Noël au Japon

Noël au Japon

Comment les Japonais fêtent le Père Noël

Publié le 16/11/2011
Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
noel-japon Copyright Gawker akb48-noel AKB48 Noël KFC Japon Noël

Vous êtes nombreux à me demander comment les Japonais célèbrent Noël. On arrive bientôt en période de fêtes ; voici donc un article qui synthétise les informations à connaître concernant les traditions du 25 décembre au Japon.

D’abord, vous n’êtes pas sans savoir que Noël est à l’origine une fête païenne puis religieuse (chrétienne) qui célèbre la Nativité du Christ, c’est pourquoi elle est principalement fêtée en occident (dans les pays de tradition chrétienne). Au Japon, il y a très peu de Chrétiens donc Noël est une fête commerciale importée, comme Halloween et la Saint-Valentin. La naissance de Jésus, les Japonais n’en ont que faire : il s’agit plutôt de célébrer le Père-Noël / Saint-Nicolas et d’offrir des cadeaux aux jeunes enfants. Comme beaucoup de fêtes de provenance occidentale, Noël au Japon existait à peine au XXème siècle et connaît désormais une croissance exponentielle chaque année.

En japonais, « Joyeux Noël » se dit メリークリスマス (« Merry Christmas », à l’américaine). Si de plus en plus, c’est l’occasion d’offrir des cadeaux aux enfants, au Japon Noël est encore beaucoup associée aux amoureux. Le 24 décembre au soir, notamment, les couples japonais se retrouvent pour fêter ensemble leur amour ou se déclarer leur flamme.

Mais c’est aussi la tradition culinaire qui diffère pour Noël au Japon. Dans les années 1970, les Occidentaux expatriés au Japon cherchaient des dindes ou poulets entiers pour déguster les 24 et 25 décembre. A l’époque, la chaîne KFC était la seule à en proposer. Cette tradition s’est étendue au fur et à mesure et, aujourd’hui, beaucoup de Japonais consomment du poulet rôti (ローストチキン / Roast Chicken) à Noël, ce qui arrange bien KFC qui multiplie ses ventes 5 à 10 fois pendant cette période.

Enfin, on trouve également de plus en plus de sapins et de décorations de Noël au Japon (guirlandes et boules), surtout dans les grandes villes. En particulier à Tokyo, qui se pare de belles décorations dès novembre.

Pour découvrir toutes mes photos et connaître les lieux à arpenter, consultez mon article Tokyo à Noël.


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

12 commentaires
  1. Par Shonin
    le 16 novembre 2011 à 14:53

    Oui, c’est une fête des amoureux… Il n’y a pas le sens issu de la tradition de la chrétienté (qui est elle-même une reprise d’un culte romain d’ailleurs)

    Je serai au Japon à la fin de l’année… Ça va être sympa.

  2. Par weislo
    le 16 novembre 2011 à 15:11

    Cette année les billets sont deja pris pour debut fevrier, il y avait encore quelques restes des decos dans les vitrines, ca avait l’air sympa..
    L’année prochaine, je ferais tout pour y passer les fêtes.

  3. Par Isako
    le 16 novembre 2011 à 15:21

    J’ai passé deux Noël(s) à Tokyo, et j’ai adoré !
    D’abord, parce que côté loupiottes, illuminations, décorations, etc… j’en ai eu plein les yeux ! Les décorations de Paris ne m’ont même pas manquées. J’ai même été boire du vin chaud dans un marché de Noël ! Il faisait froid, la ville était illuminée, il y avait des Pères Noël partout et les magasins résonnaient de Jingle Bells, White Xmas et autres. C’était vraiment Noël ! Bon, on n’avait pas Tino Rossi, mais Nat King Cole est très bien aussi ! ;-)
    Bien sûr, le côté religieux n’est pas là, mais deux solutions : soit qu’on est croyant et dans ce cas, le sentiment religieux est dans notre coeur, soit on ne l’est pas, et c’est juste le côté festif et commercial qu’on aime, et là, à Tokyo, on est servi !
    N’ayant pas ma famille mais ayant mon amoureux, j’ai vraiment aimé la tradition japonaise, où on a pu fêter Noël juste tous les deux. Par contre, pas de KFC pour moi ! J’avais du foie gras, du champagne, un bon dîner et j’avais même fait ma bûche aux marrons (la quête de la crème de marrons a été épique, mais j’y suis arrivée) ! KFC contre foie gars : mon sang français ne saurait mentir !
    Pour parfaire cette période de fêtes, j’ai adoré célébré le nouvel an dans la famille de mon fiancé, car le côté familial qui aurait pu me manquer à Noël, je l’ai retrouvé en ce jour de Oshougatsu.
    Bref, une période magique, chaleureuse qui a comblé la petite fille en moi !
    Je recommande vivement Noël à Tokyo !

  4. Par weislo
    le 16 novembre 2011 à 15:26

    Merci Isako
    ton commentaire me donne encore plus envie.

  5. Par Talee
    le 16 novembre 2011 à 16:33

    Oui merci, il me donne vraiment envie d’y aller à cette période ; )

  6. Par sundvold
    le 24 novembre 2011 à 14:54

    cette année les illuminations sont moins nombreuses(adieu celle de shinjuku de 2009), surement à cause de la catastrophe

  7. Par Thomas
    le 11 décembre 2012 à 07:24

    Les décorations de Noel a Tokyo sont belles mais cependant contrairement à Isako les illuminations de Paris m’ont manqué (en même temps elles sont considérés comme les plus belles du monde) . Mais surtout celles de Lyon m’ont manqué.

    Bref en France aussi ca n’est plus vraiment une fête religieuse, une amie musulmane fête noel, je fête noel et je suis un fervant athée anti religion ect ect

    Cependant, je trouve que a Tokyo sa manque de magie, en même temps c’est normal, c’est une pas une fête japonaise.

  8. Par nipponnimauvais
    le 14 décembre 2012 à 18:11

    Intéressant post. Mais je suis désolé de vous apprendre que vous faites une erreur historique en début de texte. Noël n’est pas, à l’origine, une fête religieuse chrétienne qui célèbre la Nativité du Christ, mais une fête païenne très antérieure à la chrétienté, et qui n’avait strictement rien à voir avec les chrétiens, qui n’existaient d’ailleurs pas encore. C’était une fête destinée à célébrer le solstice d’hiver. Les gens du peuple s’offraient des présents et faisaient ripaille. C’est le pape Libère qui décida en 353 que la naissance du christ (dont la date est inconnue) devait être célébrée à cette date de Noël en remplacement de la fête païenne qui était très mal vue par les dirigeants catholiques. Et ce n’est d’ailleurs pas la seule fête païenne qui fut ainsi « volée » par la chrétienté. Merci de rectifier dans votre texte afin de ne pas induire vos lecteurs en erreur.

  9. Par Mohamed
    le 1 novembre 2013 à 05:00

    Bien que cet article soit un peu daté , j’aimerai porter une toute petite rectification  » à l’origine une fête chrétienne » Noël n’est à l’origine pas une fête chrétienne mais païenne ( bien que le nom était très différent ) les chrétiens ont tout simplement repris cette date car elle correspondait avec la naissance du Christ , bon mon cours (inutile ? ) d’histoire s’arrête là . Je tiens par ailleurs à te féléciter Gaël pour tes articles tous aussi intéressant les un que les autres !

    • Par Mohamed
      le 1 novembre 2013 à 05:01

      Félicité* bien sur .

    • Par Gael
      le 1 novembre 2013 à 08:30

      Merci pour ces précisions, c’est corrigé dans l’article.

      • Par Mohamed
        le 1 novembre 2013 à 12:49

        Il n’y a pas de quoi .

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".