Une carte des tours de poitrine au Japon !

Taille de bonnet des seins de Japonaises

Cette idée amusante vient du site japonais de bien-être féminin LCLoveCosmetics.jp qui a réalisé une enquête, dans le cadre de leur dossier "Bust Care" (prendre soin de sa poitrine), pour établir une carte du Japon qui recense la moyenne des tours de poitrine des Japonaises.

Cette carte présente donc les 47 préfectures japonaises par profondeur des bonnets de soutiens-gorge. Comme expliqué dans un précédent article (Les soutiens-gorge japonais nous mentent !), il faut préciser que la taille du bonnet au Japon est donnée par le tour extérieur et non par l'intérieur, contrairement à l'occident. Tous les soutiens-gorge vendus au Japon étant rembourrés (avec ce qu'on appelle des "pad"), pour obtenir notre équivalent, il faut donc enlever une à deux lettres de bonnet. Ainsi, un C japonais équivaut généralement à un A ou B occidental.

Voici la carte en question. Pour ceux qui ne lisent pas le japonais, les couleurs données à chaque préfecture correspondent à la profondeur de bonnet indiqué dans la légende en bas à droite de l'image.

Comme on peut le voir, près des trois-quarts des préfectures arborent une moyenne de bonnets B (18 d'entre elles) et C (17). Les deux préfectures où les poitrines sont les plus grosses (bonnet E japonais) sont Kyoto et Gifu au centre du Japon. Les Tokyoïtes, elles, arborent un C alors que leurs voisines de Saitama sont les moins fournies avec leur bonnet A. Toutes proches, Chiba et Kanagawa s'en sortent avec un B.

A noter que le poids des femmes n'aurait a priori aucun rapport dans ce calcul : les Japonaises de Tokyo (C), Osaka (D) et Kyoto (E) ont un taux d'obésité sensiblement identique (et inférieur à la moyenne nationale, lui même inférieur à celui de beaucoup de pays développés), alors qu'il est le plus élevé à Okinawa, mais la moyenne y est un bonnet C.

La liste des bonnets D concerne neuf préfectures, soit près de 20% du Japon : Hiroshima et Okayama, Osaka et Nara, Fukui, Yamanishi, Niigata, ainsi que deux des zones les plus touchées par le tsunami du 11 mars 2011 : Miyagi et Fukushima. Je compte sur vous pour éviter les blagues sur l'impact de la radioactivité sur la taille des seins des Japonaises.

Une légende urbaine au Japon veut que les Japonaises d'Iwate aient les plus grosses poitrines, car elles consomment le plus de tofu. Celui-ci et par extension le soja seraient constitués de phyto-oestrogènes qui, en tant qu'hormone féminine, feraient grossir les seins. Selon notre carte, il n'y a pas de corrélation en tout cas, car Iwate s'en tire avec un petit B.

Le reste du dossier interroge les Japonaises sur leurs méthodes pour prendre soin de leur poitrine. Les femmes du centre du Japon, où les bonnets sont les plus profonds, y ont répondu à 40% par "le massage des seins". Le site LCLoveCosmetics.jp explique donc très sérieusement, vidéo à l'appui, comment s'y prendre pour bien masser sa poitrine et avec quelle lotion.

La taille des seins est probablement le sujet de complexe physique numéro un des femmes japonaises. Pas étonnant qu'elles s'y intéressent avec autant d'attention, ou qu'on trouve des accessoires insolites comme le cache-décolleté.

Un petit point linguistique pour finir : en japonais, la poitrine se dit "mune" 胸, et l'on se réfère aux seins en utilisant "oppai" おっぱい.

Note de juin 2015 -- Une enquête mise à jour révèle que les seins des Japonaises auraient grossi ces dernières années. On compterait ainsi :

  • 5,3% de bonnets A
  • 20,5% de bonnets B
  • 26,3% de bonnets C
  • 24,1% de bonnets D
  • 16,2% de bonnets E
  • 6% de bonnets F
Article intéressant ?
4.5/5 (6 votes)

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

marionchan
19 Avril 2012
12:13

Tiens on a les mêmes sources ! J'imagine que tu vas trouver la carte des tailles de pénis pour compenser ^^.

Nigun
19 Avril 2012
12:14

+1 =)

19 Avril 2012
12:52

Pas encore trouvé, mais si je tombe dessus, je publie !

SETH
19 Avril 2012
12:24

Si bonnet E équivaut à un bon D ici, un bonnet A avec des pads, équivaudrait donc à zéro absolu comme poitrine...

SniperDoux
19 Avril 2012
12:25

Vive les petites poitrines ! *_*

Sara
19 Avril 2012
13:00

Jpeux vous confirmer que là bas, ils trichent à mort sur leur taille de poitrine, ma correspondante me disait faire un 85D, et quand je l'ai vue en vrai, j'ai été surprise de voir qu'on avait la même taille de poitrine (ridicule 95B que je suis)
Alors je n'imagine pas leurs bonnets A...
Leurs bonnets D correspondent à un C médium en France, leur C à un B médium, leur B à un gros A, ainsi de suite...

Ceci dit, les boutiques de lingerie japonaises = le paradis♥
Tout dans l'élégance, la finesse, le mignon, le raffiné...

popi soudure
19 Avril 2012
14:09

moi pas de prob avec les seins ! petits ou " gros " je les aime ...... ! et en plus si c ' est made in japan ........ ;o)

Arktal
19 Avril 2012
15:03

Haha, demain je pars deux mois en stage à Gifu et j'ai prévu de visiter Kyoto justement xD

Je pourrais confirmer ou infirmer les dires de cette carte :p

tunimaal
19 Avril 2012
15:11

Il ne savent vraiment plus quoi inventer sérieusement. Le pire c'est qu'ils payent des gens pour faire ça. Bon d'un point de vue marketing et intérêt commercial je veux bien mais sinon cela n'a aucune utilité en soit

SETH
19 Avril 2012
15:53

Détrompes toi, ça a un réel intérêt, certes le classement par préfecture est un peu accessoire, mais ce genre d'études reste très utiles aux fabricants. en France, par exemple, les fabricants ont remarqué que les femmes n'ont pas vu une forte augmentation de leur tour de poitrine (en dehors des siliconées), mais le bonnet a bel et bien progressé, elles font toujours du 90 mais elles ont "plus de seins" du B, du C, au lieu de A et B, le corps s'est aminci tandis que la poitrine augmente.
Or répondre à la demande, en fabriquant les bons produits, reste une de leurs priorités commerciales.

Dio
31 Juillet 2012
01:38

Depuis 10 ans que je suis au Japon, il est clair que la poitrine c'est un des plus gros complexes! Comme disait Sara, ca triche a mort meme a la plage mais avec le temps, l'oeil est aguise et capte vite (en moins d'une seconde a la terminator^^) celles qui trichent.
Je connais des japonaises qui n'avaient pas pris de maillot de bain pour aller en France et ont refuse de se baigner sous pretexte que les bikinis n'avaient pas de rembourrage et aussi, ne cachaient pas les tetons (crime de lese majeste!).
Pour avoir achete de la lingerie pour mes ex plus d'une fois en France et ici, y a pas photo, les tailles sont differentes. Le plus etonnant est que meme celles qui ont un gros bonnet (G japonais pour une copine donc un DD en France), il y a du rembourrage!!! 0_o
Ensuite celles qui ont une forte poitrine depassent rarement le 1m60 et sont de base courte sur pattes donc ca tape violent a l'oeil (genre une de mes collegues)! Quand je suis alle a Kyoto dernierement j'ai remarque que globalement elles etaient plus avantagees dans la region en effet ^^
Par contre niveau design lingerie, c'est une HORREUR! Dans 80% des cas, des machins a fleur de toutes les couleurs ultra fantaisiste et criard ou totalement vieux genre il y a 50 ans! Je parle en tant que mec mais mes amies francaises/etrangeres ici pensent la meme chose.....et ne parlons pas des strings, 1 sur 10 doit en avoir et prefera afficher un truc limite a la Bridget Jones!
Pour ca, le Japon c'est pas sexy et glop du tout.....heureusement, neige, vent, froid peu importe les jupes sont partout, faut bien se rattraper quelque part ;)

mimi05
11 Août 2013
09:13

Je ne dirai pas que l'article en lui-même est réellement "intéressant" pour nous (mais c'est amusant à lire par curiosité :) ) mais c'est utile de savoir que les tailles de lingerie ne sont pas les même qu'en France (je savais pour les fringues mais pas pour cela) grâce aux commentaires car je vais séjourner au Japon durant 1 an. Ca m'évitera de me gourrer x)

Ajouter un commentaire