Trouver un travail au Japon en PVT : des conseils ?

7 réponses

Bonjour à tous,

Je prévois de faire en 2015 un PVT au Japon mais si je ne me suis pas encore lancée jusqu'à maintenant c'est à cause d'une seule chose : la peur de ne pas trouver un travail sur place et de devoir repartir très vite. En effet mon niveau en japonais est très faible, j'apprend la langue par moi même depuis 1 an, je connais les kana, peut être 100 Kanji à peine, je sais faire quelques phrases simples mais ça s'arrête là. Je pense que c'est déjà un frein, même si je prévois de suivre quelques "vrais" cours avant de partir pour solidifier au moins les bases. Quels genres de travail peut faire un étranger? Beaucoup parle de leçons particulières de français mais est ce vraiment suffisant pour vivre et y a t-il vraiment suffisamment de chance de de trouver un travail comme ça? J'entend beaucoup de versions différentes et j'aimerais bien avoir un avis de gens qui ont déjà fait cette expérience ou qui connaissent le sujet sur le bout des doigts. Peut être avez vous des exemples d'emplois assez "facile" d'accès pour un étranger.
C'est vraiment LA chose qui me fait peur et m'empêche de partir.

Merci en tout cas de vos réponses, j'espère pouvoir me rassurer ou à défaut savoir à quoi m'attendre^^
Bonne journée ;)

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Mason
10 Octobre 2014
19:36

Bonjour,

Ce message a uniquement pour but de faire part de mon point de vue et peut-être encourager un peu.

En fait, je suis dans la même situation que toi. J'aimerais partir en Août 2015 mais l'idée de lâcher mon travail que j'aime beaucoup m'engoisse.

Néanmoins, chaque soir lorsque je fais mon heure de japonais, je me surprends à rigoler et m'imagine déjà là-bas (je me fais des sketches tout seul !).

Pour moi, c'est le signe que je désire sincèrement vivre au Japon. Et si je ne le fais pas maintenant, quand le ferais-je ?

A voir le monde dans lequel nous vivons et les catastrophes naturelles que subit le pays du soleil levant, ce n'est pas la peur de devoir revenir par défaut de travail qui doit nous empecher de tenter notre chance.
Et même si l'on doit revenir au bout de 3 mois, allons nous lâcher le morceau si facilement ? Les échecs nous rendent forts.

Il vaut mieux y aller bien préparé je le concède. La peur seule de ne pas avoir de travail n'est pas une excuse suffisante pour ne pas te lancer.

L'important je pense est d'avoir un budget qui couvre au moins 6 mois de vie sans excès.
Il faut également se fixer une date de départ et s'y tenir. Pour ma part j'aurais réunis les conditions minimales en août 2015, je partirai donc en août 2015. Simple non ?

Tout dépend également de ton âge et de ta situation. Car il faut penser que l'on y va pour commencer une vie. Mieux vaut ne pas tarder à atterrir, comme tu le sais, on ne sait pas ce que l'aventure nous réserve...

Ceci n'est que mon petit avis personnel ^^.
J'espère qu'il t'apportera quelque chose.

En attendant les commentaires plus pertinents de ceux qui ont déjà saisi l'opportunité.

一緒に頑張ろう !
(Issho ni ganbarou !)

12 Octobre 2014
12:25

Merci beaucoup pour cet avis, qui me redonne un peu de courage^^ Je pense que tant que je n'aurais pas pris le billet d'avion et fais les papiers, je n'irais jamais. Comme tu l'as très justement dit, ce n'est pas cette appréhension seule qui doit m'empêcher de partir. Donc, y a plus qu'à....^^

Hardmine
11 Octobre 2014
10:06

Salut !

Je suis actuellement au Japon avec un visa vacances-travail qui touche bientôt à sa fin.
J'ai étudié le japonais à la fac pendant trois ans mais après ma licence, j'ai passé deux ans sans le parler, ça a été la première raison de ma venue ici: améliorer mon japonais. La deuxième était évidemment de voyager !

Tout comme toi, j'avais peur de me lancer parce que je craignais de ne pas trouver du boulot en arrivant, d'autant plus que mon niveau de la langue était vraiment faible. Mais je me suis lancée en me disant que je verrais bien une fois sur place. J'ai commencé par donner des cours privés de français. Ça se passait dans des cafés et je rencontrais un élève à chaque fois. J'avais décidé du tarif et cela durait une heure, voire plus. J'avais presque une dizaine d'élève que je voyais une fois par semaine, cela me permettait d'arrondir les fins de mois sans difficulté et même faire autre chose à côté. J'ai par la suite trouvé du travail dans un bar et j'y travaille toujours.

Je pense que tout dépend de la ville où tu aimerais vivre et ce que tu aimerais faire comme travail. Si tu vas dans une grande ville comme Tokyo ou Osaka, tu ne devrais pas avoir trop de mal à trouver, et peu importe ton niveau de langue. Les restaurants étrangers cherchent souvent des non-japonais pour leur image, et parler anglais est un plus.

Cela a été dit plus haut, que le travail ne soit pas un frein à ta venue. Essaie de mettre assez d'argent de côté, au cas où, car après tout toutes les expériences ne sont pas les mêmes, prépare-bien ton séjour et ensuite lance-toi ! :)

Bon courage !

12 Octobre 2014
12:31

Je ne me suis pas encore décidé entre Tokyo et Osaka, mais je pense en effet avoir plus de chance dans ces villes. Il y a plutôt un (ou plusieurs) travail que je n'aimerais pas faire plutôt que quelque chose que je voudrais faire absolument. Par exemple, il y a plusieurs français qui ont travaillés dans des restaurants et n'en n'ont pas vraiment gardé un bon souvenir, donc si je pouvais éviter ce genre de chose, tant mieux. Mais le principal pour moi et de pouvoir subvenir à mes besoins donc à défaut, je ne vais pas faire la difficile, surtout au début. ça fait déjà un moment que je met de l'argent de côté et comme je 'lai dit plus haut, je pense que tant que je n'aurais pas acheter le billet d'avion, je n'irais pas. Merci en tout cas de m'avoir un peu rassurer, à moi de faire ce qu'il maintenant et advienne que pourra!

Hardmine
14 Octobre 2014
10:42

Oui, je comprends que tu sois réticent sur les restaurants. Mais les expériences sont différentes. Tant que tu n'auras pas essayé, tu ne pourras pas savoir et te faire ta propre idée. ;) Quoi qu'il en soit... FONCE !

Adam Claydon-Platt
11 Octobre 2014
22:13

Salut Kurtouche! :)

Je ne suis pas Francais, donc excuse-moi pour mes erreurs, mais si vous avez l'interet, on peut vouz aider a trouver le bulot dans les stations de ski ou complexes hoteliers sur la plage!

Si vous voulez plus information, vous pouvez le trouver a: http://www.boobooski.com/french.html

Bonne chance, et j'espere que vous avez un experience superb au Japon!

14 Octobre 2014
12:44

Merci pour l'info! J'ai mis le lien en favoris et je le garde sous le coude :)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.