Takayama, plus qu'une étape entre Tokyo et Kanazawa

Depuis peu le Shinkansen JR Hokuriku relie en 2h30 environ Tokyo à Kanazawa. Très bonne nouvelle me diriez-vous car cela fait gagner énormément de temps et permet de ne pas manquer un passage dans les superbes Alpes Japonaises.

Auparavant des voyageurs faisaient une étape à Takayama avant de rejoindre Kanazawa. Takayama manquerait-elle d'intérêt au point de ne plus s'y rendre avec la venue d'un shinkansen direct pour Kanazawa?

Que neni! Takayama possède un charme semblable à Kyoto mais en plus petit. Partez découvrir Takayama Jinya, l'ancienne résidence de gouverneur. Toujours aussi agréable de parcourir les tatamis, de découvrir ses grandes pièces, ses dépendances avec d'impressionnante hauteur de plafond. L'occasion de se replonger dans l'histoire : vie du seigneur, châtiments...

Ensuite, flânez dans la ville, devant les maisons à pans de bois avec ses brasseries de saké. Savez-vous comment reconnaitre ces distilleries? Repérez les grosses boules suspendues au dessus des portes!

Mais surtout la ville est connue pour ses matsuris (1 en avril et 1 en octobre) où toute la ville vibre toute la journée et la nuit au son des chars décorés (yatai) qui défilent accompagnés de danseurs et musiciens. Après le défilé, filez profitez des stands de takoyaki et autres spécialités pour vous mettre dans l'ambiance.

Si vous n'êtes pas là à cette période, rendez-vous au yataï kaïkan, le musée consacré aux chars, pour les apercevoir.

Pour s'y rendre, deux solutions viennent à vous :

- faire un trajet en train jusqu'à Takayama puis prendre un bus direction Kanazawa.

- aller directement à Kanazawa et redescendre sur Takayama en bus.

Le gros avantage de cette ballade en bus? Profiter du paysage et surtout faire arrêt au site classé UNESCO de Shirakawa-go qui est situé sur le trajet en bus entre les deux villes. Flâner dans les ruelles du village de Shirakawa-go permet de découvrir ses maisons aux toits pentus (Gassho-zukuri). Certaines maisons sont ouvertes aux visiteurs pour mieux découvrir leur histoire. Un point de vue surplombe le village pour mieux apprécier cette petite vallée, l'occasion de se dégourdir les jambes avant de reprendre le bus!

Bon voyage dans les Alpes Japonaises!

Article intéressant ?
4.71/5 (7 votes)

Galerie photos

  • dsc_0667
  • dsc_0694
  • dsc_0719
  • dsc_0578
  • dsc_0439
  • dsc_0493

Découvrez les autres articles de melo

Commentaires

16 Avril 2015
10:17

Comme mentionné côté Kotaete, pour mon prochain voyage je compte bien faire ce parcours dans les Alpes japonaises. Du coup c’est assez utile d'apprendre qu'il vaut mieux privilégier le bus (compris dans le JRPass il me semble) sur certains trajets.
Le plus dur va être de combiner les deux festivals. :) J'y vais en octobre alors pourquoi pas aller à la fois au matsuri de Takayama (9 et 10 octobre), et à celui de Shirakawa-go (du 14 au 19 octobre). L'ennui c’est que je vais devoir placer Kanazawa entre les deux (pour ne pas perdre trop de temps non plus), donc bye bye le côté pratique du nouveau shinkansen... (oui, c’est une moindre perte)

17 Avril 2015
13:26

J'ai adoré les alpes japonaises, c'est vraiment une autre ambiance!! je recommande fortement!

Je pense que cela dépend de la compagnie de bus, mais le trajet en bus entre takayama-shirakawa-go -kanazawa n'est pas compris dans le JR pass si je me souviens bien.

Attention quand nous y étions pour la période des festivals en octobre les bus étaient quasi tous complet et à certains horaires, la réservation est obligatoire. Le mieux est de réserver le bus à son arrivée à Takayama (ou Kanazawa si en sens inverse).

Non précisé, mais très important pour les voyageurs, à Shirakawa-go il y a des casiers/consignes de toutes les tailles pour ceux qui auraient leurs lourdes valises!! Très pratique, pas cher pour éviter de porter "sa maison" lors de la visite du village.

16 Avril 2015
12:16

Et sa gastronomie : le bœuf de Hida est excellent, moins gras et moins cher que le bœuf de Kobe, mais quel goût ! A manger à peine saisi sur une boulette de riz façon sushi, cuit sur une feuille de magnolia avec du miso ou juste grillé, un délice.
J'ai fait les 2 matsuri et c'est vraiment génial. J'adore cette petite ville et son histoire.

16 Avril 2015
17:32

Le bœuf japonais... j'en salive d’avance. Voilà quelque chose que je n'ai pas encore expérimenté sur mes deux premiers séjours.
Ça fait envie tout ça. Tu n'as pas un carnet de voyage quelque part ?

Ajouter un commentaire