Japon : un rêve brisé ?

25 réponses

Bonjour, tout d'abord, pardonnez le ton pessimiste de ce message, quand tout le monde parle vacances et voyage, je viens un peu casser l'ambiance ! Partir au Japon a longtemps été un rêve, mais je me demande si je dois continuer à le nourrir... En effet, à quoi bon partir pour un pays dont la moitié des montagnes, forêts, lacs et rivières sont contaminées par la radioactivité pour les 300 prochaines années ? Quand certains quartiers de grandes villes et de Tokyo même sont plus touchés que la zone interdite de Tchernobyl... Alors que des fuites radioactives colossales continuent sans interruption depuis 2 ans et arrosent tout le pays selon le sens du vent, je m'étonne de voir tous les passionnés du Japon, ici et ailleurs, continuer à parler comme si rien n'était arrivé. Manque d'information ou refus de voir la réalité ? Mon souhait n'est pas de casser le moral à tout le monde, mais au contraire de recevoir des témoignages qui pourraient me permettre de voir les choses plus positivement, de la part de gens qui sont ou ont été là bas, car je n'en ai qu'une vision à distance. Le coeur brisé par ce drame, je n'arrive pas à renoncer à mon rêve d'aller y vivre un jour... Merci.

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Ambre
02 Juillet 2013
21:34

Bonjour,

Quelles sont tes sources?
De quels quartiers de Tokyo est-il question?
Pour ma part, je n'ai pas embarqué mon compteur Geiger. Je ne suis pas sùre qu'il aurait crépité continuellement.
Il faut savoir vivre dangereusement (!) pour réaliser ses rêves.

Arceus
02 Juillet 2013
21:57

Si tu as si peur tu n'as qu'a aller à Okinawa.

Pour te répondre je te demanderai pourquoi tu vis en Europe ? Tu n'as pas peur de passer des années dans une terre contaminée par Tchernobyl ?

Le nuage et les particules ont survolé toute l'Europe (le reste du monde aussi mais bon) pourtant aujourd'hui personne n'a peur de venir en France à cause des radiations.

Je te conseille de regarder plus sérieusement les taux de radioactivité.
Dans certains lieux au Japon on peut trouver une radioactivité 2 ou 3 fois inférieure à la France.

D'ailleurs, je ne pense pas que tu aies peur d'aller au Brésil, Inde ou Iran ? Pourtant la radioactivité naturelle là bas correspond à ce que l'on peut trouver dans la préfecture de Fukushima (à l'ouest pas à 10 km de la centrale)

kaeru
02 Juillet 2013
23:48

Personnellement je comprends tes interrogations vu que je me suis posée les mêmes. Moi aussi, je me tiens informée sur le sujet mais même s'il est difficile de se faire une opinion quand on n'est pas un spécialiste du nucléaire, je ne suis pas aussi pessimiste que toi. Je pense que toutes les personnes qui aiment le Japon se posent les mêmes questions et ont les images de la catastrophe dans un coin de leur tête.
Bien sûr, c'est à chacun d'estimer les risques et de voyager en en tenant compte ou de renoncer. Pour ma part je prends le risque à l'automne prochain en limitant mon séjour sur Tokyo et en descendant sur Kyoto après quelques jours. Je connais quelqu'un qui travaille dans une célèbre association qui surveille le nucléaire et qui part aussi au Japon, si cela peut te rassurer.

Toutes les régions du Japon ne sont pas contaminées (du moins pas encore, vu que tous les déchets n'ont pas été dispersés aux quatre coins du pays) et je crois que sud du pays est sûr (pour Okinawa c'est certain). En tous cas, autant qu'en France où le nuage de Tchernobyl est passé (et je l'ai subi, même si c'était il y a longtemps).

Pour Tokyo, il est certain que la question qui se pose surtout c'est l'approvisionnement en nourriture qui venait traditionnellement du Nord Est, grenier à riz.
Fukushima c'est une épée de Damoclès, qui semble à peu près être "stabilisée" mais qui peut basculer à tout moment. Partir au Japon c'est donc faire un pari sur la compétence des techniciens sur place (à qui on peut envoyer nos remerciements pour le sacrifice de leur santé).
Faire marcher le tourisme peut aussi être vu comme un moyen de soutenir l'industrie japonaise et les japonais en ces temps difficiles. On peut aussi apporter son soutient aux écologistes du pays et à tous ceux qui luttent contre la réouverture des centrales.

Voilà tout ce que je peux dire, je crois que tu ne dois pas renoncer à ton rêve qui était le mien il y a quelques années. Okinawa ça a l'air sympa !

Ludovic
02 Juillet 2013
23:54

Je serai vraiment curieux de voir tes sources.

original-jerem
03 Juillet 2013
01:06

"Quand certains quartiers de grandes villes et de Tokyo même sont plus touchés que la zone interdite de Tchernobyl… "
Source ??

Jack
03 Juillet 2013
02:15

Bonjour Lionel LoS,

"Une bonne partie du Japon"? Hein?
C'est quoi le Japon pour toi? Tokyo et Fukushima? Comme nous le présentent TF1 et M6... pour quelqu'un qui rêve d'aller au Japon, c'est pas terrible comme rêve... Et Hokkaido? Et Kyushu? Et Shikoku? De plus Honshu ne se limite pas à Tokyo et Fukushima...
Pour le reste de ton message, c'est désinformation, raccourcit, idées reçues et certitudes issues des médias à scandales qui préfèrent mentir pour faire du pognon que relayer une information. Un tel message mérite un 10/20 sur l'échelle pipométrique de TF1...

Si pour toi le Japon se résume à ce type d'idée reçue et de certitude, alors ton rêve n'en est pas un, et tu seras nettement mieux à la Japan Expo...

Un lecteur qui en a assez de lire ce type de désinformation issu des pire torche-cul qui existent actuellement. Plutôt lire Gala et Voici que de lire ta prose...

Marine
03 Juillet 2013
03:18

Ton rêve s'arrête à la radioactivité? Un peu comme le nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté à la frontière de la France hin ah ah. Nan sans rire, un rêve, si s'en est vraiment un mérite d'être vécu, coûte que coûte.
Es-tu déjà allé au Japon en vacances? Car tu dis vouloir y vivre, mais avant toute chose fais toi une idée sur place et renseigne toi bien avant de partir vivre là-bas peut être en ayant en tête une idée faussée du Japon. Je dis ça parce que ça me choque un peu que pour toi tout le pays se résume au "nucléaire"...
La culture est bien différente de la France, et tu ne seras pas partout le bienvenu. Mieux vaut connaître la culture, ou déjà avoir une idée précises des choses à faire et à ne surtout pas faire au Japon... Enfin bref, si c'est un rêve comme tu dis je pense que tu t'es peut être déjà renseigné.
En tout cas on ne vit qu'une fois, et si tu vis en Europe tu es de oute façon déjà victime de pollution, en ville, dans le métro, même ce que tu manges est bourré de choses dégueulasses, alors franchement ne t'arrêtes pas à ça.
Bon courage!

03 Juillet 2013
08:40

Perso je devais partir ... 1 mois après la catastrophe et j'ai préféré annuler après beaucoup d'hésitations.
Je ne sais pas quelle réelle ampleur à cet accident nucléaire mais je suis à peu près sûr de ne pas pouvoir avoir confiance en TEPCO ou l'agence nucléaire pour dire la vérité.
Dans le doute, j'ai préféré ne pas prendre de risque.

J'y suis pourtant allé une année plus tard.
3 semaines au Japon, loin de Fukushima me paraissait un risque modéré par rapport à des japonais qui vivent 365 jours par année à Tokyo par exemple (et qui, à priori ne vont pas tous développer un cancer instantané). Le "nuage" radioactif me semble plutôt être une fuite marine : le risque vient plutôt de la mer et de la nourriture qu'on peut y pêcher.

Bien qu'anti nucléaire et très critique vis à vis de cette industrie, je te trouve quand même très pessimiste : la catastrophe est là. Le no man's land autour de la centrale est une réalité, dure et cynique. Le gouvernement japonais est lent et ne réagi pas à la mesure du drame que visent les sinistrés ... mais je n'ai pas l'impression que le japon soit largement contaminé comme tu sembles le sous entendre (et c'est ce que semble confirmer les militants écologistes qui mesurent le taux de radioactivité à fukushima et dans tous le japon).

Bertrand
03 Juillet 2013
09:12

Je comprend tout à fait ton inquiétude, ayant du décaler mon voyage pour cette raison. Cependant, maintenant avec le recul, cela ne semble pas plus dangereux que nous qui vivons avec tchernobyl à proximité. Sans même parler de l'alimentation qu'on peut avoir ici (champignon radioactif des pays de l'est ou autre saloperie) qui sont probablement plus dangereux que quelques jours/semaines à Tokyo.

Be lAir
03 Juillet 2013
09:15

J'ai décidé de na pas aller au Japon...Ce qui a été un choix douloureux et toujours en suspens.Même si les conséquences de l'accident sont planétaires ...J'ai souffert de ce qui est arrivé là bas.Mais on ne va pas déménager tous les japonais! D'ailleurs ceux-ci ont voté pour un gouvernement pro- nucléaire..Alors!...Que penser? Que penser de l'avenir des enfants ?
Peux t'être n'avaient ils pas d'autre choix?
Quand au cancer, il ne se déclare pas tout de suite, mais dans plusieurs années parait il...
La radio activité a des effets différents.il existe la radio activité naturelle (celle su sol) et les cochonneries de Tepco.
J'admire profondément ceux qui se dévouent à Fukushima tout comme les anti- nucléaires qui tentent de sensibiliser les consciences et de créer une hygiène de vie...

03 Juillet 2013
09:46

Tu dit que tu aimerais y vivre un jour?

Commence déjà par y aller en vacance car si tu pars aussi pessimiste ça vaut pas le coup c'est sur !

Après je pense, que chacun à son idée personnelle sur la chose et je pense que c'est bien de continuer à y aller. Je me dit que si cela arriver en France, on ne serait pas content que les étrangers nous boude.

Je part du principe qu'on est tous dans le même bateau, dans n'importe quel pays, il peut arriver n'importe quoi, à n'importe quel moment !

Je me suis rendu 2 fois au Japon pour 15 jours et 8 jours et je n'ai pas sentie une seule secousse sismique alors que lorsque je lis des articles, des blogs, certains en font bien l'expérience !!!

Et j'y retourner pour 9 jours avec mes (jeunes) enfants !

03 Juillet 2013
11:06

Tu peux autant être contaminé en France, je peux te dire que quand tu vois les rapports de l'état des centrales en France, des cas de thyroïdes à proximité (j'ai vécu au croisement de plusieurs et des histoires tu en entends constamment).
Pour y être aller l'été dernier j'avoue qu'à part en avoir un peu parlé avec la guide, les économies d'énergie ou la visite d'Hiroshima on a rien vu, bien sur notre circuit ne nous a pas emmené vers la zone la plus touchée.

Ritter
03 Juillet 2013
12:06

Un rêve brisé !!!! tu devrais réfléchir avant de dire cela, moi je suis allé la-bas et je n'ai jamais pensé à la radioactivité, franchement si à chaque fois qu'il arrive un truc on commence à avoir peur, autant vivre dans une grotte, pas d'accident d'avion, de train, de voiture.... pas de tueur fou qui tire dans la foule..... pas d'attentat à la bombe pour x raison ....pas d'aliments contaminés par une bactérie..... bref une vie saine !!! Je préfère aller au Japon même avec des risques que me poser des questions !!! Tu sais la vie est une folie mais elle vaut bien les pleurs et les cris (Silas).
D'ailleurs je compte bien repartir la-bas fin 2013 début 2014 (j'y étais début 2013)

Sunshine
03 Juillet 2013
12:32

Si tu étais ici tu verrais que c'est toi qui n'as pas du tout une bonne vision de la réalité.

Adélie
03 Juillet 2013
17:27

Vas voir sur le site de l'ambassade de France au Japon, ils ont publié un rapport sur la radio-activité au Japon, il est très complet! Et répondra surement à tes inquiétudes.

Ps: ne vient habiter en Bretagne on est au dessus de la norme pour la contamination annuelle en radioactivité, et ne fait pas de radio non plus, on ne sait jamais! ;)

Flow38
03 Juillet 2013
20:10

Je suis désolée mais je n'arie pas à comprendre ce genre de réaction et je n'ai même pas envie d'essayer de te convaincre car 1-je respecte trop les personnes qui vivent sur place et qui elles, n'ont pas la possibilité de se demander si elles ont e choix ou pas de vivre sur place 2- à titre perso, je pense que nous disparaîtrons tous un jour, et je crains plus un accident de voiture que la radioactivité.... Je suis peut-être quelqu'un de très basique mais nous ne sommes pas éternels, et je ne vais pas renoncer à toutes mes envies à cause de "plans sur la comète".... Et enfin, j'ai eu la chance d'avoir une assez chouette vie jusqu'à ce qu'il y a 2 an, et puis depuis, des accidents de la vie qui m'ont fait prendre conscience à quel point la vie est courte et combien c'est importnt de profiter de chaque minute.... Alors non, pour moi il n'y a aucun rêve brisé, mais ua contraire une super belle aventure qui se profile d'ici 3 semaines!!!

hispano
03 Juillet 2013
20:46

Les particules de diesel font 40000 morts/an en France, pourtant tu vis en France non?

Lionel LoS
04 Juillet 2013
01:06

Merci à tous pour vos réactions, et à ceux qui m'ont donné des conseils utiles, mais je continue à penser que tout ceux qui font preuve d'ironie préfèrent en fait ne pas savoir, ne cherchent pas l'info, de peur d'être horrifié. Je leur précise que mes sources sont tout sauf "mainstream", peut-on franchement compter sur les média (à part Arte) pour s'attaquer au lobby du nucléaire ? Un lobby si puissant qu'il a étouffé le risque planétaire que la piscine du réacteur 4 nous a fait courir. Un danger si grave qu'on aurait dû en entendre parler tous les jours ! Qu'on aurait dû voir les spécialistes du monde entier se mobiliser... Mais une telle mobilisation aurait signifié au monde "Euh, oui on a perdu le contrôle, oui, le nucléaire nous fait courir à tous un grand risque"... Mes sources principales sont : https://www.facebook.com/FukushimaDiaryFR (je conseille à tous de parcourir les news sur l'année écoulée, c'est le seul endroit où j'ai appris l'existence de la "substance noire" hautement radioactive qu'on trouve même jusque dans les caniveaux en face de la gare de Harajuku, ou qu'on a relevé 5000bq/m3 de terre sur les rives de la rivière Edogawa à Tokyo, ou des taux élevés de Cesium 137 dans des filtres de climatisation d'appartements à Yokohama et des repas contaminés donnés à des enfants d'écoles primaires dont les réserves d'eau potable sont aussi touchées , etc...) D'autres sources ici: http://www.scoop.it/t/fukushima-informations/ et http://gen4.fr/ Je vous recommande aussi ces 8 petits films... http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/03/10/recits-de-fukushima-huit-t... Pour finir, ce qui me brise le coeur ce n'est pas la peur de choper une leucémie à cause d'un séjour au Japon, c'est d'être conscient qu'on comptera les morts dans 25 ans, c'est de savoir que des générations vont être sacrifiées, c'est de voir des enfants japonais des dosimètres au cou, et surtout de lire ou d'entendre des arguments qui tendent à banaliser ce désastre et cautionnent les dégâts pour la planète que représentent 50 ans d'expérimentations autour du nucléaire. Alors oui, je partirai sûrement au Japon, espérant voir par moi-même que je me trompe, mais dans un Japon où je ne pourrai pas me balader en forêt, ni me baigner, ni manger tout ce que je veux, ni même respirer sans ressentir une tristesse résignée...

04 Juillet 2013
09:33

Le problème c'est que tu semble opposer aux sources officielles (liées au nucléaire donc forcément peu alarmistes), d'autres sources dans l'extrême inverse (extrêmement alarmistes au dépend des relevés officiels ou ceux effectués par Greenpeace par exemple).

Impossible de nier que c'est une catastrophe majeure mais impossible de nier non plus qu'une bonne partie du japon ne semble pas touché. On a aucune idée de savoir si effectivement la fuite nucléaire touche tout le japon (via l'alimentation, l'eau) ou si c'est finalement "restreint" à une zone dans la région de Fukushima. Ce qu'on sait ce que les relevés dans le reste du japon ne montrent rien d'alarmant, voire rien du tout.

Au final, le choix d'y aller ou non relève plus du choix et de convictions personnelles ... mon choix est d'y aller en me disant que je peux potentiellement vivre 3 semaines de risques si un japonais vivra ce même risque durant des années. Je n'irais pas prendre un bain dans la mer de la préfecture de Fukushima évidemment ...

Je n'ai aucune confiance en l'industrie nucléaire. Pas plus au Japon qu'en France. Je pense simplement que vivre 3 semaines au Japon ou vivre en France près d'une centrale (avec des normes et un sérieux ... français), ou encore vivre dans un pays que Tchernobyl à largement arrosé sont des risques équivalents, que je n'ai pas choisis mais qui ne doivent pas trop contraindre mes choix de vie.
Quel pays reste sûr à visiter au final ?

Lionel LoS
04 Juillet 2013
18:00

Merci Jeremie pour ce dernier avis qui modère encore un peu mon inquiétude (comme les quelques autres remarques positives dont je remercie les auteurs), il est effectivement (et c'est bien triste) impossible aujourd'hui où que l'on soit sur cette planète d'être sûr d'être dans un environnement sain... Mais encore une fois, à tout ceux qui prennent ce désastre pour une pollution de plus, qui ne doit pas entraver nos projets, je dis: la politique de l'autruche ne fait pas disparaître le danger... Et on n'a pas le droit de laisser de telles choses arriver sans protester ! J'espère pouvoir aller soutenir sur place comme je le fais ici les courageux japonais qui tentent de s'opposer au lobby du nucléaire. Dans un pays si riche naturellement en énergies alternatives et à la population si inventive, un autre futur est possible !

aiko serialwriter
04 Juillet 2013
20:02

je pense qu'il faut faire la différence entre un séjour touristique (forcément limité en temps et en impact) et y élever ses enfants. Personnellement je compte aller au japon l'année prochaine et ce n'est pas la radioactivité qui me fait peur.

thierry
07 Juillet 2013
13:28

le nucléaire, on vit dedans de toute manière.
il y a 2 ans, il n'y avait pas plus de millisieverts à tokyo que dans une ville comme brest (avec ses sous marin nucléaires) par exemple....
n'oublie pas non plus que des millisieverts, tu en prendra aussi dans l'avion ; à peu près autant en 12h00 de vol qu'un séjour de 3 semaines à tokyo.
nous sommes parti à tokyo en avril 2011, au grand dam de nos proches.... et tout va bien, on n'a qu'un seul désir, pouvoir y retourner au plus vite ;)

Martine
07 Juillet 2013
18:25

Moi je vis à cote de Fessenheim, la vielle dame nucléaire en France, j'ai connu Tchernobyl, je reviens du Japon et je me dis que je j'aimerais pas vivre dans une grotte.
Écoute moins les médias et dis toi que le risque zéro n'existe pas. Et en plus ma fille qui y a passe un an ne c'est pas transformée en luciole depuis son retour.........et aucune de ses amies japonaise n'est fluo;)

romjpn
08 Juillet 2013
04:55

Pour répondre de façon très "pragmatique", voici les relevés de radioactivité dans tout le japon : http://new.atmc.jp/ et http://fukushima-radioactivity.jp/country-mapsearch.php (japonais) 
On peut voir qu'à part les environs directs de Fukushima, il n'y a aucun danger.
Voici aussi des mesures de la radioactivité de l'eau dans la baie de Tokyo à différents ports : http://www.mlit.go.jp/kowan/kowan_fr1_000041.html
En gros, vos craintes sont totalement infondées à moins de crier au complot des chiffres trafiqués ! Toutefois les particuliers et associations indépendantes qui mesurent elles aussi la radioactivité ne détectent rien de très dangereux.
La seule crainte serait effectivement de manger un sushi (ou je ne sais quoi d'autre) radioactif ! Mais beaucoup de poissons ne proviennent même pas des environs du Japon (le saumon par exemple !) et nous, français, avons bien mangé nos herbes de provence contaminée par le Cesium de Tchernobyl pendant des années...
Bref, faut arrêter la parano !

Gaia77
08 Juillet 2013
16:35

Personnellement,

Je n'arrête pas de manger ce qui viens des hypermarchés parce que c'est plein de cochonnerie, je n’arrête pas de prendre ma voiture parce que c'est dangereux...etc

Je ne pense pas avoir un 3ème bras en restant 15 jours au Japon. Après c'est un "risque" à prendre comme pour tout, mais mon envie de visiter ce beau pays est plus forte que les rumeurs ou même cette radioactivité. Je dort avec mon téléphone portable, j'ai le Wifi chez moi etc, je mange des choses issue de la grande distribution, je ne suis pas à sa prêt ^^

Voila mon avis ! Vive le Japon ,Vive Kanpai et vivons "dangereusement"

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.