Cinéma au Japon

L'expérience haut de gamme en salle

Sans être normée, l'expérience cinéma reste plutôt proche d'un pays à l'autre. Toutefois sur l'archipel, on y trouve quelques caractéristiques bienvenues principalement liées au fameux service japonais.

Les principaux exploitants de salles au Japon sont les sociétés Toho, Aeon (propriété de Warner), Movix ou encore Cineplex.

Une bonne partie des films diffusés sont des productions nationales (邦画 hôga). Les longs-métrages étrangers (洋画 yôga) arrivent avec plus ou moins de retard, souvent plusieurs mois, même pour les blockbusters américains. Le doublage reste majoritaire par rapport à la version originale sous-titrée en japonais.

Pourtant, les films étrangers n'ont cessé de prendre des parts de marché au Japon depuis la mise en place de statistiques par l'association des producteurs de films japonais : de 30% en 1955 à 70% dans les années 2000.

Avant la séance

Voici quelques exemples de tarifs pour les tickets de cinéma au Japon :

  • 1.800¥ (~15,89€) comme prix de base généralement constaté
  • les étudiants ne payent souvent que 1.500¥ (~13,24€)
  • le mercredi, les filles bénéficient d'une offre à 1.000¥ (~8,83€) ou 1.100¥ (~9,71€)
  • parfois, le lundi offre également une réduction
  • option 3D à 200¥ (~1,77€) environ pour les films compatibles

Il est possible d'économiser jusqu'à quelques centaines de Yens sur ces montants en commandant ses places à l'avance avec une carte d'abonnement, ou via des "méta-vendeurs" de tickets en tous genres (concerts, évènements sportifs, etc.).

L'offre se montre certes chère mais très japonaise dans l'esprit d'un public qui préfère payer le prix fort pour avoir une qualité de service et des infrastructures "premium". En ce sens, on peut rapprocher le cinéma japonais de l'expérience Shinkansen.

Agréable particularité : en ligne ou sur place (au guichet ou sur des bornes électroniques parfois en anglais), le spectateur choisit son siège comme dans un théâtre ou dans un avion. Il est donc impossible de s'asseoir où l'on veut en entrant dans la salle. En particulier pour cela, il est plus que conseillé de réserver ses tickets en avance, et même plusieurs jours avant la séance pour une nouvelle sortie ou un film très populaire. Si vous comptez acheter vos places en arrivant le jour même, le choix se limitera sans doute aux disponibilités restantes, logiquement les moins intéressantes.

Dans la salle et pendant le film

La plupart du temps, les sièges se montrent confortables, équipés en repose-gobelets, mais pas forcément très hauts au niveau du dossier.

Avant la séance sont diffusées les sempiternelles publicités et bandes-annonces, puis plusieurs avertissements (couper les téléphones / arrêter de faire du bruit / prendre gare aux coups de pied dans le siège devant soi) dont un peut-être plus fameux : celui des mascottes anti-piratages, également vendues sous forme de goodies par-ci par-là.

Voici l'un de ces courts-métrages :

Les Japonais présents dans la salle respectent globalement bien les consignes.

Les séances se montrent ainsi très calmes : on est globalement épargnés par les interminables paquets de bonbons qui se froissent, et on entend même peu de rires ou cris d'effroi respectivement devant les comédies ou films d'horreur. Beaucoup de spectateurs commandent du popcorn mais le dégustent discrètement et proprement.

Pour ne rien gâcher, la réglementation japonaise n'impose pas les très lumineux panneaux d'issues de secours disposés autour de l'écran, rendant ainsi la salle très sombre et participant d'une excellente expérience cinématographique.

À la sortie

Les lumières restent éteintes pendant le défilement du générique et personne ne bouge jusqu'à sa fin. Cela laisse d'ailleurs à certains le temps de se réveiller, en particulier en été grâce à une climatisation bienvenue pour faire une pause sous la chaleur écrasante japonaise.

En sortant, chaque spectateur emporte avec lui ses détritus pour les déposer dans les poubelles qui attendent à la sortie de la salle, gardées par du personnel qui remercie et souhaite un bon retour.

Dans l'enceinte du cinéma se trouve généralement une boutique de souvenirs qui propose des goodies (parfois hors de prix) autour des films à l'affiche actuellement : bandes originales, vêtements griffés, peluches, papeterie, etc.

Notez cette destination
4.73/5 (22 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Cinéma au Japon

  • Cinema Japon 1
  • Cinema Japon 2
  • Cinema Japon 5
  • Cinema Japon 4
  • Cinema Japon 6
  • Cinema Japon 7
  • Cinema Japon 9
  • Cinema Japon 8
  • Cinema Japon 3

Informations pratiques

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

En japonais

映画館 (eigakan)

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Ressources

Site officiel de l'association du cinéma au Japon (en japonais)

Principaux sites pour réserver des places de cinéma au Japon (en japonais) :

Tokyo Filmgoer recense les diffusion de films sous-titrés en anglais au Japon

Pour aller plus loin

Apprendre les Kana japonais en 3 jours

Guide de conversation audio au Japon

Que voir depuis Cinéma au Japon (À travers le Japon)