Paris sous le signe des jeux vidéo et de la japanimation

Les boutiques à connaître

Pour cette nouvelle mise à jour, j'aimerais vous présenter petit un compte-rendu de mon voyage perso vers notre sacro-sainte capitale, la dénommée Paris (je vous apprends un truc là, hein !). Je suis en fait allé passer quelques jours chez des amis. Mais outre la visite de Paris, cela a surtout été pour moi l'occasion de passer en revue la plus grande partie des magasins de jeux vidéo et de japanimation pour trouver quelques bonnes affaires. Ce qui signifie des dizaines de kilomètres de métro, sans oublier les heures et des heures de marche (mes plantes de pied s'en souviennent encore...). Mais la compensation valait la fatigue : je suis arrivé avec 800FF dans le porte-feuille ; je suis reparti avec quelques jeux, ainsi que des manga et autres magazines japonais en poche (j'ai de très grandes poches !).

Notre traversée de Paris sous le signe du monde vidéoludique a demarré tôt, à 9h30 du matin pour être précis (ouch, pour un samedi, ça fait mal !). Arrivés dès 10h15 chez Konci, nous avons donc abordé la visite par cette boutique de goods japonais incroyablement complète. Quelques posters, stores, et autres figurines plus tard, nous voici rendus dans un premier magasin de jeux à proprement parler. Notre attention se focalisant uniquement sur l'import, le tour de la boutique fut rapide (comme pour tous les magasins suivants d'ailleurs). Mais grâce à mon œil avisé, j'ai pu découvrir 3 jeux PC Engine neufs sous blister à... 29F pièce !! Maintenant, sachez que les bonnes occas' ne se font pas légion, et j'ai bien souvent été outré par les prix proposés ; par exemple dès la seconde boutique nous avons reconnu l'un des trois jeux NEC à... 249F !! De même pour le coffret Bio Hazard - CODE : Veronica sur Dreamcast. Nous l'avons vu dans plusieurs magasins à 149F d'occasion avant de le trouver neuf plus loin à 99F.

Bref, avant d'acheter, il faut tout repérer et noter l'état ainsi que le prix, pour ensuite acheter au rapport qualité/prix le plus intéressant. Il faut dire que la plupart des prix proposés sont exorbitants pour la qualité et l'état des produits. Il s'agit donc plus de réaliser des visites de repérage. Et ne soyez pas énervé de trouver des prix extrêmement élevés ; les Seiken Densetsu 3 à 600FF, c'est très fréquent sur Paris. Ceci dit, les nombreuses boutiques révèlent beaucoup de surprises et d'agréables moments, en particulier pour les fans d'import et de japanimation. Par exemple lors d'une visite à Tonkam ou à Mangarake, où les impressionnantes étagères pleines de manga japonais sont en parfaite adéquation avec les nombreux otaku présents.

Mais le plus hallucinant reste encore les librairies japonaises (Junku-do, Bunka-do, ou encore Tôkyô-do). Des dizaines de mètres d'étalages de bouquins, magazines, manga, disques, et autres goods jap'. Des rayons entiers de japanimation... incroyable !! De plus, il existe des parties "bradées" pour les invendus ou les objets d'occasion - toujours en état neuf. D'ailleurs, il faut saluer la qualité matérielle de tous les goods vendus, même ceux d'occas' : tout est vendu sous plastique, dans un état parfait, et toujours avec les tranches d'origine et autres bonus. C'est ça, l'esprit nippon !!

Pour en revenir au jeu vidéo, il est parfois marrant de noter la décontraction de certains vendeurs. En effet, il n'est pas rare de voir des Play, Dream, et même des Play 2 se faire "pucer". Et sur le comptoir du magasin, s'il vous plaît, c'est à dire visible du trottoir d'en face !! Pas très bon esprit, tout ça... Ces inconscients feraient mieux, tout du moins, de modifier leurs consoles dans l'arrière-boutique. Visiblement, ils ont déjà oublié l'intervention mouvementée de la police dans plusieurs de ces magasins, au mois de mars...

Dans un autre registre, notez aussi que la profusion et le regroupement de boutiques dans deux arrondissements en particulier (le 11ème et le 5ème) offre parfois un spectacle étonnant. On passe en quelques pas d'une grosse boutique pleine de monde, au petit bail sombre avec son seul vendeur pas très visible au fond du magasin, en train de se faire un RPG pour tuer le temps. Ceci dit, ce ne sont pas forcément les belles vitrines qui recèlent les meilleures offres (concernant les jeux jap', dans tous les cas). Ainsi, un de mes amis a dégotté un Breath of Fire III sur Play à 50FF (et sous blister, s'il vous plaît !!). On ne peut pas en dire autant de certaines boutiques aux jolis posters japonais qui vendent des Sega Rally 2 sur Dream d'occasion en jap' à 200FF (!)...

Bref, à Paris, on peut trouver d'excellentes affaires, à condition d'avoir l'oeil !!

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles