Silent Hill 2 Inner Fears

La série Silent Hill s'est rapidement imposée, dès le premier opus, parmi les meilleurs survival horror. Le second épisode a fait beaucoup de bruit bien avant sa sortie sur PlayStation 2, et a ravi les amateurs du genre. Inner Fears nous promet, en plus d'une conversion à la hauteur, un nouveau scénario. Verdict ?

Bien entendu, Silent Hill n'échappera pas à sa comparaison avec la grande référence du survival : la série des biohazard. Pour ce qui est de l'ambiance, Inner Fears détrône assez aisément l'instigateur du genre. A l'aide d'un brouillard omniprésent, d'un grain sur l'image, des caméras "mouvantes" et surtout d'une bande sonore impressionnante, SH2 vous procurera rapidement des sensations de frayeur assez intéressantes. Si dans bh les couleurs utilisées restent sombres (mais à peine ternes), ici le champ de vision sera délimité quasi uniquement par le faisceau lumineux d'une petite lampe torche accrochée à la poche de la veste du protagoniste. Le reste est noir ou presque, tout simplement. Techniquement, en revanche, SH2 fait plus pâle figure. En effet, les décors et leurs textures se montrent simples voire simplistes malgré le brouillard (en tout cas indignes de consoles nouvelle génération), la démarche des protagonistes prête souvent à rire, et les caméras qui participent de l'ambiance énerveront tout de même assez souvent par leur manque de docilité. En outre, les ennemis ne brillent ni par leur nombre ridicule, ni par leur design qui, s'il se montre certes original, ne représente pas grand chose. A noter aussi pour la localisation Française, une traduction très discutable. Pour ce qui est du scénario, on s'éloigne des idées plutôt réalistes d'un biohazard et de ses expériences biologiques qui tournent mal pour s'aventurer dans une aventure délirante aux frontières de la schizophrénie. Il reste dommageable toutefois que certaines questions subsistent sans réponse, même après la fin du jeu. Concernant le scénario bonus promis pour la version Xbox, les développeurs auraient pu faire mieux que cette pseudo-aventure inintéressante d'une demie-heure, qui n'a de plus quasiment rien à voir avec le scénario originel. Aussi, la version Xbox n'apporte rien de plus que ce mini-game fort peu appétissant, puisque la durée de vie du scénario de James ne dépassera toujours pas la petite dizaine d'heures. Silent Hill 2 reste toutefois une référence, ne serait-ce que pour son ambiance inimitable.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles