Le royaume des rêves et de la folie (documentaire Ghibli)

The Kingdom of Dreams and Madness - Hayao Miyazaki

La popularité de Ghibli a beau avoir largement dépassé les frontières japonaises, en particulier depuis le succès planétaire du Voyage de Chihiro en début de siècle, le studio et son fonctionnement restent majoritairement méconnus du grand public. Ses réalisateurs phares, également, apprécient peu l'exercice de l'interview et les entendre parler de leur travail se fait rare, sans même imaginer les observer en pleine réalisation.

C'est ce qui fait en partie de l'attrait de Yume to kyôki no ôkoku (alias The Kingdom of Dreams and Madness), un film documentaire de deux heures qui a eu la chance de suivre notamment le travail de Hayao Miyazaki en fin de production du Vent se Lève. On doit ce long-métrage à Mami Sunada, journaliste au titanesque groupe Yomiuri, qui livre une approche délicate sans trop de structure, se laissant porter au fil de l'eau et des journées de travail au sein de son environnement, tout à fait dans l'esprit de son sujet.

Évidemment, le film offre bien plus qu'un making-of et c'est la raison pour laquelle il ne se trouve pas en bonus sur quelqu'autre DVD ou Blu-Ray du studio. On découvre ainsi une année rare dans les coulisses au cœur du Studio Ghibli, en périphérie de Tokyo, très Miyazaki-centrée dans la dernière ligne droite de la fable sans doute la plus personnelle de sa filmographie.

Toshio Suzuki, le célèbre producteur / directeur des lieux, fait bien entendu de nombreuses apparitions. Goro Miyazaki, ainsi que Hideaki Anno (papa d'Evangelion qui double Jiro, le protagoniste du Vent se Lève), complètent un casting triple A. Le film s'attache également, avec pudeur, à la relation difficile sur le plan artistique entre Miya-san et "Paku-san" (l'alter-ego Takahata).

Suzuki, le liant entre ces deux forces, compose depuis trente ans avec les débordements de ce dernier tant sur le plan du budget que de son incapacité à tenir les dates de sortie prévues... tradition encore vérifiée avec le récent et non moins excellent Conte de la princesse Kaguya.

L'une des forces du Royaume des rêves et de la folie est aussi (et surtout ?) qu'il recadre naturellement celles et ceux qui idéalisaient Miyazaki comme une sorte de Père Noël rigolo. Le maître a plutôt les traits du génie cynique catastrophé par l'humanité et qui compose difficilement avec le rôle d'icône qu'on lui confère, bourreau de travail souvent touchant, poétique et mélancolique mais méticuleux et difficile à suivre en tant qu'animateur sous ses ordres.

L'homme est également très réaliste sur l'avenir incertain du Studio Ghibli et, avec force humilité, ne perçoit pas sa probable fermeture comme un échec.

Sunada montre ainsi le réalisateur légendaire sous une facette réaliste, celle d'un homme qui ne comprend pas toujours lui-même ses films et leur donne une teneur organique, en ce sens qu'on ne peut concevoir tout ce qu'il se passe dans la vie elle-même. Récemment, il expliquait ainsi que Chihiro reconnaît ses parents parmi tous les cochons... parce que c'est comme ça !

Il va sans dire que le reportage s'avère tout à fait indispensable pour tous les amoureux du Studio Ghibli. Les autres n'y trouveront malheureusement que peu d'intérêt, mais il semble important de le porter à la connaissance des "simples" spectateurs et amateurs des films de Miyazaki en particulier, pour les éclairer sur sa vision des choses et ses façons de faire.

Après une première diffusion en novembre 2013, Yume to kyôki no ôkoku est sorti en DVD et Blu-Ray sur le territoire japonais le 21 mai dernier. Le documentaire a été diffusé dans plusieurs festivals en Occident, à commencer par Annecy en juin dernier puis plusieurs villes américaines au second semestre 2014. Des sorties VOD et DVD (par l'éditeur Gkids) avec sous-titres en anglais ont lieu depuis début décembre et d'ici au 27 janvier aux États-Unis.

Il n'y a encore aucune information sur une éventuelle sortie pour la France ou l'Europe, mais les espoirs restent tout à fait permis.

Note du 10/10/2015 : Le documentaire est désormais disponible sur iTunes (uniquement) en VOSTFR à 16,99€

Article intéressant ?
4.88/5 (16 votes)

Galerie photos

  • Miyazaki Kingdom Dreams Madness
  • Miyazaki Suzuki Kingdom Dreams Madness
  • Assistante Miyazaki Kingdom Dreams Madness
  • Ghibli Kingdom Dreams Madness
  • Hayao Miyazaki Kingdom Dreams Madness
  • Hideaki Anno Miyazaki Kingdom Dreams Madness
  • Isao Takahata Kingdom Dreams Madness
  • Miyazaki Anno Kingdom Dreams Madness
  • Miyazaki Exercice Kingdom Dreams Madness
  • Miyazaki Ghibli Kingdom Dreams Madness
  • Miyazaki Koganei Kingdom Dreams Madness
  • Miyazaki Smartphone Kingdom Dreams Madness
  • Toshio Suzuki Kingdom Dreams Madness

Informations pratiques

En japonais

夢と狂気の王国 (Yume to Kyouki no Oukoku)

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en japonais)

Pour aller plus loin

Kanpai vous suggère également ces articles