Mes Voisins les Yamada (critique)

Ghibli - Takahata : Hôhokekyo Tonari no Yamada-kun

Film un peu à part de ce que le studio Ghibli a l'habitude de nous proposer, Hôhokekyo Tonari no Yamada-kun (Mes voisins les Yamada) est un véritable petit bijou d'humour et de sincérité. Là où MIYAZAKI joue de tous ses artifices pour nous faire rêver dans des chefs d'œuvre de virtuosité technique, TAKAHATA nous enchante par sa simplicité et sa poésie. C'est en effet au rythme des saisons que l'on s'immerge totalement dans le quotidien de cette famille japonaise moyenne, aux petites histoires irrésistibles, racontées comme (et parfois par l'intermédiaire) des Haiku (poèmes courts japonais). Orchestré de musiques tantôt majestueuses et tantôt désuètes, le film regorge de vie à chaque seconde.

Les personnages, bien que presque caricaturaux, sont très attachants et pleins de sincérité. Malgré l'absence de trame principale, le film est assez palpitant, surtout pour les japonisants, qui pourront reconnaître (ou découvrir) dans le film toutes sortes de manies et de traditions de la vie quotidienne et de la société japonaise. Si vous vous sentez capable de passer outre l'apparente simplicité des dessins et des décors, n'hésitez pas, ce film fait vraiment passer un agréable moment. Comme quoi, on ne dira jamais assez qu'il ne faut jamais juger un livre par sa couverture.

Article intéressant ?
4/5 (2 votes)

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Peepingtom
18 Août 2011
09:40

Je l'adore ce film vraiment drôle et attachant les yamadas =)

Ajouter un commentaire