Mega Man Anniversary Collection

Rockman a 15 ans. Enfin, le copyright sur le premier jeu date de plus longtemps que ça, mais c'est bien en 2004 que Capcom s'est décidé de fêter l'événement aux USA en nous proposant cette merveilleuse compilation, sur Gamecube et PS2. En éternel fan du Blue Bomber, je n'ai pu que craquer. Le choix entre les versions Gamecube et PS2 n'a pas été facile, mais c'est finalement sur la compilation dédiée à la console de Sony que mon choix s'est porté. Sacrilège de revivre une saga ayant fait sa légende majoritairement sur machine Nintendô ? Peut-être bien, mais force est de reconnaître qu'un épisode du dessin animé de Rockman, bien que ridicule, reste plus alléchant qu'un court reportage de G4techTV. Et puis le pad PS2, qui n'est qu'une vulgaire évolution du pad Super Famicom, s'adapte tout de même bien mieux à ces oldies que le pad Gamecube.

Dans sa grande bonté, Capcom a donc chargé Atomic Planet de réunir les 8 épisodes de la série Rockman, ainsi que deux anecdotiques spin off dédiés au marché de l'arcade, les Power Battle, sur un seul disque. Oubliez cependant les séries X, Dash, .Exe ou autres Zero. C'est du pur 100% pur Rockman série d'origine. De quoi se faire un bon trip rétro jusqu'à plus soif.

L'émulation est parfaite. Tellement parfaite que l'on retrouve les même ralentissements et autres défauts d'affichage que dans les jeux Famicom. Amusant, un peu tragique, mais finalement bien nécessaire pour donner un maximum d'authenticité au voyage dans le passé. La jouabilité est également 100% fidèle à l'original. Bref, tout est là. Vous vouliez plus ? Et bien il y a plus ! Pas grand-chose cependant, mais via les options, l'on peut activer un "Navi Mode", disponible pour les épisodes Famicom (un à six donc), qui outre une refonte esthétique des menus, sera principalement utilisé pour pouvoir changer d'arme sans passer par le menu, avoir la possibilité de consulter la carte du niveau et recevoir des conseils d'un protagoniste du jeu. De plus, dans ce mode, les musiques sont légèrement remixées. J'en entends déjà parler de sacrilège. Rassurez-vous, ces remix ont été composés avec des sons proches des bips ancestraux de la Famicom, et donnent plus l'impression d'un dépoussiérage dans le respect de l'original. Un ajout discret, mais fort agréable pour redécouvrir ces classiques. L'on peut également choisir le niveau de difficulté (easy ou normal) pour Rockman 1 à 7.

A tout cela s'ajoutent encore divers bonus, comme des illustrations ou des compositions musicales inédites, mais insipides, à peine dignes des pires remix amateurs. Enfin, ceci ne perturbe heureusement pas le joueur lors de la redécouverte de ces monuments du jeu vidéo. Ou du moins les premiers épisodes. Car passé Rockman 4, la redondance commence à se faire sentir, avec un gameplay qui n'évolue pas, des ennemis qui deviennent à chaque fois plus ridicules les uns que les autres. Et ceci, même le Rockman 7 de la Super Famicom ou le Rockman 8 de la PSone ne le changent. Au final, si la compilation est intéressante et à n'en pas douter attachante, elle nous montre également la déchéance de cette série, qui n'a su se renouveler et qui sans ses nombreux spin off aurait déjà sombré dans l'oubli.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles