Tatouages : le Japon plus strict

Tattoo japonais (yakuza) : modèles et dessins interdits

Comme chacun le sait, la société japonaise a ce rapport délicat avec le tatouage. Au Japon, arborer des tatouages a longtemps été, et est encore pour beaucoup, un signe d'appartenance aux yakuza, la mafia locale. Mais cela tend à évoluer (doucement), comme nous avons pu le démontrer il y a quelques années dans notre article "Au sentô, une anecdote pleine de tatouages" . Il faut dire que les jeunes Japonais se font faire de plus en plus de petits tatouages, souvent discrets.

En tant qu'étrangers, il y a de fortes chances pour que l'on soit clément avec vous si l'on aperçoit un bout de tatouage, par exemple sur votre bas ou jambe. Difficile d'imaginer un yakuza aux yeux non bridés, avec sac à dos et appareil photos ! Si votre tatouage est caché, nous vous incitons très fortement à le signaler à l'entrée d'un onsen ou d'une piscine, et à respecter le choix de l'établissement si l'on vous refuse.

Les Japonais, en revanche, doivent faire face à plus de rigueur en particulier dans le cadre du travail. C'est le cas très officiellement dans la fonction publique à Osaka, puisque la maire Toru Hashimoto a fait distribuer le semaine dernière un document à remplir par chacun des 38.000 employés de la municipalité. En février, l'un d'entre eux avait montré son tatouage à un enfant dans un centre d'aide sociale, ce qui avait provoqué un petit incident.

Chaque salarié doit donc remplir le document nominatif ci-contre (via), en précisant s'ils possèdent ou non un tatouage et si oui, à quel endroit du corps et de quelle taille. Les membres concernés sont : les bras des épaules aux doigts, les jambes des genoux aux pieds, ainsi que le cou, la nuque et la tête.

Le département juridique de la mairie précise que cette enquête n'entre pas en conflit avec la légalité. Les instructions du document précisent qu' "il est inapproprié de travailler dans des tenues qui dévoilent vos tatouages" et que les informations seront traités lors d'entretiens individuels avec les personnels.

Un petit point de langue japonaise pour finir : il ne faut pas confondre タトゥー tatoo, les tatouages sur le corps, avec 落書き rakugaki, les tags / graffitis.

Et vous, avez-vous une anecdote à raconter autour de vos tatouages lors d'un voyage au Japon ?

Article intéressant ?
4.77/5 (13 votes)

Galerie photos

  • tatouage-japon
  • tatouage-osaka

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Gunter
11 Mai 2012
15:47

Ben oui! En août dernier, à OSAKA, avec nos p'tites femme, on s'est fait tatouer.
Rey sur la tranche de la main
Tan dans le cou, sous les cheveux
Martine sur l'épaule.
Et moi sur le bras.

On a tous fait le même : Love Japan 愛日本

Je ne pense pas que celui-là poserai le moindre problème.

yogi
11 Mai 2012
16:59

Qu'est-ce qui se passe pour une personne qui se présente à l'aéroport avec un tatouage sur le front? il n'entre pas dans le pays?

Will-uchan
11 Mai 2012
19:23

Bonjour.

En effet, les jeunes ont l'air d'avoir moins de problèmes avec les tatouages.
Par exemple ici http://ameblo.jp/tina-world/

Bon certain sont grand, ok. Mais d'autre sont plus petits. Et enfin, d'autres encore plus petits.

tunimaal
12 Mai 2012
09:41

Personnellement, si le tatouage est petit et pas trop visible je trouve que cela ne dérange pas en soit, après c'est plus culturel qu'autre chose je pense

ReyTan
13 Mai 2012
07:07

Mon ami Günter a tout dit,
pour l'instant pas de souci avec mon tatouage sur la main, mais j'ai toujours un gant (mitaine)
dans le sac à dos au Japon, il est normal de respecter si on me le demande ou si je suis dans un lieu
où cela serait mal vu, mais je pense que ce qu'il y a de noter ne posera pas de problème, au contraire,
il m'a valut quelques chouettes rencontres avec des merci a n'en plus finir..
Il est bien que les mentalités changent au Japon.

Oriane
14 Mai 2012
08:02

Sympa ce petit article. Je crois me souvenir que le sujet du tatouage au Japon a été l'objet d'une conférence au Salon du Livre cette année. Si j'arrive à trouver un lien...
Voui :
http://www.salondulivreparis.com/Programme/Conferences-/-Animations/Zoom...

zub-r-lab-1
14 Mai 2012
11:49

je suis musicien et tres tatoué ( bras mains cou ect ect ).j'ais jouer dans un mariage a Osaka et la famille ma fortement deconseiller d'enlever ma veste de tout le mariage lol eux n'avais pas de probleme avec ca mais que dans la salle certaines personnes pouraient etre choquées .. il a fait tres chaud c'etait horrible lol

SADV Cobra
16 Mai 2012
13:58

Je ne ferais pas de scandale si l'on me posais la question, ni même si l'on me refusait l'entrée pour cette raison (en l'occurrence, je n'en ai pas) mais pour le coup du document, là je trouve ça abusif. Qu'ils demandent aux employés de ne pas les exhiber, passe encore, mais ils n'ont pas à connaître ce genre de détail. Gael, tu sais ce que deviennent ces informations, passé l'entretien avec l'employé?

16 Mai 2012
18:12

La source ne le précise pas, mais elles sont probablement conservées dans le dossier de l'employé.

SADV Cobra
19 Mai 2012
16:06

Sans doute malheureusement. Je me demande quand-même comment cette mesure est prise par les fonctionnaires.

Fuki-Yume
21 Mai 2012
17:42

Moi qui rêvait déjà du tatouage en kanjis tout autour du poignet... J'allais abandonner cette idée grâce à mon amour démesuré pour le Japon mais si d'après Rey-tan ça équivaut aussi à de chouettes rencontres alors c'est parti je ne demande que ça!!!

Gaia
17 Mars 2013
16:48

J'ai un tatouage (maman en jap sur la nuque) et ma soeur un ange nu qui prend la moitié du dos. Nous souhaitons aller dans un Onsen, y a t'il un moyen de savoir si on sera accepter?(ce qui éviter les 2h de train pour rien) Quelqu'un connais t'il un onsen ou ils acceptent les tatouages?

Snif si j'avais pensez une seconde que des tatouages me ferrais louper l'occasion d'aller dans un onsen :'( j’espère que ca ira.

Merci d'avance pour vos réponses

04 Mai 2013
16:08

J'ai les deux bras tatoués des épaules aux coudes et j’appréhendais les réactions japonaises. Étant allé au Japon en novembre, je ne me suis pas promené en tshirt donc je ne sais pas si les regards sont appuyés ou non.
Par contre j'ai été aux bains de Matsuyama et ça n'a pas posé problème. À l'entrée, j'ai tout de même demandé si c'était autorisé et la caissière a rigolé et m'a dit "vous êtes étranger, on sait que beaucoup d'étrangers sont tatoués".

Bref, même chose dans les bains d'hôtels ou j'ai pu constater quelques regards appuyés mais plus curieux qu'autre chose (je pense).
Dans les bains de mon temple au Mont Koya, un japonais à regardé mes tatouages, m'a regardé, a regardé mes tatouages et m'a sorti un magnifique "Hoi, samurai !" en se bidonnant : le reste de la discussion à été limitée mais sympathique.

Bref, si vous avez prévu de visiter 20 onsen, ça risque de poser problème mais autrement, rien de dramatique je pense.

oche
12 Juillet 2013
11:17

Salut a tous
J y sui alle en avril pour mon voyage de noce
Jai les bras le dos les cotes et une jzmbe tatoué
Je confirme au dogo onsen a matsuyama pas de probleme meme di on nous devisage legerement
De meme au onsen de shirakawago
Le spa aqua de tokyo a refuse mon entrée
Mon hotel a hakone ne m a pas autorise a y aller mais ils m ont une ristourne 1000 au lieu de 2000 yen pour le onsen privatif
Faudrait editer une carte du japon avec les onsen acceptant les tatouages!!!

ReyTan
12 Juillet 2013
11:49

petit souci au Onsen près du Mont Fuji en avril dernier,
mais mes amies Japonaises avaient super bien géré la chose
en privatisant le onsen pour 1 heure rien que pour notre groupe.

Il est toujours possible de "s'arranger"
mais il est vrai qu'une carte des lieux possibles ou non
avec des tatoo serait la bienvenue.

thierry
31 Octobre 2013
08:49

pas de problème non plus à Hiroshima (tant que les motifs n'ont rien à voir avec ceux des yakusas)

31 Octobre 2013
09:16

J'avais oublié le sujet mais je suis retourné au Japon en août (et j'y retourne en mars) : en août il fait chaud donc forcément, tshirt obligatoire. J'avais donc les tatouages bien exposés.

Aucun souci dans les grandes villes. Quelques regards appuyés par moment en soirée, c'est tout.
Dans le département de Totori, un peu plus rural, j'ai eu 3 personnes qui sont venu me parler des tatouages (mais je ne parle pas assez bien japonais pour avoir pu vraiment en discuter).

J'ai vu quelques japonaises avec des tatouages mais c'était plus de l'ordre du centimètre (une croix chrétienne et une note de musique) que de la belle pièce massive.

Bref, ça pose parfois problème pour les bains mais sinon ça suscite plutôt de l'amusement ou de la curiosité chez les jeunes.

Spout
07 Août 2014
01:14

Ça remonte un peu mais tomber sur ce sujet m'a un peu refroidi de faire mon tatouage d'ouroboros dans le dos, un dragon se mangeant la queue en 8 horizontal serait une marque beaucoup trop proche de celles des yakuzas apparemment :(

20 Septembre 2015
23:34

j'ai deux tatouages un petit au bras et un gros sur le torse. Donc ce que j'en deduis pour aller nager en piscine cela est definitivement "close" pour moi?

Ajouter un commentaire