DSC01179

Jetons nous du Kiyomizu-Dera ! (Vendredi 6 avril 2012)

Ce matin réveil en fanfare et premier réflexe du jour : scruter le ciel qui est enfin bleu ! Je casse immédiatement les noisettes à mon petit mari pour qu'il se lève et que nous profitions au plus vite de ce rayon de soleil ! On ne sait pas de quoi la journée sera faite alors vite vite hâtons nous !

Pinou et Pinette douchés habillés, nous voilà partis direction le Kiyomizu Dera un autre temple qui surplombe la ville. Mais à peine le temps de grimper dans le bus que revoilà les nuages... Grrrr
Dans les petites rues que nous empruntons, dont Sannen Zakouski tout est si joli... De vieilles maisons en bois bordées d arbres, de jolis petits paves, des échoppes d un autre temps.. Ces ruelles sont chacune un petit bijou mais revoilà ont amie la pluie qui fait des siennes...

Nous nous abritons dans une jolie boutique et découvrons les gouttières métalliques qui sont en fait une guirlande de petites clochettes qui part du toit jusqu au sol. C est magnifique .. J en prendrai bien une paire pour la maison !


La boutiques dans laquelle nous sommes est accolée aux jardins d une maison de thé et nous faisons quelques emplettes en attendant une accalmie (quelques sacs à courses aux motifs fleur de cerisier) .. Qui revient 5 minutes après !

C est à plus rien y comprendre ! Cette alternance chaud froid, soleil pluie nous suivra toute la journée et se révélera assez pénible mais nous pouvons au moins nous balader et profiter..

Nous continuons le sentier des ruelles pour arriver jusqu'à la majestueuse pagode à 5 étages de Yakata. Nous poursuivons, tout le quartier est réellement à l'image que l'on se fait de l'ancien Japonais, alternance de sakuras en fleurs et de pins.

Quelques instantanés du quartier en vrac.. (attention au milieu se cache un Pinou, saurez vous le retrouver ??)

DSC01158
Nous arrivons enfin au Kiyomizu Dera, ce temple sur pilotis à flanc de colline qui surplombe Kyoto.

Pour le résumer en deux mots : superbe et démesuré.

Une partie du temple est en restauration donc non visible mais on imagine aisément l'ensemble.

Quelques clichés de l'intérieur de l'enceinte :

L'eau sacrée et ses propriétés thérapeutiques

Mais la partie la plus saisissante certainement, est la vue qu'offre le temple sur Kyoto. On y domine la ville et cela se ressent. (sauf que là sur mes photos, on y voit plus rien il s'était remis à pleuvoir... )

Il parait que à l'époque d'Edo, celui qui se jetait du haut de la plateforme sur pilotis et survivait a son atterrissage, verrait son vœu réalisé.. Ceci aurait donné naissance à une expression japonaise traduite par "se jeter du Kiyomizu Dera" notre équivalent de "se jeter à l'eau"


Il y a énormément de jeunes asiatiques qui ont loué des costumes traditionnels (pour la journée on peut se faire coiffer et habiller) et des couples - probablement fiancés ou jeunes maries avec leur photographe.


En sortie du temple, nous flânons dans les boutiques et profitons des dégustations de moshis. (et qu'est-ce qu'ils étaient bons !)

Nous complétons nos essais culinaires par une brochette puis un bâtonnet de poulpe et de seiche...

Alors autant les brochettes de poulpe nous ont laissé un souvenir impérissable autant le bâtonnet pas du tout ! C'est gras, la texture est douteuse, bref mauvaise pioche sur ce coup là ! Il fallait bien que notre première expérience ratée arrive.
Nous finissons par tester une autre spécialité que nous avons croisé très souvent depuis le début du séjour sans tenter l'expérience : la crêpe fourrée. Les ingrédients pris un à un tous sont très bons ce n'est pas le problème... Mais mis ensemble fraise, crêpe, glace et chantilly forment un gloubi boulga infâme, lourd strictement impossible à manger proprement. Nous nous demandons comment ils arrivent à avaler ça eux qui mangent si fin !!

Bref, c'est le ventre bien alourdi que nous partons poursuivre nos aventures dans le quartier..

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par thechoupchoups Dernière mise à jour le 28 janvier 2015