DSC01256

Pause nature au Maruyama Koen (vendredi 6 avril 2012)

Nous reprenons notre route vers le MARUYAMA-KOEN, le parc de Kyoto.

Comme tous les parcs que nous avons pu visiter, impossible quand on est dans ces lieux de s'apercevoir que la ville est à côté.


Ici aussi, les gens pique niquent sous les sakuras en fleur sur des bâche (c'est que le hanami bat son plein !)

Les sakuras sont éclatants, des teintes de rose indescripitibles, un étang, des carpes énormes, des canards.. Tout est magnifique.


Nous poursuivons notre visite jusqu’en haut du parc...

...ou nous observons un chat chasser un corbeau pendant un long moment.. j’essaie à mon tour de chasser le corbeau avec mon appareil photo mais ce n’est vraiment pas évident de chopper ces bêtes là !

(et toc, je t'ai eu !)
En redescendant, nous découvrons que des maisons sont au coeur même du parc, de belles demeures en bois le long des allées de cerisier. Encore une fois, cela fait rêver et donne envie d’habiter en ces lieux car c’est habiter à la campagne en pleine ville. Juste énorme !
Nous nous dirigeons vers la porte YASAKA SHRINE qui marque la transition entre le parc et le quartier de Gion et le contraste est.. Comment dire ? Impressionnant. A nouveau, la circultation dense des voitures, le monde..

Sur les artères principale on retrouve des galeries d’art et des boutiques raffinées qui font la réputation de Gion, comme un quartier d’élite hors du temps.

Pourtant, lorsque l’on s’enfonce dans les ruelles, c’est toute une série de «clubs» d’un genre douteux qui croisent notre route... Je me demande d’ailleurs ou sont les love hôtels de la vile et s’il y en a ici. Mais ce n'est pas l'objet de notre visite, nous cherchons shimbashi, la rue bordée de cerisiers, de restaurants et maisons de thé en bois.

A nouveau, impossible de savoir que nous sommes en ville et croisons même un énorme oiseau (un héron) posé tranquillement à l’entrée d’un restaurant. Paisible..
La journée est vite passée et nous rejoignons le marché de Nishiki pour à nouveau grignoter quelques brochettes de poulpe pour le gouter.
Nous rentrons dans le fameux magasins de couteaux fermé la fois précédente et nous ne savons que choisir dans la boutique... Tous les ustensiles sont très beaux (et très très cher) nous nous contentons donc d’un superbe couteau à poissons et légumes aiguisé et gravé aux initiales de Pinou devant nos yeux. (Et pour m’en servir à chaque fois que je cuisine depuis mon retour je peux vous dire qu’il envoie !)
Nous poursuivons notre route déguster de la seiche, du poulpe et des onigiris délicieux. Bref tout ce qu'on croise de comestible dans le marché, mais rien à faire, nous sommes désormais accros au poulpe farci à l’œuf... ! Ce marché est presque de loin le meilleur endroit ou nous avons mangé du séjour !
Nous faisons un dernier tour puis allons faire quelques courses pour le petit déjeuner demain matin. Je jette mon dévolu au passage sur des mini cannettes de Kirin a offrir à mon meilleur ami et nous prenons un peu de saké pour boire un coup ce soir (dégueu).
La nuit est tombée depuis longtemps et la journée a encore été une fois très longue, nous échouons dans un restaurant moyen avant de rentrer à l’hôtel.
Sans le réaliser, nous avons énormément marché aujourd’hui et j’ai à nouveau les pieds en feu.
Demain, nous irons peut-etre à ARASHIYAMA voir la bambouseraie, le pont, les singes, les temples.. J’espère que le temps sera - au pire- comme aujourd’hui. Il faudra également se renseigner sur les horaires de train pour Hiroshima et que je renvoie les modalités d’accès (qui ont l’air galères) pour aller à notre hôtel. Je n’ai pas très envie de quitter Kyoto et ses miriades de temples, surtout que je ne suis pas très attirée par Hiroshima (j'ai changé d'avis depuis). Mais l’attrait d’aller à Miyajima voir ce fameaux torii, cliché numéro je ne sais plus combien à faire l’emporte sur ma nostalgie passagère !

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par thechoupchoups Dernière mise à jour le 22 février 2015