Mon expérience dans une Guesthouse de Tokyo

Lors de mon séjour de 4 mois au Japon en 2012, j'ai vécu le 1er mois dans une guesthouse de Sangenjaya (Borderless House Tokyo).

Ayant vécu en Chine pendant 11 ans (de 2004 à 2015), j'ai eu l'habitude de souvent cohabiter avec d'autres personnes dans un appartement.

J'ai trouvé mon expérience dans cette guesthouse assez différente et plus agréable qu'une simple "collocation".

Déjà il s'agissait d'une maison et non pas d'un appartement, c'était donc beaucoup plus spacieux. L'originalité vient également du fait que dans cette maison de 20 lits, reparties dans plusieurs chambres, il y en a toujours 10 réservés au étrangers et 10 réservés aux Japonais, ce qui permet des échanges assez sympathiques. Tout mes colocataires étaient étudiants ou travaillaient, et tout le monde parlaient plus ou moins anglais. En effet, la plupart des japonais choisissant de vivre dans ce genre de maison sont également là pour partager culturellement et améliorer leur anglais.

Pour ma part, j'avais choisis une chambre tatami avec 4 lits (2 lits superposés). Cependant j'ai eu la chance de partager ma chambre avec une seule personne pendant tout mon séjour. C'était un japonais très sympa pratiquant la boxe et le karate (et qui ne ronflait pas!). Moi-même étant pratiquant d'aikido, cela nous a donné une bonne base de départ pour faire connaissance. J'avais également le wifi, ce qui est un gros plus, surtout avec une connexion aussi rapide qu'elle l'est au Japon.

Ma chambre était au rez-de-chaussée, face au salon et pas loin de la cuisine. Tout était assez bien équipé, je pouvais faire la cuisine, laver mon linge, le salon était assez spacieux, et il y avait même une baignoire à la japonaise (similaires aux nôtres, mais généralement plus profondes, j'adore). Etant le seul de la maison à ne pas travailler ni étudier, j'étais souvent seul dans la journée, je n'avais donc pas à me battre pour la salle de bain ou pour faire la cuisine.

Un petit mot concernant les alentours... J'adore Sangenjaya!!! C'est un petit quartier qui fait vraiment penser à une petite ville, et c'est à seulement 2 stations de Shibuya, que j'adore également. Le quartier est calme, avec plein de petits commerces, de restaurants, et également un supermarché Seiyu où les prix sont très raisonnables, ce qui m'a permit de manger pour pas chers durant tout mon séjour.

Au bout d'un mois, j'ai dû quitter la guesthouse pour partir une semaine à Taiwan, afin de pouvoir renouveler mon visa japonais pour un autre séjour de 3 mois, cette fois-ci à Ibaraki. A mon retour à Tokyo, c'était la période des cerisiers en fleurs, et j'ai rejoins mes amis de la guesthouse pour participer au Hanami. Je ne me souviens pas de quel parc il s'agissait, mais c'est une expérience que je n'oublierai pas, et à laquelle j'espère pouvoir encore participer.

Je garde toujours contact aujourd'hui avec mon voisin de chambre, via Facebook.

Seul point négatif : cette guesthouse n'accepte que les personnes en dessous de 30 ans, et elle n'accepte pas les couples. Je n'aurai donc malheureusement pas l'occasion d'y retourner...

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • img_3363
  • img_8802
  • img_3088
  • img_3090
  • img_3091
  • img_3092
  • img_3093
  • img_3094
  • img_3101
  • img_3102
  • img_3104
  • img_3361
  • img_3366
  • img_3479
  • img_3579
  • img_3656
  • img_3595
  • img_3208
  • img_4025

Découvrez les autres articles de William

Commentaires

Ajouter un commentaire