20140504_115149

Jour 10 : Miyajima

Pour ce 10 ème jour, nous avons pris de bon matin, le Shinkansen pour passer 2 jours dans la région de Chûgoku et plus précisément 1 journée à Hiroshima et 1 journée à Miyajima. Nous avons réservé 2 nuits à l'hôtel Toyoko Inn Hiroshima Heiwaodori tout en conservant la maison de Kyôto, ce qui nous a permis de voyager léger. Au niveau de la météo la 2 ème journée devrait être pluvieuse, donc ni une ni deux, une fois arrivés à la gare d'Hiroshima, nous avons pris le train pour Miyajimaguchi de façon à profiter d'une journée ensoleillée pour visiter Miyajima.

Après une trentaine de minutes, nous sommes enfin arrivés à Miyajimaguchi et nous avons pris la direction du ferry. Comme nous utilisions notre JR Pass, c'était d'une facilité déconcertante, on se serait presque cru des V.I.P.

La traversée a duré à peu près 10 minutes et à l'approche des côtes de Miyajima, on a pu apercevoir le grand Torii. Une fois débarqué, nous avons commencé notre visite par le célèbre sanctuaire Shinto : Itsukushima. Nous étions à marée haute, donc il était impossible d'aller à pied, voir le grand Torii.

Aprés une petite pause déjeuner, bien méritée, nous décidâmes de nous rendre au temple ésotérique, le Daisho-in. La vue depuis l'enceinte du temple était tout simplement magnifique.

Après la visite du Daisho-in, nous entreprîmes l'ascension du Mont Misen, dont le sommet s'élève à 535 m au-dessus du niveau de la mer en prenant le parcours Daisho-in. Ce parcours est long d'environ 3 km et il faut à peu près 1h30 à 2h pour aller à son sommet. Après avoir gravi plus de 2000 marches, nous sommes arrivés au sommet. Purée (pour rester poli), ce fut raide, mais ça en valait la peine, le panorama depuis l'observatoire était absolument magnifique. Bien sûr pour redescendre, nous avons repris le même chemin et la descente s'est faîte en quatrième vitesse, mais je vous raconte pas les cuisses et les genoux le lendemain. ;-)

La prochaine fois que j'irai à Miyajima, j'essayerai le parcours Omoto pour l'ascension du Mont Misen qui est le plus difficile, mais en attendant un prochain voyage au Japon, la journée touchait à sa fin et en revenant vers le ferry nous avons eu l'agréable surprise de voir que c'était marée basse et que l'on pouvait aller à pied jusqu'au grand Torii.

Voilà ce fut une très bonne journée, physique mais pleine d'émotions, avec un grand Torii majestueux.

A bientôt.

Prochain épisode : Hiroshima

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par ryoko Dernière mise à jour le 19 janvier 2015