Gotoku-ji : le temple du Maneki-Neko

Gotoku-ji : le temple du Maneki-Neko

Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
Chat maneki-neko Gotoku-ji Chats Gotoku-ji Chats Maneki-neko au Gotoku-ji Chats Manekineko Gotoku-ji Chats de Setagaya Cimetière de Gotoku-ji Érables à Gotoku-ji Ginkgo Biloba Japon feuilles Gotoku-ji chats maneki-neko Gotoku-ji divinités Gotoku-ji Maneki-neko Gotoku-ji Manekineko Gotoku-ji momiji Gotoku-ji Setagaya Gotoku-ji temple momiji Gotoku-ji Tokyo Gotoku-ji zen Gotokuji Jizo Gotoku-ji Maneki-neko Gotoku-ji Manekineko Gotoku-ji Momiji et ginkgo au Gotoku-ji Momiji à Gotoku-ji Pagode Gotoku-ji Photo Maneki-neko Gotoku-ji Setagaya Temple Gotoku-ji Tram Setagaya Tokyo

À quelques minutes seulement des centres névralgiques très animés que peuvent être Shinjuku ou Shibuya, se trouve l’arrondissement de Setagaya. Nous allons y plonger dans cet article pour nous rendre à Gotokuji, un temple un peu particulier puisque considéré comme étant à l’origine du bien connu Maneki-Neko : ce chat qui souhaite la bienvenue avec sa patte en l’air.

Il existe plusieurs moyens de se rendre à Gotoku-ji, mais je vous conseille le train (en tout cas à l’aller). En s’arrêtant à la station éponyme, on se balade quelques minutes dans une Setagaya de quartier calme et très agréable. Sur le chemin sont disséminés des indices du temple tout proche, via des dessins de chats un peu partout sur le mobilier urbain.

Le complexe Gotoku-ji en lui-même est relativement vaste et constitué de plusieurs bâtiments, dont un pavillon principal, une pagode et le cimetière du clan Ii. Souvent, les personnes âgées du quartier viennent y flâner, déjeuner ou peindre la nature que l’on peut y contempler.

Nous avons eu l’opportunité de visiter Gotokuji pendant la saison des momiji, et les érables rouges sont relativement nombreux au sein du temple. On y trouve aussi des ginkgo biloba. En tout cas, les paysages sont sublimes en cette saison.

Mais le point d’intérêt principal de la visite, pour beaucoup, est ce lieu de culte impressionnant au Maneki-Neko : petit par la taille mais hallucinant par le nombre de statuettes qui le composent. On trouve une quantité innombrable de ces chats bienveillants, de toutes tailles, formant un ensemble qui risque d’en amuser beaucoup de monde. Il est également possible d’acheter un Manekineko à la boutique (les prix montent jusqu’à 5.000¥ pour les plus gros) puis d’aller le déposer avec ses congénères !

En repartant, profitez de l’occasion pour attraper le tram tout proche, généralement peu utilisé lors des voyages à Tokyo, pour poursuivre vos visites de la journée.

Informations pratiques sur cette visite

En japonais

豪徳寺 (Gôtokuji)

Accès

  • Tokyu ligne Setagaya (tram) : station Miyanosaka puis 3 minutes à pied
  • Odakyu ligne Odawara (train) : station Gotokuji puis 12 minutes à pied

Prix

entrée gratuite

Localiser sur la carte du Japon


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

7 commentaires
  1. Par Arceus
    le 9 janvier 2013 à 14:37

    C’est des maneki-neko en porcelaine qui sont posés comme ça ?

    Y’a pas souvent de la casse avec les tremblements de terre ?

  2. Par Laura
    le 9 janvier 2013 à 14:40

    Super!
    Cette visite sera sur ma liste pour le mois d’avril.
    Merci de nous faire partager ces endroits particuliers!

  3. Par Maureen
    le 10 janvier 2013 à 09:40

    Genial ! J’adore ! Je garde ça en tête pour mon prochain passage ! Merci Gael !

  4. Par Annie
    le 17 avril 2013 à 12:26

    bonjour,
    Merci pour cette info, je suis allée découvrir ce temple hier. Sans Kanpai, c’est sur que je n’en aurais pas entendu parler. Heureusement que tu as parle des petits chats, car je ne les ai pas trouves tout de suite, j’ai pris plein de photos, c’est super mignon. Je me suis acheté un petit modèle ainsi qu’une plaque votive.
    Je suis allée me promener longuement dans le cimetière qui est très beau. Même en avril, il y a des buissons d’azalées, des arbres tout en feuiles. Un peu partout on voit des statues dont des jizos, j’ai retrouvé des photos que tu avais faites.
    Depuis Shinjuku, l’aller en train est très simple, on ne met que 20 minutes. Ensuite, il faut prendre la rue principale commerçante et quand on arrive a un croisement de la route et de la voie de chemin de fer (que l’on laisse a sa droite) on prend a gauche et 200 mètres plus loin sur la gauche on voit une grande entrée, pas évident de savoir qu’il s’agit d’un temple.
    Merci de m’avoir fait découvrir ce joli endroit.

  5. Par LaurentC
    le 14 mai 2013 à 15:41

    Alors que je vous dise. J’y étais vendredi dernier.
    J’ai apprécié ce lieux pour différentes raisons.
    * D’une TRES CALME. Il y avait personne ou presque. 3 ou 4 personnes locales.
    * Le temple par lui même est très joli, notamment à l’intérieur (mais j’ai pas pu y rentrer).
    * « Le coin des manekineko » est super mimi.

    Vraiment, je recommande ce site qui sort des sentiers battus.
    Et c’est vrai qu’à 20 minutes de Tokyo, c’est un vrai plaisir de retrouver le calme.
    Et pour la petite anecdote, il y a désormais un petit chat de plus ;-)

    Merci à Gaël de m’avoir fait connaître ce lieu. Je recommande !!

    • Par Annie
      le 14 mai 2013 à 15:47

      Bravo pour le petit chat en plus, le mien est revenu chez moi sur un de mes meubles, je le vois plusieurs fois par jour.
      C’est vraiment un superbe temple.
      Annie

      • Par Catherine
        le 25 novembre 2013 à 14:43

        En y allant dimanche dernier, j’avais bien suivi les indications soit suivre les chats et la rue principale…or nous sommes partis dans la mauvaise direction, encore une fois le plan du quartier indiquait le nord vers le bas. De retour à la gare, on nous a remis un croquis imprimé avec des commentaires en japonais.
        En sortant de la gare, il faut prendre, sur votre gauche, la rue principale commerçante. Celle-ci monte légèrement et suit plus ou moins la voie ferrée du tram. Puis à la hauteur du passage à niveau, il faut tourner dans une rue à gauche, puis à droite, puis de nouveau à gauche, on longe alors le mur d’enceinte du cimetière pour arriver à la grande entrée.
        On marche dans un quartier paisible avec de grandes belles maisons, on oublie vite que l’on est toujours dans Tokyo, à 7 km environ de Shinjuku. C’est très agréable et le spectacle des momiji dans le temple est superbe.

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".