Porter un décolleté au Japon

Poitrine apparente lors d'un voyage au Japon

C'est une question qui peut sembler farfelue au premier abord, mais lors d'un voyage au Japon, elle peut mériter d'être posée : quid du décolleté ? Comme je l'expliquais dans mon article sur le tour de poitrine des Japonaises, la moyenne dans les régions du Japon dépasse rarement le bonnet B. Et bien que les Nipponnes trichent systématiquement via des soutiens-gorge rembourrés, l'emphase sexy est très rarement mise sur le décolleté.

Quel que soit le temps, les Japonaises aiment mettre leurs jambes en valeur, mais on ne verra que très peu un début de poitrine. Etant généralement peu pourvues de ce côté-là, elles ne souhaitent pas mettre l'accent dessus. Mais il faut noter également qu'au Japon, le décolleté peut vite conférer un caractère très sexué. Ce n'est pas par hasard si les starlettes du porno japonais, ou les femmes fortes de l'animation japonaise, ont une poitrine généralement bien pourvue.

En occident, on a tendance à ne pas forcément se poser ce genre de questions et, lorsqu'il commence à faire beau, les femmes laisseront leur poitrine se découvrir. Or, si vous partez au Japon pendant l'été, vous vous apercevrez très vite qu'il y fait très chaud et humide à cette période. Porter un décolleté vous paraîtra non seulement naturel et plus agréable, mais parfois ce confort devient presque une question de survie !

Si vous arborez un décolleté au Japon, même peu provocant, il y a de fortes chances pour que les regards (aussi bien des hommes que des femmes, d'ailleurs) s'y accrochent. On ne vous regardera pas forcément avec dédain, peut-être même plutôt avec envie, mais il restera probablement l'impression d'être scrutée, quoi que discrètement, là où ça n'aurait pas été le cas dans la plupart des pays occidentaux.

Cette question, Mariko Shinoda des AKB48 ne se l'est pas posée, en témoignent les photos ci-dessous. Mais le marketing japonais a bien compris l'idée du "cachez ce sein" et a donc récemment sorti son "munamoto line cover" , autrement dit "couvreur de décolleté" (胸元 munamoto signifie la poitrine). A découvrir ici :

Pour 1.050¥ (~9,27€) et disponible en plusieurs couleurs, il permet d'éviter la キャミソール "camisole" , autrement dit le débardeur qui donnera trop chaud sous une chemise ou un tee-shirt échancré sur la poitrine. Mais la mode c'est comme tout : ça va, ça vient. Rien ne nous permet d'affirmer que d'ici quelques années, les Japonaises n'aimeront pas mettre en avant leurs poitrines !

Mesdemoiselles, Mesdames, vos avis et expériences sur le décolleté au Japon ?

Article intéressant ?
4.25/5 (28 votes)

Galerie photos

  • mariko-shinoda
  • shinoda-mariko
  • cache-decollete-japon

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Magali
30 Juillet 2012
12:33

Merci pour cet article très intéressant. Et c'est sympathique d'avoir un point de vue masculin sur la chose !
C'est vrai que dans les mangas, animes (pas que hentai) ou les figurines résines (que mon homme collectionne), elles ont une sacré paire de ... seins pour rester polies.
Du coup, on ne s'imagine pas que les japonaises croisées dans la rue, soient pudiques du décolleté et aussi peu fournies (je me sentirai moins seule comme ça... >o< )
Mais le « couvreur de décolleté », je trouve ça vraiment horrible !! Vive les décolletés ! ;)

Chiisanahebi
02 Septembre 2012
08:28

Dans le lycée où je suis, les filles portent des jupes vraiment très très courtes (pas d'uniforme) mais la poitrine est toujours couverte!

Cam
30 Juillet 2012
12:53

J'ai eu plusieurs mauvaises expèriences avec mon décolleté... Faisant un bon C, j'ai à chaque fois le droit à des regards insistants!
Le pire était à Softbank, j'attendais pour l'ouverture de ma ligne avec mon conseiller et il était vraiment pas du tout discret, j'étais super gênée! J'avais beau remonter mon débardeur au maximum, ça ne l'a pas empêché de continuer!
Ah et il y a eu la fois où une japonaise dans le métro a cru bon de dire à ses copines d'un voix assez forte " ookiii mune!!" ( /Elle a une grosse poitriiiiine) me pointant limite du doigt, sans savoir que je parle japonais...

Ah dur dur les décolletés au Japon >

SETH
31 Juillet 2012
01:04

"ookiii mune" mune, ça reste assez poli comme terme, il me semble...
De plus, la plupart des femmes montrent leurs atouts, peut-être dans le but de rafraîchir cette partie de leur anatomie, mais surtout pour le plaisir de s'exhiber..dans leur nouveau petit top.
Je ne pense pas que tu ais eu à subir une forte pression de la part des hommes japonais, qui te vaut de qualifier cela de "mauvaises expériences", en tout cas bien moindre que celle que les occidentaux en période de rut, peuvent te faire subir en Europe. Mais est-ce pire que d'être totalement ignorée par la gente masculine..?
Bref, tu portes ces vêtements, c'est en connaissance de cause et te vanter d'être bien pourvue ici, tout en affichant tes "mauvaises expériences", relève un peu de l'hypocrisie des femmes, concernant l'exposition de leurs charmes ..

Néanmoins, cette article répond à la question que je me suis toujours posé concernant les actrices de drama, y comprit celle gâtée par la nature qui arbore toujours des hauts "ras de cou" en plein été, alors que l'on pourrai penser que les réalisateurs tendraient à utiliser leurs charmes à bon escient, censure? que nenni, habitude de toute une société, comme c'est dommage.
Pourquoi avoir illustré l'article avec Mariko Shinoda des AKB48, alors qu'elle n'est pas la mieux dotée du groupe en matière de poitrine...?

Rachel
31 Juillet 2012
04:19

J'ose espérer que Seth n'est qu'un troll... Mettre un débardeur, c'est "s'exhiber" ??? Se plaindre du regard indécent de certains mâles, c'est de l'"hypocrisie" ??? On doit mettre quoi alors ? Une burka ??? (cliché pour cliché)

Pour avoir pas mal voyager en Asie, être regardé de manière indécente quand on a un débardeur est très courant. Certes les femmes ne sont pas très pourvues de ce côté-là mais je suis choquée de constater à chaque fois ce manque de décence quand je met un débardeur. Je n'ai qu'un petit bonnet et pourtant, j'ai l'impression d'être en maillot de bain rouge et de courir sur la plage quand je suis en Asie.

Alors le pire que j'ai pu constater était plus en Chine qu'au Japon, mais ça arrive quand même. Personnellement, je n'ai pas de haut d'été sans décolleté... Les débardeurs sont tous décolletés ! Et autant je trouve normal de "cacher" par un cardigan lorsque je visite un lieu de culte, autant je ne vois pas pourquoi je devrais me cacher dans la rue parce que les hommes n'ont jamais vu une paire de seins de leur vie...

Imaginez si les asiatiques qui portent des shorts ras-la-... se faisaient mater comme ça en France, on viendrait tout de suite hurler aux pervers français qui ne savent pas se tenir alors que bon, au Japon on peut s'habiller très court sans soucis... Ben c'est la même chose.

Beaucoup passent leur temps à vanter le Japon pour le fait qu'on peut s'habiller comme on veut sans être dévisager. Cet article en est un parfait contre-exemple. Merci !

Ko
31 Juillet 2012
11:44

J’ose espérer que Rachel n’est qu’un troll .. plus personne n'ose assumer. Un décolleté est ce sexy ?

Isako
30 Juillet 2012
13:09

Merci pour cet article très intéressant. J'en avais parlé justement à Angélique (je crois) la semaine dernière qui demandait dans kotaete s'il y avait des tenues à éviter au Japon (elle posait surtout la question au sujet des temples) et je m'étais permise de mentionner le problème des décolletés au Japon en général (je compatis Cam, moi je fais juste un bonnet B et j'ai déjà l'impression d'avoir un bonnet E ici !!), mais après je m'étais demandé si ce n'était pas moi qui étais un peu coincée (lol) ! Merci pour cet article qui me rassure !

Celebrian
30 Juillet 2012
14:19

Merci pour cet article intéressant... Ca risque de me poser problème, je n'ai pas un seul haut sans léger décolleté... D'un côté, avec mon tour de poitrine, quoi que je mette, ça se voit... Déjà qu'en France on me regarde beaucoup (je fais un bon bonnet E... Et mon tour de taille est des plus normale ^^') soit avec envie, soit de façon limite insolente... Alors là! ^^'

Lana
30 Juillet 2012
16:08

Je compatis ! Je prépare mon premier voyage au Japon, et devrai me trimballer avec mon bonnet... E, quoi é_è. Déjà qu'en France, mon attirail attire les regards @_@; encore, si je pouvais cacher (lol).

Enfin, je le prends avec humour; je verrai bien une fois au Japon !

Lucie
31 Août 2012
13:47

Lana, t'inquiète pas ! Faudra juste que tu le prennes comme si tu étais flattée... Moi, en France, on me regarde du fait de ma marche pas du tout féminine car j'ai un handicap moteur... Là-bas, avec ma généreuse poitrine (E, aussi), tout le monde regardait le haut de mon corps, y compris les filles ! J'ai adoré que pour une fois, les gens voient autre chose qu'une handicapée, mais une femme avec certains atouts ;-). Pourtant, j'avais pas de décolleté plongeant, juste des tee-shirts ou des robes à bretelles ou à manches ! Je te conseillerai juste de prévoir un tee-shirt par jour, car si tu es comme moi, l'humidité de l'air te fera transpirer vraiment énormément ;-) (moi, qui transpire jamais en France, :-) )

Marion
30 Juillet 2012
14:50

Je reviens d'un voyage au Japon. Etant donné la chaleur j'ai passé les trois semaines de mon séjour en haut avec décolleté, je n'ai pas changé ma garde robe pour mon séjour.
Et bien aucun problème, aucun regard déplacé... Je me prend beaucoup plus de réflexions là où je vis (Sud de la France)!!
On a senti des regards beaucoup plus insistants sur le fait qu'on se tienne la main avec mon mari.

Kintaro
30 Juillet 2012
20:12

J'ai encore beaucoup de chose à apprendre sur le femmes, je pensais que les décolletés étaient des invitations aux regards, qu'ils servaient à mettre en avant un atout, donc normal que cela attire les regards... Mais si l'usage premier est de rafraichir, j’avoue apprendre quelque chose.
En tout cas, merci d'égailler nos été avec vos tenus légères, c'est toujours émoustillants, mais c'est mieux quand c'est suggéré et que l'imagination travaille plutôt que le grand déballage ^^;

Pas taper ! Pas taper ! J'apprends ! J'apprends !

Rachel
31 Juillet 2012
04:22

Si c'était juste pour être matée, on en mettrait l'hiver également... ;-)

Sophingers
13 Novembre 2015
16:28

Bravo, tu viens d'apprendre que les femmes sont des êtres humains avant d'êtres des êtres de luxures qui ne vivent que pour les hommes ! (il y a de l'ironie dans la dernière partie de la phrase, saura-tu la retrouver ?)
Pas taper non plus, je me permettais une blague :D Parce que c'était marrant quand même (on a le droit d'avoir un humour de merde non ?)
(même si ça me surprend que les hommes pensent encore que les femmes ne mettent des décolletés que "pour attirer le regard"... Je veux dire, on est des êtres humains, on a chaud, on transpire, on a des gouts qui font qu'on ne porte pas toutes des cols roulés (étouffant et moche sur moi par ex), on veut être jolie pour SOI (ou pas haha), mais on ne fait pas tout dans le but d'être draguée... Est-ce que les Hômes ne s'habillent que dans le but de copuler ? :O je sais pas vous mais moi dès fois je m'habille juste pour aller acheter le pain hein XD )

Dio
31 Juillet 2012
01:43

Il n'y en a quasiment jamais mais faut dire il y a pas grand chose a voir. Cependant, dans le metro avec ma grande taille, je ne me gere pas pour jeter furtivement un coup d'oeil :P
Les japonaises n'hesitent pas a se matter entre elles voir a se toucher entre copine genre "ouahh iineee" !
Maintenant, les chinoises et les coreenes les decolletes elles connaissent et faut dire qu'elles ont plus de forme (alimentation? melange continental ?) ^_^

Isako
31 Juillet 2012
04:35

Ce n'est pas une question "d'hypocrisie des femmes" (dixit Seth) concernant l'exposition de leurs charmes, cet article est juste là pour prévenir les femmes que, en portant au Japon des décolletés qui seraient tout à fait anodins en France ou en Europe, elles risquent d'êtres perçues comme s'exhibant littéralement (ce qui n'est pas obligatoirement notre but, n'en déplaise à ces messieurs). Une tenue qui serait "fraîche et légère" en Europe est vue ici comme une tenue très provocante (comme si on se promenait avec un mini-short ultra moulant et un débardeur transparent sans soutien-gorge à Paris par exemple). C'est vrai qu'il est peut probable que quelqu'un fasse une réflexion (les Japonais sont en général trop polis) mais je trouve qu'il est intéressant de prévenir les femmes allant au Japon de l'impact de leurs tenues sur la population locale (ça fait très ethnologue comme terme, lol !). Après, chacun et chacune est libre de porter ce que bon lui semble même (et surtout) au Japon, mais je trouve que c'est bien d'être au courant de l'image qu'on peut projeter car on n'a pas forcément envie d'être perçue comme une actrice de porno parce qu'on porte une petite robe d'été un peu décolletée. Mais j'imagine que c'est surtout important quand on habite au Japon (ex: l'expérience de Cam chez Softbank), quand on a une vrai interaction sociale au quotidien avec des Japonais, car lorsqu'on est en vacances pour une ou deux semaines, l'image qu'on projette n'aura aucune conséquence sur notre vie quotidienne.
Pour ces messieurs, imaginez par exemple un pays où vous seriez perçu comme gay juste parce que vour portez des cheveux un peu longs (je ne parle PAS ICI DU JAPON, c'est juste un exemple imaginaire). En soit, ce n'est pas un problème, mais je suis sûre que vous seriez content d'être prévenus de l'impact de votre image. Je crois que cet article était juste là pour ça. CQFD.
En tout cas, bon voyage à tous et à toutes ! Ce pays est fabuleux, les gens y sont adorables avec ou sans décolleté !

SETH
31 Juillet 2012
07:36

Non, Rachel, je ne suis pas un troll, mais ne t'en déplaise, cela fait 65 000ans que l'espèce humaine existe. Et nous obéissons tous au même codes inscrits littéralement dans nos gènes: Quand vient la saison des amours, la femelle fait en sorte d'être attirante, montre qu'elle est apte à la reproduction. Libre à toi de penser que tu es issue d'une espèce qui a évoluée: j'aurais pu écrire cela, pour ne pas froisser ta sensibilité féminine: "De plus, la plupart des femmes découvrent leurs atouts, dans le but de rafraîchir cette partie de leur anatomie, mais surtout pour le plaisir de montrer leur nouveau petit top." Et faire fi de 65 000 ans d'habitudes comportementales.
En attendant, tu me fais penser à ces hommes qui disent " j'ai une grosse...fortune, et vous savez, c'est parfois pénible de n'attirer les femmes que parce qu'on a une grosse ...fortune", et qui n'hésite pas un seul moment à exhiber leur carte platinium, et à rouler en Porsche décapotable rouge.

Et, ce faisant je vais revenir à l'article proprement dit, n'avez vous jamais remarqué cette attitude féminine qui consiste à ne pas se sentir à l'aise en décolleté, encore pire seins nus sur la plage quand on est complexée par sa poitrine? Ce qui est tout à fait normal, me direz-vous, mais là où ça devient intéressant, c'est cette femme, qui si elle se fait refaire la poitrine, change radicalement de comportement.
Alors qu'il n'était pas question pour elle de s'exposer (exposer pas exhiber )même lorsque sa poitrine sera refaite " je ne serai toujours pas à l'aise!!!" se confie t'elle, en fait, une fois l'opération faite, cette femme arrive à s'exposer au regards d'autrui, ne mets plus de soutien-gorge sous son débardeur dans un premier temps, et puis va même jusqu'à s'exposer seins nus sur la plage! Changement radical de comportement pour le moins étonnant face au complexe d'origine. Et pourtant..
Alors, ma pensée est que les japonaises se couvrent beaucoup plus à cause d'un déficit de poitrine qui fait qu'elles ont besoin de tricher, plus que de cacher. Agissent-elles vraiment par pruderie ? Surtout en ajoutant des coussinets dans leur soutien-gorge pour cacher ce téton que je ne saurai voir, mais dans la pub vantent surtout les effets sur leurs galbes amplifiées..
J'ai dû mal à le croire, nullement complexées par leurs jambes, elles les montrent, habituées à porter des jupes dès leur plus jeune âge, même en hiver, grâce au système scolaire qui impose le port de la jupe. Alors pourquoi pour leurs poitrines, en est-il autrement? Je rappelle que pour ne pas choquer les étrangers commençant à commercer avec les japonais, le pouvoir a justement censuré plus qu'il ne le faisait auparavant, de cette démarche est née peut-être une pudibonderie excessive qu'il vaut mieux connaître.. quand on est une femme d'occident habituée à plus de légèreté, surtout face à des hommes japonais, moins blasés (frustrés de ce petit plaisir?) que nous autres européens...
Mais essentiellement, dans un monde qui mets en avant le silicone américain dans tous les médias: Le manque de décolleté au Japon et sa perception comme étant de la provocation, devraient disparaître si un jour , si la femme japonaise voyait son tour de poitrine augmenter et se libérait ainsi de son complexe.

Rachel
31 Juillet 2012
08:07

Je te remercie de ta reponse Seth.
Je voudrais juste preciser une chose dans ta methaphore :dans mon cas, ce serait plutot "un homme qui se plaint qu'on ne l'aime que pour sa grosse ... fortune alors qu'il n'hesite pas a sortir son porte-monnaie rapiece et rouler en twingo" mais bon soit ! J'ai conscience que cela ne se fasse pas quand on frequente que des SDF... ;-)

SETH
31 Juillet 2012
08:38

Oui, ça reste métaphorique, et nullement une critique personnelle acerbe.
Une femme qui est bien dans sa peau, et consciente de ses charmes, cela fait plaisir. A fortiori, que les femmes pouvant se permettent un joli décolleté, témoignent ici facilement de leurs expériences, cela montre aussi qu'il est plus aisée d'en parler pour elles que pour leurs homologues japonaises.
Et renforcent mon avis selon lequel, l'émancipation des poitrines nippones, ne se fera qu'avec l'augmentation du volume mammaire, ou du moins avec un vrai travail psychologique sur la façon qu'elles ont de se percevoir.
Une fois, ce complexe réglé, elles afficheront tout autant des décolletés que leurs homologues occidentales.
A ces fins, je rappelle que beaucoup d'hommes n'aiment pas les grosses poitrines, et que l'important, c'est d'abord de s'assumer soi-même, plutôt que de vouloir à tout prix plaire aux autres (même si les 65 000ans d'habitudes comportementales sont là, et se rappellent sans cesse à nous, pour assurer la survie de l'espèce)

Perso, j'aime les japonaises, parce qu'elles sont élégantes, petits seins ou gros, je m'en fous, en pantalon ou en jupes courtes, c'est pareil, Paiban ou pas, tatouée ou pas, etc.... J'y vois cependant, quand même un gros intérêt dans leurs comportements actuels, pour nous les hommes, il faut bien l'admettre "cacher ce sein que je ne saurais voir ", cela nous permet d'être beaucoup plus ZEN, et moins distrait par de charmants atouts, hein..! Par ce que c'est pas tout ça, c'est peut-être l'été, il fait beau, il fait chaud, les femmes sont belles, monsieur l'homo sapiens doit reproduire, etc...mais il y a quand même le boulot! Allez hop, on y retourne!!!

Julia
09 Décembre 2012
17:20

Homo sapiens sapiens (quoique dans votre cas, j'hésite).

SETH
09 Décembre 2012
18:47

Quant à vous, pas de doute, vous faite bien partie de la gente féminine...Mais une réaction plus argumentée n'aurait pas fait de mal, plutôt que cette réponse gratuite...

Julia
10 Décembre 2012
20:46

J'ai l'impression que dans vos commentaires, votre vocabulaire concernant la lignée humaine provient essentiellement de documentaires animaliers : l'Homme n'entre pas en période de rut, il peut se reproduire quand bon lui semble et il n'a pas la pression de l'instinct de survie aussi forte que chez les animaux (le pourcentage de couples sexless au Japon va bientôt atteindre les 50%). Mais il est vrai que j'aurais du argumenter un peu plus ma réponse, je m'en excuse.

pitchan
06 Août 2012
01:47

En fait decollete ou pas les japonais vont regarder ta poitrine parfois avec insistance meme quand as un t shirt tout a fait couvrant ( te reconnais tu ojisan de devant la Kyoto Tower ???) ou meme prendre des photos avec leur telephone portable, genre ooohhh tout d'un coup j'ai envie de sortir mon telephone pour faire un jeu mais bizzarement je le pointe vers ma voisine !!!
Vu les dessins qu'on trouve dans les mangas ce n'est pas etonnant elles sont souvent a la limite de la gravite sans parler de la ... gravelosite (oui Mme Royal n'est pas la seule a inventer des mots). bizz de Kyoto !!!!

titiamanga
07 Août 2012
19:07

Avec mon B je suis dans la moyenne des japonaises c'est bien (ou pas^^)
je met justement des décolleté pour faire moins "plate" :p
merci pour cet article :)

Dio
08 Août 2012
01:25

Plus que la moyenne japonaise donc ne change rien lol

Mik
10 Août 2012
17:30

Pour rebondir sur les propos de SETH :
Effectivement, je pense aussi que "l'émancipation mammaire" des Japonaises passera par une juste acceptation de ces fameuses poitrines. Petites, grosses, tombantes, bombées, triangulaires pierre ciseau feuille etc. l'important n'est pas tant la taille que la représentation du sein chez chaque femme, et dans le corps social.

En France aussi, le sein a son histoire. Longtemps caché, il a mis du temps à sortir de son nid. Sein nourricier, puis érotique... chaque femme a, bien sûr, son histoire avec son anatomie. Mais le corps social a également - et à toujours eu - sa vision, imposant, par exemple, le corset aux femmes. Instrument de torture massacrant la colonne vertébrale et comprimant la poitrine, peu à peu revisité en pièce glamour, sensuelle, voire sexy.

Se sentir à l'aise dans son corps, se découvrir, pour se faire plaisir, et pour "faire plaisir aux autres", est tout à fait normal n_n. Femmes, hommes, voulons tous plaire (à nous, aux autres). Cela procure une forme de sérénité, de confiance - bien entendu, rien est automatique, l'on peut très bien être en confiance sans le regard des autres (heureusement !)

Moonakoppi
26 Avril 2014
17:24

Haha, au contraire, le sein à longtemps été exhibé à la vue de tous en France, c'est assez drôle justement. On devrait écrire une histoire du sein... ;)

Je porte des décolletés en été car il fait chaud et ça peut-être assez gracieux, malgré un fort tour de poitrine, et non pas pour signaler que je suis fécondable (puisque l'être humain se reproduit quand il veut...). Et au japon décolleté ou non je me suis fait mater les seins, donc décolleté ce sera, quitte à attirer des regards désagréables, autant ne pas avoir chaud.

Ahault
30 Août 2012
19:37

Ce que ça me dégoûte les gens qui complexent et en font un sac comme ça.

PS : Y'a beaucoup d'articles sur les seins je trouve. v.v

Lucie
02 Octobre 2012
17:38

Ha Ha super article !
C'est vrai que durant mon voyage je n'ai vu absolument aucuns décolletés du côté des japonaises, franchement étonnant quand on les voient avec des mini-shorts et des talons vertigineux (d'ailleurs on adopte vite la même mode) !
Bien que dans la plupart des quartiers, la gente masculine ne prête pas attention aux décolletés des étrangères, je mettrais quand même un bémol quand il s'agit d'Akihabara (et même de Shibuya) ; le regard masculin n'y est pas le même là-bas et il n'est pas rare d'en surprendre un les yeux perdus dans son débardeur. Ils ont l'air innocents comme ça avec leur petites lunettes et leur sac remplis de mangas (sac aux illustrations souvent assez suggestives d'ailleurs) mais en fait ce sont les pires quand il s'agit de ce genre de choses ^.^

Eydna
01 Février 2013
22:22

Je viens de voir cet article ... très bien fait encore une fois ;)
c'est vrai que durant mes 2 années passées au Japon je ne portais pas de débardeur ni de décolleté. Les gens (et comme c'est dit dans l'article d'ailleurs) portent automatiquement le regard sur le décolleté, donc au bout d'un moment ça gonfle !
par contre je trouvais ça francheent ridicule cette façon de penser, parce que les gambettes à l'air c'est tout aussi provocateur, mais ça reste que mon point de vue ^^

Isako
02 Février 2013
08:59

Oui, moi aussi, ça me faire rire, les mini-jupes très courtes et les gambettes à l'air avec des talons, mais dès qu'il y a le moindre décolleté, c'est la panique ! Comme quoi, ce qui est considéré comme "sexy" (ou même provocateur) est très subjectif !! ;)
Après, on s'habitue ! :)

Typhon
26 Janvier 2015
18:47

Qu'est-ce qu'on entend par "décolleté" au Japon, parce que si mon débardeur avec un simple col en U est une invitation aux regards, alors je ne sais plus comment m'habiller quand il fait chaud oO À voir le "cache décolleté" de l'article j'ai l'impression qu'il faut porter des trucs assez près du cou qui sont souvent à manche, assez insupportable en été. Si on a une toute petite poitrine, ça passe mieux les débardeurs ? ^^

MissBipolar'
01 Février 2013
22:46

Hahahaha! cet article est super! merci, grâce à vous je sais qu'avec mon bonnet G (oui je sais...) je vais devoir éviter les décolleté quand je partirai au Japon. Afin d'étiter les "Ookiiii mune!!" dans le métro!!

Hanako
14 Mars 2013
20:53

J'achète presque tous mes hauts au Japon parce qu'en France, il y a TOUJOURS des décolletés. Et être sexualisée en permanence pour le plaisir des hommes, non merci.
C'était ma contribution inutile.

09 Juillet 2013
20:24

Je ne vais pas rebondir sur les polémiques suscitées par les précédents posts et, une fois n'est pas coutume, je vais offrir un avis à contre courant.
Je suis extremement bien dotée de ce point de vue anatomique et je porte en haut décolletés ou non sans me poser plus de questions.
Etrangement, je n'ai pas surpris de regards blessants ou insistants au cours de mon séjour (même moins que chez moi dans le sud !). Bref, j'ai passé mon séjour sans jamais me poser de questions de ce point de vue là...
Tandis qu'en Chine, j'en aurai pleuré tellement j'ai eu des regards lourds, vicieux et insistants alors que j'ai toujours "couvert" ma poitrine (mais bon sous un tee shirt, decolleté ou pas, quand on a un certain tour de poitrine, cela se voit !)

Bérangère
11 Juillet 2014
17:55

Bonjour!

Je suis actuellement a Tokyo pour mes vacances et avec mon bonnet F je vous confirme que beaucoup regardent.
Certain(e)s s'arrêtent devant moi pour me fixer (parfois en ouvrant la bouche d'étonnement ce qui nous a fait remarquer les regards)
Cela a au début beaucoup fait rire monsieur qui s'est amusé a compter les regards insistants et au bout de 2 heures de balade dans shinjuku il en était a 32 alors que je porte un t-shirt a col rond....
Heureusement que je ne m'arrête pas a cela car ça devient désagréable...

Olivia
07 Juillet 2016
21:50

Et comment ça se passe dans les bains publiques quand on a une forte poitrine?

Relsar
30 Septembre 2016
13:04

Tu flottes.

Ajouter un commentaire