ne suis pas tout à fait convaincue non plus...

Thomas
21 Février 2013
15:14

Je trouve personnellement ce sondage assez peu sérieux enfin si côté chiffre il doit l'être mais les réponses sont assez spéciales : je suis heureux d'être japonais parce qu'il y a 4 saisons ? C'est un argument assez... futile ^^

Si on prend l'exemple de la France j'aurais dit ben je suis heureux d'être français parce que l'on est un des seuls pays à avoir un système de santé gratuit et performant (si on excepte Cuba) ou parce que nous sommes un pays de révolutionnaires avec une grande histoire qui se bat pour améliorer la vie des concitoyens (encore aujourd'hui avec le Mariage pour tous ou la mise en place de minimas sociaux) mais j'aurais pas répondu parce que il y a du pain ^^.

Après je rale mais je pense que le sondage n'était pas censé être sérieux et voulais surtout montrer les spécificités japonaises comme tu dis.

seb
21 Février 2013
16:11

La vraie information dans ce sondage, c'est que le service est plus rapide au Mac Do japonais.

Et ça, on n'en parle pas assez !

Blague à part, cela ne sert à rien d'essayer d'analyser les réponses avec nos yeux et notre culture d'occidentaux.

Pour les 4 saisons, cela peut s'expliquer par les notions de fin/renaissance liées aux saisons qui sont extrêmement importantes dans la culture japonaise.

SETH
21 Février 2013
16:17

Pas de service militaire : on y voit le voisin coréen tout proche dans cette réponse...qui lui doit servir.
Les meilleures vidéos pour adultes et les japonaises :), si on ne parle pas de l'amour pour ses concitoyennes ce serai dommage ...

Les toilettes ...Oui, certes, certes... la sécurité, le climat et le respect sont quand même des notions qu'on peut privilégier dans un sens plus général, quand on parle de son pays, que de parler des chiottes ou du McDo (à classer au même niveau??).

Pas de frontière limitrophe, (et leur politique stricte d'immigration aussi , non?!) mais cela ne les a pas empêcher de vouloir "s'installer" ailleurs...

Minostel
21 Février 2013
16:27

Autant j'ai trouvé l'article/interview d'une franco-japonaise complètement vain, autant celui là est bien marrant.

Une réponse m'interpelle et mériterait un article dédié :

"Moins d’écart que dans les autres pays entre riches et pauvres".

Ce serait intéressant d'avoir des chiffres pour corroborer ou infirmer cette impression.

Thomas
21 Février 2013
16:44

Au Japon d'après l'OCDE l'écart était en 2011 (10% des plus riches par rapport à 10% des plus pauvres de 0,34) La France était de 0,30.

Ils sont même au dessus de la moyenne de l'OCDE 0,33 ce qui signifie que Le Japon a un plus fort écart entre les riches et les pauvres que les autres pays (excepté USA, Italie, Royaume Uni). Sauf que au Japon ben la pauvreté est assez caché donc c'est pour sa qu'ils ont cet appriori battu en brèche pas ces chiffres officiels (Voir OCDE)

Tsukiyo
21 Février 2013
20:57

Oui l'écart entre les riches est les pauvres est plus important qu'en France cependant les japonais cultivent depuis la fin de la guerre la société de la moyenne.
C'est à dire qu'ils ont fait en sorte que la plupart des gens fasse partie de la moyenne donc ni riche ni pauvre et cela fonctionne très bien.
Bien sur ces derniers temps cette tendance comme a s'essouffler car le Japon se repose sur ses lauriers.
Du coup cela qui leur donne le sentiment d'avoir moins d'écart entre les riches et les pauvres même si c'est faux. Les japonais qui sont dans la moyenne vivent bien, pas ceux qui sont dans la moyenne en France si l'on veut comparer nos deux pays.

Aline
21 Février 2013
19:06

Ce qui m'a surpris, c'est le numéro 39, enfin, surpris ... j'ai surtout eu un rictus en le lisant! On voit bien que nos petits japonais aiment manger. Il serai intéressant de faire le même sondage du coté des français :D.

Aline
21 Février 2013
19:07

J'oubliais : Merci pour cette article!

romjpn
22 Février 2013
01:50

Moi j'aurais dis (bon je suis pas japonais) :

-Pays très sûr, même une fille peut rentrer chez elle à 3 heures du matin sans trop craindre à Tokyo.
-Le service à la japonaise.
-La propreté et le civisme.

Sinon pour mon petit pays (La Réunion) :
-Deux saisons où tu n'as jamais vraiment froid (excepté vers les montagnes).
-Les microclimats
-De la bonne bière(La Dodo).
-Pas trop de Macdo mais des snacks avec leurs sandwichs (dix fois meilleurs). :p
-Un "melting-pot" exemplaire, sans grosse dérive vers le communautarisme.

22 Février 2013
10:01

Il est dommage de vouloir comparer 2 pays/cultures qui n'ont rien à voir du fait de leur histoire et de tant d'autres choses.
L'éducation japonaise est bien différente de l'éducation française.. et alors ? Est-elle moins bonne ou meilleure? Je crois qu'on est mal placés pour en parler..

En ce qui concerne le sondage, ça ne m'étonne guère que les japonais sont d'abord fière de leur culture (nourriture, langue, etc..) et de leur haut niveau technologique.
Certains critères sont sans doute plus étonnant de notre point de vue (contemplation de sakura, filles mignonnes ^^) mais soyez surs qu'ils sont tout aussi important pour les japonais..!

skamy
23 Février 2013
10:22

J'aurais rajouté une raison:
- Mettre les toilettes avant le ohanami dans les sondages.

Rien que pour ça, ça vaut le coup d'être japonais. (On va commencer à dire otoire du coup :p)

Sunshine
23 Février 2013
18:57

Plus on avance, plus les raisons deviennent géniales.
J'aime particulièrement le coup de la montre, des douanes ou des vidéos pour adultes...
Pour le début du classement, rien de très étonnant, et c'est normal qu'ils en soient fiers.
Mais pas du tout d'accord avec la raison 22 (Moins d’écart que dans les autres pays entre riches et pauvres: Ce n'est pas parce que les sdf se cachent que l'écart riches/pauvres est moins grand) et la raison 39 (Plus grande rapidité au monde du service McDonald’s: Service désespérant de lenteur).

Ziel
22 Mars 2013
19:08

En même temps si leurs cuvettes de toilettes sont chauffantes c'est parce qu'ils n'ont pas de chauffage dans les toilettes... pas de chauffage du tout d'ailleurs dans la majorité des cas! La clim c'est pourrit, sa chauffe mal, c'est bruyant, ça consomme un max d'électricité, ça dessèche l'air...

Les filles sont mignonnes en 27e position... c'est une question de goût! elles s'améliorent depuis 2007 (ceci dit j'ai déménagé donc c'est peut-être le quartier qui veut ça!) mais personnellement les pieds complètement tordus, le maquillage à outrance et l’obsession pour le kawaii de certaine fait plus peur qu'autre chose, mais je ne suis pas un mec... ce qui horripile le plus chez les japonaises c'est que quand elles atteignent la 30aine elles décident tout d'un coup qu'elles ne peuvent plus porter tel ou tel vêtement parce que ce n'est plus de leur âge... des vêtements pourtant "normaux", dans fioritures... après y'a le contraire avec des mémés de 80 balais en mini robe en tulle à froufrou rose et toute la panoplie qui va avec, mais c'est plus rare, heureusement?

Pour le Mc Do j'ai lu ça sur une enseigne devant un magasin, je sais plus si c'est "servit en moins de 3secondes ou gratuit" ou si c'est 10s mais ça m'a presque donné envie d'aller acheter quelque chose juste pour vérifier... peut-être que ma tête de française aurait perturbé le/la serveur(se) suffisamment pour que ma commande soit gratuite ^^

Les points 5 (manga) et 14 (otakus) me font penser que se sont pas des japonais qui ont répondu!!! La majorité de ceux qui lisent/aiment les manga le cache, être otaku est une honte (que se soit otaku de manga ou autre... y'a des exceptios ceci-dit: aujourd'hui un de mes nouveaux élèves m'a dit "je suis otaku" et alors que j'en restais bouche-bée "otaku de français"... ouf! il m'a fait peur le con!)

L'eau potable: la majorité ne boit pas d'eau du robinet à moins d'en être vraiment obligé... encore moins depuis Fukushima!

Moi, pour la France je dirais "le fromage" parce que je suis en manque! c'est bien la seule chose qui me manque au Japon! mon supermarché n'a que du kiri -_-' à 500yens les 6 carrés... le reste c'est des trucs japonais tout aussi pré-digéré ou le fameux camembert d'Hokkaido emballé dans un emballage emballé dans un autre tout cas avec un bon goût de plastique... l'avantage c'est que "pas de fromage" = "moins de calories"!

Gabriel Draghi
11 Mai 2013
20:14

Je viens de lire ça, c'est intéressant mais le truc qui me saute le plus aux yeux c'est... ÉCONOMIE FORTE? WTF? Le Japon possède sans doute l'économie la plus délabrée parmis le club largement pourvu en économies délabrés des pays développés... Et aussi, "pas de frontière", y'a pas de quoi être fier.

Ajouter un commentaire