Paradoxe de l'un des mangaka les plus appréciés de ces dernières années, ce qu'il aime dessiner ne se vend pas. Sa maison d'édition préfère lui commander des comédies sentimentales (très agréables au demeurant) telles que I''s qui, si elles rencontrent un franc succès, plaisent moins à son auteur. Ce qu'il aime, KATSURA, c'est Batman, la SF et les vampires. Et depuis D.N.A², il n'a guère pu combiner plaisir et ventes. Dr. Chanbari est l'occasion pour lui, peu après la fin de la publication de I"s, de s'amuser un brin à travers cette quarantaine de pages. La nouvelle conte l'aventure d'un docteur vampire torturé (pas facile, sur quarante pages) qui devra sauver une jeune fille gravement malade.

Seulement, et c'est un corollaire évident du faible nombre de pages utilisées, Dr. Chanbari laisse un désagréable arrière-goût d'immaturité et de superficialité, pourtant absents d'ordinaire des oeuvres du mangaka. La nouvelle aurait mérité un format plus approprié, se rapprochant par exemple de D.N.A². De plus, et c'est là l'un des points précis que KATSURA devra corriger pour sa prochaine grosse production, ses personnages se ressemblent toujours trop d'un manga à l'autre. Le docteur ici n'est autre que Koshinae avec des oreilles pointues, de même que Sanae fait immédiatement penser à ASO.
Gageons qu'après deux ans d'inactivité, KATSURA aura su retrouver la motivation nécessaire pour nous pondre une nouvelle série plus originale...

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles