Resistance 2 Beta

N’étant de loin ni un fan, ni un habitué du genre FPS, je vous mettrai d’entrée en garde. Accrocs du genre, cet article n’est pas pour vous. De toute façon, votre avis est probablement déjà fait et ce ne sont pas ces quelques lignes qui influenceront en quoique ce soit vos intention d’achat ou non de la dernière production Insomniac. Par contre, si Resistance 2 vous intéresse parce que vous avez aimé Ratchet & Clank mais n’êtes pas trop sûr de vous parce que sans affinités avec le genre, peut-être que ces quelques lignes pourront vous intéresser (ou pas).

Cette Beta nous proposait donc de tâter quelque peu le mode multijoueurs online de Resistance 2. Point clé de ce nouvel opus, il ne propose pas moins que de jouer à six en coopératif et soixante en compétitif. De quoi s’amuser de longues heures donc, d’autant que, malgré quelques déconnexions, je n’ai pas trop souffert de lag lors de mes parties en ligne. Plus inquiétant par contre, c’est le coopératif lorsque l’on joue à deux en écran splitté. Je ne sais pas si cela perdurera jusqu’à la version finale, mais dans ce mode-là, l’écran affichait d’affreuses bandes noires verticales sur les côtés, réduisant donc sensiblement le champ de vision. Et cela semble d’autant plus incompréhensif que, même si la fluidité est parfaitement préservée, le jeu n’est pas non plus ce que l’on pourrait appeler une démonstration de la toute puissance du Cell de la PS3. Le jeu reste toutefois correct, fluide et malgré une direction artistique qui ne fera pas l’unanimité, agréable à l’œil. Quant à la jouabilité, elle s’avère, de ma faible expérience du genre, tout à fait standard pour un FPS console.

Me suis-je amusé sur cette Beta ? Si le mode compétitif m’a laissé complètement de marbre, j’ai passé quelques bons moments sur le mode coopératif, surtout en splitté où l’on était au moins deux à se comprendre et à vraiment jouer ensemble pour résoudre les objectifs. Et c’est finalement là qu’un achat de Resistance 2 peut se faire où pas. Si vous avez l’occasion de pouvoir profiter de la campagne coopérative avec des gens que vous connaissez et avec qui vous savez que ça sera un plaisir de jouer, je crois qu’il faut foncer. Si ce sont les modes solo qui vous branchent et bien il faudra voir les quelques tests de la version complète pour se faire une idée plus précise. Mais connaissant Insomniac, je ne pense pas que cet aspect-là sera en retrait. Quant à moi ? Et bien comme pour le premier Resistance que je n’ai pas encore fait, je le garderai au chaud pour lui donner sa chance plus tard, peut-être une fois que j’aurai fini ma forte dépendance à LittleBigPlanet.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles