image

On passe à table ?

Nous avons été reçus tour à tour pour deux nuits dans deux ryokan de très haute tenue : le Hakone Ginyu, ryokan traditionnel à Miyanoshita, puis le Honjin Hiranoya Kachoan, ryokan moderne à Takayama.

Chacun de ces établissements offrait, si j'ose employer ce verbe, des repas gastronomiques de type Kaiseki pour le dîner et pour le "petit-déjeuner", ce qui nous a donc fait consécutivement 8 repas gargantuesques sur 4 jours. Les dîners duraient environ 2h30 au Hakone Ginyu, et 2h au Honjin Hiranoya. Les petits-déjeuners, expédiés en 1 heure, auraient comblé les estomacs d'une famille de grizzly sortis d'hibernation.

Je conseillerais donc à ceux qui auraient la chance de tester plusieurs ryokan lors de leur séjour, de les espacer si possible pour mettre leurs entérocytes au repos entre deux étapes gastronomiques.

Nous étions servis dans notre chambre au Hakone Ginyu, et dans une pièce traditionnelle de type O zashiki (pièce à tatami) qui nous était réservée au Honjin Hiranoya. La vaisselle, à l'image des mets servis, était d'une qualité exceptionnelle et l'on appréciait le soin mis au dressage des plats, présentés individuellement dans un service à l'assiette.

Voici quelques uns des plats servis pour vous mettre en appétit, ou pour vous convaincre de vous remettre au sport.

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par ningengirai Dernière mise à jour le 22 août 2019