1 Japonaise sur 200 aurait déjà tourné dans une vidéo pour adultes

Sur Kanpai, je parle le plus souvent des bons côtés du Japon et d'un point de vue touristique, où l'on s'en prend plein les yeux sans se soucier des travers de cette société. Pourtant la culture japonaise, c'est aussi parfois des notions qui peuvent nous paraître plus étranges voire déviantes. Cette fois-ci, je vais aborder le sujet de la perversité au Japon (変態 hentai) et notamment le marché de la vidéo érotique (エッチ ecchi) voire pornographique.

L'industrie de la vidéo pour adultes (appelée AV pour Adult Videos) a récemment affirmé qu'une femme Japonaise sur 200 aurait déjà tourné dans une vidéo pour adultes, qu'elle soit de charme ou à caractère sexuel. Un chiffre énorme, dont voici la traduction du raisonnement qui y conduit :

En incluant les productions sur Internet et non officielles, le nombre d'AV produites chaque année tournerait autour de 35.000, soit environ une centaine par jour. Il y aurait entre 2.000 et 3.000 nouvelles filles chaque année, soit un total d'environ 150.000 Japonaises ayant participé à une AV. La population du Japon étant constituée de 30 millions de femmes entre 19 et 55 ans, cela donne 1 Japonaise sur 200 dans cette tranche d'âge, ou encore 0,5% de cette population.

Bien entendu, impossible de vérifier ces chiffres, mais il faut reconnaître qu'au Japon l'industrie pornographique semble tentaculaire. Qui n'a jamais été choqué(e) de voir des dizaines de magazines à caractère sexuel, trainer dans les rayons des conbini à hauteur des enfants ?

Plus largement, c'est également la prostitution qui est mise en cause par ces chiffres. Le marché est connu pour être gigantesque au Japon, dépassant le cadre gentillet qu'on veut bien accorder, par exemple, aux bars à host et hostess, très courants dans le quartier de Kabukichô à Tokyo, ou encore à Osaka. Contre une rallonge en liquide, il serait facile de terminer au love hotel...

Plus grave est le concept de 援助交際 enjo kôsai ou enkô. La traduction est "relation tarifée", mais il faut plutôt parler de prostitution lycéenne. Alors que la majorité au Japon est à 20 ans, les "JK" (pour joshi kôsei 女子高生, les lycéennes) n'ont aucun mal à pratiquer プチ援交 puchi enkô : la vente de leurs cheveux, petites culottes usagées ou encore leur salive.

Cette méthode d'argent facile peut alors dériver vers la relation tarifée. Les réseaux sociaux japonais sont mis en cause, en particulier les 出会い系 deaikei, les sites de rencontres spécialisés pour téléphones mobiles, ou encore les services tels que Yahoo! Chat. La langue japonaise va jusqu'à posséder un mot pour les filles qui ont fugué et se font héberger chez des hommes, sans loyer à payer mais contre des faveurs sexuelles : 神待ち kamimachi, littéralement "dans l'attente d'un dieu".

La plupart des filles qui ont pratiqué l'enjo kôsai ou tourné dans une AV ne l'ont probablement fait qu'une ou deux fois. N'oublions pas que les religions au Japon ne voient pas les relations sexuelles prénuptiales comme immorales. Le sens moral des Japonaises est différent.

Article intéressant ?
4.73/5 (11 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

aAlex
05 Janvier 2012
13:11

On peut ajouter à la liste les Soap land et Oppai pub. ^_^ Tout les hommes japonais ont été au moins une fois au soap land selon une de mes amies japonaises, qui trouve ça normal.

SETH
05 Janvier 2012
14:45

" Soap land et Oppai pub" Ahh... 2 sujets intéressants qu'il faudrait traiter je pense, je m'en vais de ce pas me documenter là-dessus.
"des bons côtés du Japon ", eh...Bien, je trouve que cela fait partie du bon côté du Japon pour ma part.
D'une part parce que c'est loin d'être faux, 1 sur 200, oui, c'est sans doute possible, cela doit correspondre à la part de fille correcte, car oui, toutes les femmes au Japon ne sont pas belles, par contre, comme toutes les femmes du monde , elles se font prendre en photos, en vidéos par leurs petits copains , la différence c'est qu'ici on ose moins le tarifer.
Quant à l'activité des adolescente occidentales, les Lois en vigueur sont certes moins permissives en occident, mais à bien étudier les rapports des différents Ministères de l'Education, il s'en passe de belles au sein des facs et autres instituts du secondaires, la différence encore une fois, et que la Loi sanctionne les activités rénumérés, encore plus chez les mineures.

Maintenant, pour avoir pu observer le phénomène iceberg de la profession (vous savez l'expression, on ne voit que le haut de l'iceberg), les femmes sont beaucoup plus intéressées (dans tous les sens du terme, malheureusement..) qu'on ne le croit, et à tous les âges.
Ca à toujours surprit mes clients hommes, mais les femmes sont aussi demandeuses, maintenant on peut y voir un argument marketing très fort, la première chose que je fait quand je veux qu'une fille pose nue pour moi, c'est la rassurer sur la qualité de mon travail, mais se faisant, elle s'auto rassure en voyant le nombre de femmes qui ont posées avant elle. Et c'est bien là, l'intérêt de l'industrie du X, populariser la chose, quitte à faussement la promouvoir, autant donner des chiffres qui rassurent alors ;) "Vous voyez?! Tout le monde le fait!"
D'autant qu'en amateur et en production "à la maison, et à usage personnel" (et pour nos potes, n'est-ce pas les mecs..), on doit se retrouver dans ces chiffres.
Avant trouver une belle MILF ou une Cougar, était très difficile, maintenant les postulantes à une petite carrière X de cette âge sont beaucoup plus nombreuses, ce n'est pas pour rien, banalisation de la chose, émancipation .
Il y a 15 ans aucun lycéen n'aurait échangé de vidéo de sa copine en classe, portables, bluetooth, et vulgarisation des pratiques sexuelles, évolution des moeurs ont tous changés .
Réalités des usages et Lois sont des choses bien différentes dans les faits...

Ryozhukai
05 Janvier 2012
13:37

Petite erreur sur le kanji de 出会い系, qui devrait être celui-ci. :)

Intéressant article pour ceux qui découvrent le Japon...

Reynald Weislo
05 Janvier 2012
14:18

Il est vrai que le sexe dans tous les pays a ses dérives, que dire en France des étudiantes qui se prostituent pour se payer leurs études ou leurs logement??!
Au Japon les livres sont certes à la vue, mais le plus souvent ils sont "liés" et donc pas possible a feuilleter
et la prostitution trés discrète aussi, enfin, moi c'est ce que j'ai constaté.

Sam
06 Janvier 2012
09:18

Tres bon article. C'est vrai que les magazines dans les convinis ont des couvertures jamais trop denudees, mais ca fait tourner les yeux car ils sont assez voyants, et effectivement a hauteur d'enfant. Bon c'est vrai qu'ils sont lies pour qu'on ne puisse pas les ouvrir (ce qui n'etait pas le cas il y a 6-7 ans si mes souvenirs sont bons), mais je trouve ca abuse quand meme. D'un cote j'ai rien contre les choses obsedes, tant que chacun fait ce qu'il veut, mais de la a le banaliser dans la vie de tous les jours et a la vue d'enfants, ca me parait trop.

Comment voulez ne pas devenir un obsede alors que quand vous passez dans un lieu de vie comme le convini, vous etes systematiquement amene a passer devant des decolletes plus que sexys, des filles jamais nues en couverture mais aux postures tout de meme tres explicites. Et encore je parle pas des choses franchement pedophiles qu'on trouve dans certains rayons de certaines boutiques de mangas d'Akihabara (quartier que je connais bien puisque je bosse pas loin)

Zach
05 Janvier 2012
15:49

Je suis désolé mais quand on voit aussi l'image que reflète des groupes d'idol comme AKB48 par exemple (un parmi tant d'autres) perso je trouve ça dérangeant. Des enfants (oui, pour moi ce sont des enfants) la plupart du temps en bikini/lingerie, des photoshoots dans des poses TRÈÈÈS suggestives avec angle plongeant sur les parties intimes et j'en passe, normal que dès le plus jeune âge les dérives apparaissent. Enfin bien sûr c'est partout pareil mais le "Lolicon" est un phénomène carrément banalisé au Japon et moi j'ai toujours un peu de mal avec, même après plus de 2 ans de vie ici.

edgydog
05 Janvier 2012
17:36

Juste pour mon information personnelle, quand tu dis "des enfants" à propos de AKB48, sur quoi tu te bases ? Uniquement sur l'âge ? La majorité ?

Zach
05 Janvier 2012
17:41

Je parle de l'image, la petite lolita qui fait 14 ans à tout cassé. En même temps c'est le principe des Idols certes, c'est ptet pour ça que j'ai jamais accroché au tripe (et le musique quoi... PTDR XD). Enfin bref on s’éloigne du sujet.

edgydog
05 Janvier 2012
19:16

Oui comme tu dis, chacun son trip.
Perso, du haut de mes 30 ans j'accroche à 100% au charme nippon, que les demoiselles paraissent avoir 15 ans ou d'autres comme Mikie Hara qui a tout à fait l'air d'une jeune femme.

Sam
06 Janvier 2012
09:33

Par contre si vous allez a Akihabara, vous avez des recueils de photos non denudees mais assez erotiques de filles qui elles ont rellement 12-13 ans. Et la effectivement ca fout les boules. Autant AKB48 ca me derange pas (sauf qu'ils nous les rabachent un peu trop), autant le reste d'Akihabara est parfois a vomir (AKB vient de AKihaBara a la base).

Sam
06 Janvier 2012
09:31

"accroche au tripe"
A la mode de Caen ? lol

Sam
06 Janvier 2012
09:28

Je suis d'accord avec toi, le cote "lolicon" au Japon est perturbant. Apres je pense aussi qu'il vaut mieux de l'enjo kosai que du Marc Dutroux, et que de ce cote la, je n'ai pas entendu parler tant que ca de violeurs pedophiles ou autres horreurs du genre (en tous cas pas plus qu'en France ca c'est sur). Donc est-ce que la mode du lolicon pousse a devenir un violeur pedophile, je ne sais pas.

Meme chose pour les viols tout court d'ailleurs, je serais curieux de connaitre les statistiques japonaises quand on voit qu'un certain nombre d'AV font quasiment son apologie. Bon ce sont pas des viols comme dans le film fr "baise-moi" et on peut supposer que c'est du 2nd degre mais ca reste choquant.

Bref a mon humble avis, les japonais sont assez detaches de tout ca (heureusement) et au pays des dessins animes ou jeux videos "violents" pour enfant, au pays du sexe qui apparait partout, on ne peut pas dire que les effets sautent tellement aux yeux, ce qui contrediraient pas mal de personnes en France qui mettent tjrs tout sur le dos des jeux videos, de la TV ou des magazines.

SETH
05 Janvier 2012
16:04

Il y a toujours des groupes plus matures pour cela, les SDN48 pour rester dans la même famille.
http://www.youtube.com/watch?v=7lQ01VtQCho&list=WL00CF040A7BFB7455&index...
et avec du français dans les choeurs : (même si c'est difficilement audible)
http://www.youtube.com/watch?v=ePi1eBrln9A&list=WL00CF040A7BFB7455&index...

Maintenant les plus jeunes existent, et s'ils existent, c'est bien parce que ces jeunes femmes ( qui n'apprécient guère d'être traitées comme des "enfants" ) adhèrent à ce business, les parents les y autorisent, elles ..peuvent toujours refuser d'adhérer ou pas, d'y travailler ou pas.
Maintenant il y en a toujours pour regarder, et parler d'interdit ou de morale par la suite. Qu'ils s'occupent de leurs fesses (pour rester dans le ton), les plus grands moralistes sont toujours les plus Hentai en fin de compte.
"normal que dès le plus jeune âge les dérives apparaissent", on peut aussi penser que la Nature humaine est ce qu'elle est, et qu'au final, les censeurs et bien-pensants n'y changeront pas grand chose.

Oreda
05 Janvier 2012
17:25

pourtant les AKB sont, pour une bonne partie d'âge banal pour des idoles, voire vielle pour des idoles (il y an a qui sont née en 1988 (mariko notamment)), ou encore Maeda Atsuko qui a plus de vint ans, et j'en passe, je pense plutôt que tu ne te fait pas a leur allure '''jeunette''' (pour les AKB), ou alors tu parlais des NMB48 peut-être ?

Pour revenir l'article, si on rajoute les Ero Photobook, la prostitution, les photogallery "anonyme" ou on vois tout sauf leur visage (assez courant depuis quelques années), je pense que ont doit tourner dans les une sur 100 qui a déjà posé au moins nue, ou super dévêtue, mais bon se chiffre n'est pas vraiment quantifiable.

Zach
05 Janvier 2012
17:30

Oui je parle de l'image surtout, j'ai toujours l'impression de voir des "enfants" quoi. Je sais que c'est le grand kiffe ici et y a l'image Kawaii et tout ça, c'est sûr petit à petit on s'y fait mais ça reste perturbant.

SETH
05 Janvier 2012
17:48

Moi, je m'amuse beaucoup des gars qui prétendent aimer les japonaises, mais qui les voudraient moins naturelles, à la mode occidentale, entièrement épilées ... Dans le même ordre d'idée, il faut se rappeler que les japonaises font un peu plus "jeunes" que les occidentales du même âge, elles sont comme elles sont.
Même si les AKB ont débuté jeunes (15/16ans), elles ont la majorité qu'ont dit sexuelle dans bien des pays, et ont leurs libres arbitres, et sont aujourd'hui un peu plus matures qu'à leurs débuts, le temps passe pour tout le monde.
elles font plus jeunes, jouent de la provocation et de leurs charmes comme toutes les adolescentes dans le monde, ça, ça ne risque pas de changer.
Jason Statham dans "London" qui se fait draguer par une mineure siliconée (comprenez qui a tout d'une femme), lui répond d'aller se faire f...ailleurs, et ensuite en anglais dans le texte, quelque chose comme "ces bata... de français, ils ont droit de bai... des mineures " ( la majorité sexuelle en France est à 15ans).
Finalement, nous autres français passons aussi pour des pervers aux yeux d'autres cultures...

Reynald Weislo
05 Janvier 2012
17:59

Bravo.

Zach
05 Janvier 2012
18:13

Jamais personne n'a parler de mode occidentale ou quoi que ce soit. Chacun ses goûts voilà tout, moi l'image Lolita petite fille ne m'attire pas plus que ça. J'aime quand une fille fait son âge, je trouve juste plus sexy l'image d'une "vraie femme" plutôt que celle d'une petite écolière qui fait des poses Kawaii. Certes les japonaises/asiatiques font plus jeunes c'est indéniable, mais quand même. Depuis que j'habite au Japon j'aime bien aborder ce sujet avec mes amies japonaises pour avoir leurs avis et j'ai toujours droit à un "Kimochi warui" en guise de réponse. Bon je vais m'arrêter la parce que apparemment tous les fans vont me tomber dessus après XD

Sam
06 Janvier 2012
09:37

Nan nan je te rassure, perso j'aime bien les filles kawaii mais je trouve kimochi warui les mecs qui trippent a mort sur les idols. Mais la c'est plus le principe d'idols qui me derange, les filles d'AKB48 en elles-memes sont loin de me deplaire, meme si elles sont qques annees plus jeunes que moi. Juste que je vais pas devenir fan loin de la.

05 Janvier 2012
22:37

Je ne connaissais pas les Soap land et Oppai pub, merci de les signaler car cela rejoint effectivement l'article.

Merci aussi à Ryozhukai pour cette correction de kanji ;-)

Concernant les groupes d'idols, j'ai déjà écrit un article sur "AKB48, la machine sexy", et notamment l'une d'elles qui a fait son coming-out dans le porno.

Sam
06 Janvier 2012
09:42

Pourtant c'est nettement plus repandu que l'enko a ce que je sache.

SETH
05 Janvier 2012
23:06

Au vue de leur nombre, 48....On en est déjà à 1 pour 50 :lol: ! Ajoutez la part de filles de leurs âges qui ne sont pas aussi jolies, et finalement vous avez bien le pourcentage d'une pour 200 qui aura fait du porno dans sa vie .
Perso, je n'ai pas été tout de suite attiré par les japonaises, c'est assez récent... Les AKB, et autres idols? Je les trouve mignonnes, je suis admiratif de leur énergie, mais leur côté sexy ne me fait pas d'effet, à vrai dire, je n'y prête pas attention, j'ai regardé leur dramas, je les apprécie mais si j'ai cité les SDN, c'est justement pour montrer que je préfère la tranche d'âge au-dessus en la matière.
Les idoles sont là, car elles correspondent à un besoin dans leur propre tranche d'âge aussi, il ne faut pas l'oublier, nous ne sommes pas tous, obligés de nous sentir concernés par celles-ci ;)

Pour relativement bien connaître la clientèle du porno, je peux vous dire qu'il y en a pour tous les goûts, et je me garde bien de juger les goûts de chacun, il y a les jeunes hommes qui aiment les vieilles, et les jeunes lolitas qui aiment leur sensei ou sempai...

On ne doit pas juger les gens sur leurs préférences sexuelles, sur le fait qu'ils ont fait une vidéo un jour , parce qu'au final tout ça, ce n'est que des sentiments, et franchement ressentir les choses, s'amuser, aimer, être aimé, le temps d'une étreinte, à la lumière d'une bougie ou sous les néons des projecteurs, on en a tous besoin;
Et c'est pour ça que l'on vit.

Sam
06 Janvier 2012
09:45

je te rejoins tout a fait !

Sam
06 Janvier 2012
09:43

Au passage, je suis tombe sur ca (dans une pub sur Metropolis hein, juste par hasard ;)
erolin . net
Ca explique quels types d'institutions ou services de type "erotique/adulte" existent a Tokyo et comment ils fonctionnent.

aAlex
06 Janvier 2012
10:16

On en oublierait presque que les filles ont pour objectif de gagner de l'argent pour acheter des objets de luxe genre sac Vuitton… et oui c'est pas des conneries. C'est même elles qui le disent.

Sam
06 Janvier 2012
10:33

Ben c'est le but de l'enko, tout ceux qui connaissent l'enko sont au courant. Il y a 6-7 ans alors que ma copine japonaise se baladait avec moi dans Shinjuku tout pres de Kabukicho (quartier des hotesses entre autres), un mec lui avait d'ailleurs propose de l'enjo kosai en l'interpellant dans la rue genre : "援交やってくれないか?" (enko yatte kurenaika)
Apres le mec s'est barre limite en courant quand il m'a vu arriver (j'etais reste dans une autre boutique entre temps et je n'avais pas entendu ce que le mec disait). Le pire c'est que ma copine avait 25 ans a ce moment la, elle est pas moche certes, mais pas du tout lyceenne.

SETH
06 Janvier 2012
11:44

La prostitution est un large débat. J'en reviens au libre-arbitre de chacune.
La prostitution pour vivre, est une chose à déplorer, bien sûr, mais l'enko dans le but se payer du superflu est un choix, pas une obligation.
Comme la prostitution estudiantine en France, c'est souvent entre les 2. Difficile de juger en ce cas.
Alors, il y en a pour vous dire que sans "demande", il n'y a pas d' "offres", eh...bien...C'est comme débattre pour savoir si la poule est venu avant l'oeuf, au final, on ne saura jamais, et les 2 seront toujours présents.
En France, il y a une Loi qui vous interdit de proposer à une personne en difficulté, des échanges de faveurs sexuelles pour de l'argent, car forcément puisque celle-ci est en difficulté , elle n'aura pas d'autres choix...que d'y consentir...
Bien sûr, en tant qu'homme, je ne me sens pas concerné, à moins d'être un parfait gigolo, je ne puis (malheureusement...?) monnayer mes services sexuels, mais cependant, je ne pense pas pouvoir me vanter de n'avoir jamais fait la "pute", envers un patron, des clients, etc.. On se vend tous quelque part, l'important c'est de garder son âme, et de ne pas causer de dégats à son corps, et de rester maître de ceux-ci.

Mik
08 Janvier 2012
18:13

Merci pour l'article, Gaël n_n !

Je sais pas, en lisant, et l'article, et vos commentaires, j'ai pensé : qu'est-ce que qu'on est, au juste ? Des femmes. Des hommes. Ah, d'accord. Des poulets, peut-être. C'est pas mal non plus...

Il y a des débats où l'on s'inquiète qu'au nom d'une religion, certaines soient trop couvertes. Ici, je vois l'inverse : cette dérive porno-sensuelle bizarre, ou tout est sexualisé, même une cuisse de poulet (ça arrive, attendez), sans que personne ou presque ne s'en émeuve. Au Japon, en France, partout, tout le temps, on a jamais vu autant de femmes déshabillées ! Des qu'on peut leur enlever quelque chose, on le fait. A croire que le monde est comme un clip de Rihanna ou de Lady Gaga (ou de toutes les chanteuses ou presque, elles sont toutes à poil, maintenant alors bon^^')... bouh, effrayant !

Vous me direz : ce sujet traite de l'ecchi, porno, tout ça. Et justement, avec des phénomènes comme l'enjô kôsai, c'est le porno dans ta maison, plus seulement sur ton écran. Comme si on ne faisait plus la différence entre l'enfant et l'adulte (un peu comme ces pubs dégueulasses qui font poser des minettes "comme des grandes") Mais c'est quoi justement, être une grande, une "femme" ? J'ai parfois l'impression que c'est enlever le plus d'habit, se faire passer pour une côtelette sexy, bref, n'importe quoi. Et bien sûr, on a des tonnes de femmes assez intelligentes pour copier la copine, parce que, comme vous dites "tout le monde le fait". Génial !

Oreda
11 Janvier 2012
00:02

il y a un détail que l'on ne pense pas forcément, c'est que au japon depuis l'après guerre les films pornographiques sont censurés, les parties génital ne sont donc pas vraiment visible, ce détail peu faire penché la balance pour les filles accosté dans les rues par l'un de ces cinéastes du porno.
car elle recevra beaucoup d'argent pour quelques heures, elle sera serte nue et dans des position plus que suggestive, mais elle sait que le maillots sera pixelisé ou flouté, je ne suis pas une femme mais j’imagine que ca doit déjà semblé plus intéressant sous cet angle, surtout que les DVD porno ne reste pas très longtemps dans les étagères étant donnée qu'ils sont très souvent renouvelés de part la production monstrueuse de film a la journée au japon, donc une visibilité limité et une censure, bien que cela ne soit pas un acte anodin ces détails doivent avoir leur poids et leur action sur se chiffre de une femme sur 200.

Mik
11 Janvier 2012
19:07

Je ne pense pas que le "floutage des zones sensible" rende la décision de ces femmes plus facile ou intéressante. Du moins, je ne l'espère pas! ça serait vraiment triste, pour ne pas employer un autre mot.

Ou alors, on se promènerait tous dénudés, pour peu que l'on cache nos parties intimes ? (je sais, j'exagère)

Mais justement, c'est cette banalité qui est effrayante.La facilité avec laquelle certaines et certains jouent avec leur corps, l'exposent au regard de n'importe qui. Avec toutes les dérives que ça implique.

SETH
11 Janvier 2012
19:34

"Ou alors, on se promènerait tous dénudés" c'est ce qu'on fait tous, en étant gamins...
après, on nous inculque plein de jolis principes d'adultes, en nous disant de nous rhabiller...Et tous les complexes qui vont avec aussi.
" banalité qui est effrayante", et pourquoi le serai t'elle..?
."La facilité avec laquelle certaines et certains jouent avec leur corps, l’exposent au regard de n’importe qui. " liberté ..?
"Avec toutes les dérives que ça implique." Dérives, dérives, pourquoi ce serai forcément négatif, selon quels principes inculqués...?

Oreda
13 Janvier 2012
22:10

""Ou alors, on se promènerait tous dénudés, pour peu que l’on cache nos parties intimes ? (je sais, j’exagère)""

a la plage, les gens sont quasi a poil, il on juste leur partie sensible caché, et encore parfois on sais plus trop si elle est cachée...

j'avais entre lu un mini débat la dessus su r 2ch, la fille mettait sa dans les argument positif, donc c'est que pour certaine (avec un pourcentage que j'ignore) trouve ca important que sa soit flouté.

Mik
21 Janvier 2012
15:14

Oreda # un point pour toi ! J'avais complètement oublié la plage... Peut-être l'un des seuls espaces où se promener quasi-nu n'est pas une exception, mais une norme^^

SETH # sur le fait de se "promener nu étant gamins"... Oui, tu as raison, mais, je pense que tout le monde grandit.
Je maintiens toujours ce que j'ai dit, à propos de cette "érotisation du corps" à tout bout de champ. Quand j'ai parlé de banalité, j'aurais dû donner un exemple : pourquoi, dans certaines pubs, on hésite pas à montrer des femmes dans des positions bizarres pour vendre des produits d'entretien ? des voitures ? du parfum (ah ! pour les parfums, certaines sont complètement nues, alors que les hommes, eux, sont presque toujours sur-habillés)

C'est bien de crier "liberté, je fais ce que je veux". Au nom de la liberté, les femmes se sont révoltées pour porter le pantalon, le collant, la mini-jupe, et c'était très bien ! Mais aujourd'hui, j'ai presque l'impression qu'on est devenus esclaves de cette liberté : on sexualise tout où presque, c'est à peine si on peut allumer sa télé devant ses gosses. Dans les séries dites "tout public", si on ne voit pas une femme en soutif ou en train de faire je ne sais quoi, on dirait qu'il y a un problème. Comme si les femmes et les hommes (surtout les femmes) étaient devenus des marchandises.
Aujourd'hui, on est envahit par l'érotique, le sexuel, et on mélange tout au nom de cette prétendue liberté, quitte à laisser des gamines de 14 ans poser "comme des femmes" (c'est à dire ???) dans des mag de mode. Oui, je trouve ça inquiétant.

SETH
21 Janvier 2012
15:51

Ce point de vue sur l'érotisation abusive est tout à fait compréhensible.
Je ferai remarqué, pour avoir visionné autant de JAV que de dramas, que les japonais ont quand même une certaine pudeur dans leurs séries télés, toujours étonné de voir certaines actrices très bien pourvues par la nature, ne pas être mises plus en "valeur" dans ces séries.
Pas un T-shirt moulant avec un profond décolleté pour Hayase Haruka, ou Yoko Maki, même en plein été, pas une vue sur un jeans ou une une jupe soulignant les galbes féminins, ça reste très "tout publics" dans la mise en image.
Il y a donc quelques domaines où la pudeur et le non racolage sexuel, en vue de vendre n'est pas encore de mise .

Le floutage dans les JAV, même s'il ne cache pas grand chose, n'en demeure pas moins une sacré "censure", le mot est certes fort, mais rare sont les pays qu'ils l'appliquent encore. Certes la production est énorme, mais cette réserve montre que toutes les barrières ne sont pas encore franchies.

Mik
27 Janvier 2012
17:28

Là, oui, je suis d'accord ~~ effectivement, les drama sont très "tous publics"; je trouve que c'est une bonne chose, même si les drama (en général) ont tendance à être, parfois, un peu infantiles (selon mon point de vue n_n)

En fait, ce qui m'énerve et m'inquiète vraiment, c'est quand on utilise une prétendue "image de la femme" pour faire passer "des messages". Quand on fout une femme sur un plan de travail, en robe de soirée rouge sexy, pour la faire se trémousser et s'extasier devant un décapant pour le four, par exemple... (la pub existe en France u_u, et ce n'est qu'un exemple). On ne verrait jamais un homme se ridiculiser ainsi, et c'est bien d'ailleurs ! Parce qu'il n'y a aucun rapport entre un four et une femme, une robe de soirée et un produit d'entretien. C'est "ça" qui est vraiment inquiétant. Et je crois que sur ce sujet, au Japon comme en France, c'est le même combat.

Jeremy
18 Août 2012
03:25

heu non... au japon tu verra des hommes se ridiculiser autant voir plus pour de lelectro menager, du decap four ou autre...

Jeremy
18 Août 2012
03:29

Mais ce ne serai surement pas transposable a la France justement, ce sont juste des culture différente.
Comprend le, que tu y voyages 10 ou 20 fois, tu n'est quun touriste et donc pas japonais et quelque soit ton niveau de connaissance sur le japon, ton poit de vu et tes conclusions restent celles dun étranger sur une culture dans laquelle il na pas grandi..

Pour te reprendre gael :Qui n’a jamais été choqué(e) de voir des dizaines de magazines à caractère sexuel, trainer dans les rayons des conbini à hauteur des enfants ?

Ben justement ça me choque pas et justement ça participe surement au fait que plus tard ils y sont habitue et ne vois pas ça comme un reve inaccessible réalisable que par le viol ou autre...dailleur le plus souvent tu verras gael que les petits ne regarde quasiment pas ces magazines en passant devant, non pas quils sont gene, juste ils sen foutent...
Ce qui me choque c'est quand maintenant des gens essaye dinterdire tout ça... le japon est le pays avec le taux de criminalité le plus bas au monde y compris les crimes a caracteres sexuel...alors n'est ce pas une erreur...

En letat les hommes qui se délectent de video de petites de 15 ans ou autre video AV a propos de viol considère ça comme des fantasmes, des fétiches... le fait que ce soit pas vraiment tabou fait quils nont pas de frustration et se contentent tres bien de ça... il nya pas de rapport de cause a effet...

Apres la prostitution il y en a dans tous les pays... nest ce pas mieux que ce soit assume, contrôle etc etc...

Pour les idoles, c'est simplement encore une fois une spécificité Culturelle qui existe depuis des dizaines dannees au japon... ces filles elles meme la plupart du temps rêvent detre idole pour diverses raisons et ça leur demande un travail enorme et sans concession, des lors je ne pense pas quon puisse les réduire a des objets sexuel... Tu peux me croire la plupart font preuve dune maturité et dune volonté ettonante et c'est ni le hasard ni la chance qui fait quelles finissent par y arriver..

Une fois de plus beaucoup de commentaires sont fait dun point de vue étranger, dune autre culture, qui n'est souvent venu au japon quen vacances, des lors c'est difficiles davoir une opinion...

gonzalez
22 Mai 2013
11:03

si tu n'as que cela a dire apppends la phrase de Coluche
si tu n'as rien a dire ferme ta GEULLE

jeremy
22 Mai 2013
11:06

Tres constructif bravo...
Poli en plus... Je pense que tu peux relires ton commentaire et te lappliquer a toi meme...

gonzalez
22 Mai 2013
11:10

Non cela n'est pas pour toi
mais pour un certain gael

jeremy
22 Mai 2013
11:11

ah pardon alors lol dans ce cas je suis daccord avec toi haha

Ajouter un commentaire