Evangelion 3.0 (critique)

Evangelion 3.0 (critique)

Rebuild of Evangelion Q film 3.33 Quickening : You Can (Not) Redo

Publié le 26/12/2012
Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
Asuka Eva 3 Evangelion 3.0 film You Can (Not) Redo Kaoru piano Mari Makinami Evangelion 3.0 Rei Ayanami Evangelion Q Shinji Ikari Evangelion 3 court-metrage-ghibli-evangelion giant-god-warrior-appears-in-tokyo kyoshinhei-tokyo-ni-arawaru

Vous savez certainement qu’à mon avis, la tétralogie cinéma Evangelion inspirée à partir de 2007 constitue l’un des évènements majeurs de l’industrie de l’animation japonaise dans ces dernières années. Amateur passionné de la série depuis une quinzaine d’années, emporté par la qualité des deux premiers films, je n’ai pas hésité à me rendre au cinéma à Tokyo lors de mon dernier voyage au Japon dont les dates de séjour concordaient avec la sortie de ce film 3.0 baptisé « Q » . Récit d’1h45 passées avec cette avant-dernier chapitre de la revisite, décidément bien au-delà de la simple version haute définition.

Alors que le premier film (2007) singeait la série originale pratiquement à l’image près, le second (2009) inaugurait déjà des changements, pour certains profonds, et traçait une nouvelle route, par exemple avec l’inauguration du nouveau personnage de Mari Makinami. Ce troisième prend une tangente encore plus drastique puisqu’il réécrit presque intégralement le scénario initial d’Evangelion, libérant suffisamment d’espace pour une nouvelle fin que l’on peut attendre comme totalement inédite (ce serait donc une troisième façon d’achever l’œuvre).

De manière tout à fait surprenante, ce troisième film Evangelion Q (sous-titré avec élégance « You Can (Not) Redo » ) s’ouvre sur un court-métrage hallucinant réalisé par le Studio Ghibli (Kyoshinhei Tokyo ni Arawaru), qui mêle prises de vues réelles et monstres comme sortis de l’univers sentai. Alors qu’il met en scène les dieux géants de la destruction de Nausicaä sur Tokyo, les fans se glacent. Son ambiance et la narration incroyables dévoilent pour la première fois les évènements de ce qui semble être le premier Impact et inaugurent un épisode plus sombre d’Evangelion. Rien que le logo Ghibli sur fond rouge, qui fait froid dans le dos, introduit le ton.

Evangelion 3.0 reprend donc là où s’était arrêté le précédent : sur le troisième Impact généré par Shinji et l’Eva-01. Difficile de vous parler du scénario sans risquer de spoiler majeur, tant il prend des libertés gigantesques avec l’histoire originale. Les changements sont nombreux et certains risquent de bousculer les fans, comme l’aime Hideaki Anno. Sachez simplement qu’à part au début et à la fin, ce troisième film est beaucoup plus intimiste et se construit longuement autour des états d’âme de Shinji dans un environnement très particulier. Les rares séquences d’action sont évidemment hallucinantes de caractère et à tomber par terre devant tant de maîtrise dans la mise en scène. À la fin de la séance, l’impatience est à son comble pour découvrir la suite et fin de cette réécriture magistrale.

Le « coming-up next » installe déjà un fan-service étonnant puisque le dernier film Evangelion devrait voir la fusion des Eva de Mari et Asuka. Tout un programme ! Sortie prévue de cet épisode 4.0 final : un vague 2013, donc très probablement en fin d’année.


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

8 commentaires
  1. Par Lana
    le 31 décembre 2012 à 11:13

    Merci pour ton article !
    A te lire, le film semble époustouflant ! J’aime beaucoup l’univers d’Evangelion, tant celui de l’anime que celui du manga (je trouve que les deux ont une ambiance différente; par exemple, Shinji est bien plus introverti dans l’anime)

    Vivement que le film sorte en France ! Evangelion, c’est comme une déconstruction et une construction permanente. Si ce nouvel opus permet une nouvelle relecture de l’univers, ce sera encore une nouvelle façon d’apprécier cette oeuvre si singlulière :)

    • Par Axel
      le 31 décembre 2012 à 14:15

      Entièrement d’accord avec toi je l’attend avec une impatiente rare, j’ai hâte aussi de voir comment le film évoluera par rapport au dernier film de l’anime »The end of Evangelion » et sur le plan de la Complémentarité de l’Homme et comment ils vont le retranscrire dans le dernier volet de cette superbe saga! De ce que j’ai pu voir déjà dans ce troisième opus c’est qu’il y’ a beaucoup de rapport à Nadia aussi bien dans la musique qui pour certains morceaux sont des rée registrèrent avec orchestre,toute la bo est génial au passage!Bref vivement qu’on sache au moins la date de sortie en DVD ce serait déjà pas mal!^^

  2. Par Eydna
    le 1 février 2013 à 23:03

    Je suis allée le voir au cinéma.
    c’est un film époustouflant, même si des fois je comprends pas tout, sans parler de la langue hein, mais j’ai des moments dans le film que je ne saisis pas.
    en tout cas, les images sur grand écran sont extraordinaires et rien que pour ça ça vaut la peine de le voir ;)

  3. Par Anagy
    le 27 février 2013 à 14:22

    J’ai eu du mal à accroché à cette nouvelles version d’évangelion tant l’histoire d origine à été remanié…. Il m’est impossible d’apprécier dans toute sa grandeur le travail de ces studios d’exeption. Mais la mise en scène reste néanmoins magistrale! Parfait style graphique, les nouveaux personnages sont intéressant. Ce qui chagrine c’est que tout le film reste recentré sur Shinji, je pensais qu’il serait un peu plus reflocalisé sur les autres personnages tel que Rei qui a disparu après le 3 eme impacte et que tout ce qui arrive avec l’appariton de kaworu soit mieux expliquer….. Certes peut-etre n’ai pas comprs toute la subtilité de cet anime de renom, mais malgré celà, il reste l’un des meilleurs, et je le recomende vraiment à voir bien sûr, en VF serait le mieux!

  4. Par Jaouen
    le 6 mars 2013 à 00:33

    Une petite idée de date de commercialisation en France des films 3 et 4? J’ai accroché a la série, les 2 premiers films me plaisent bien… …A quand les autres?

  5. Par SingeVieux
    le 27 avril 2013 à 18:03

    [attention je spoil (un peu)]
    Techniquement le film est irréprochable voire jouissif visuellement (même si l’utilisation de la 3D est un peu excessive au début), mais j’ai du mal avec certains aspects.
    Il ressemble plus à une accumulation de scènes sans réel lien entre elles, et souvent WTF (l’intro, les lances, Shinji bille en tête VS Kaworu effrayé, ou la forme de l’eva 02 à la fin entre autres). Les nouveaux personnages sont à peine effleurés (l’équipage, Kaworu, etc.), et les autres ne sont pas très bavards. Au final on ressort du film avec plus de questions (Rei ? l’aspect physique d’Asuka et Mari ? Les déclinaisons d’Eva à ne plus s’y retrouver ? l’état du monde ?..) que de réponses (Anno a-t-il seulement les réponses ?). En plus de ça, la promesse du « fan service jusqu’à la fin ! » lâchée dans la preview à la fin des crédits fait un peu peur… Dans l’ensemble le film est bon (il faut bien réaliser qu’il est différent des précédents) mais on reste vraiment sur sa faim.
    J’espère vraiment que le dernier film aura plus de « liant », une cohérence et des vraies réponses. Du coup ce troisième film aurait seulement servi à « planter le décor » plus qu’à faire vraiment avancer l’histoire.
    Ceux qui l’ont vu, vous avez eu cette impression aussi ?

  6. Par Legion
    le 29 avril 2013 à 01:33

    J’ai trouvé ce film vraiment naze. Qu’ils prennent des libertés avec la série original (ou même le manga) pourquoi pas (et tant mieux même), mais c’est mal rythmé, c’est mal foutu, mal expliqué (mais c’est pour la libre interprétation LOL), les personnages ne sont pas développé et sans trop spoiler, ils ont des comportements complétement illogique. Bref, j’ai vraiment été déçu … après ce n’est que mon avis.

    Par contre, je suis désolé, mais du métal dans Evangelion, c’est juste non. Non quoi! Cette anime a peut être l’une des meilleures BO (tous les thèmes sont mémorables) tout animé confondu, et d’entendre un métal pourri passe partout… C’est à se lancer contre les murs !

  7. Par Didou
    le 18 juillet 2013 à 13:43

    Ce film m’a gêné. Non pas qu’il soit nul ou quoique ce soit, mais que l’univers est vraiment trop noir dans ce Evangelion 3.0. Le film est une démolition psychologique totale de Shinji (sans vouloir spoiler, à la fin shinji est dans un état…assez déplorable). Toutes les relations qui permettaient de ne pas sombrer dans la dépression ont disparu : Misato semble décu par shinji et ne lui adresse la parole que 2,3 fois pour lui dire des trucs pas duuu touuut consolant, Asuka est désormais l’ennemi de Shinji et semble le détester cordialement quand à Rei elle semble morte (ce n’est pas tout à fait sûr). BREF, C’EST PAS LA JOIE. De plus je ne sais pas combien de fois j’ai pensé : mais qu’il est con! pourquoi ils font çà? car en effet les personnages n’agissent pas de manière très logique.

    En tout cas l’animation est techniquement HYPER impressionante, les designs sont tres biens (j’ai beaucoup aimé le vaisseau), l’ambiance est très bien rendue (p’têt un peu trop d’ailleur…). Je croise les doigts pour le prochain opus, et j’espère que les chose s’arrangeront pour notr pauvre shinji (ET FAITE QUE REI NE SOIT PAS MOOORTE SVP!!!!)

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".