Koko-en ou Kenroku-en, quel jardin choisir?

Quel jardin choisir entre celui très connu de Kanazawa et celui de Himeji?

Je ne prétends pas être une experte, ni une botaniste mais voici quelques impressions sur deux jardins découverts lors d'un voyage au japon en octobre 2014.

L'avantage de ces villes est de pouvoir visiter en une journée (ou une demi-journée pour les plus pressés) un château et son jardin. Situés à chaque fois à côté de leur château, le Koko-en (Himeji) ou le Kenroku-en (Kanazawa) ne manquent pas d'intérêts.

D'ailleurs dans ces deux villes, il existe des billets d'entrées couplés jardin+château alors profitez-en! Je conseillerais de visiter d'abord les châteaux pour pouvoir ensuite flâner tranquillement dans les jardins.

Mon préféré : le calme du Koko-en (Himeji)

Dominé par son château blanc, le koko-en offre un calme apaisant et très zen. Un bel endroit pour se détendre et échapper un temps à la ville.

Il s'agit en fait d'un espace composé de 9 petits jardins traditionnels tous de styles différents et séparés par de hauts murs blancs/beiges qui donnent l'impression de se retrouver dans l'ère Edo. A chaque porte, on entre dans un autre jardin, un autre univers coloré.

Le Koko-en est très esthétique même en l'absence de floraison de cerisiers ou de momiji : on flâne tranquillement sur les petits ponts en pierre, au bord du lac... Le regard se porte sur chaque espace : pins, bambous, fleurs ou même bonzais. L'espace qui remporte la palme d'or est celui où l'on peut fouler les tatamis pied nus et se reposer face à l'étang aux carpes koï avec le château à l'arrière-plan. Si vous avez encore le temps, assistez à une cérémonie du thé dans le pavillon dédié. Comptez 2 heures environ de visite pour apprécier au mieux ce jardin.

Les jardiniers entretiennent leur trésor selon d'ancestrales techniques, tout en finesse et en détails. Avec l'automne, on peut les apercevoir tailler les bonzaï, ou ramasser les feuilles qui tombent centimètre carré par centimètre carré. Quelle minutie!

Quand au château (surnommé "héron blanc" : shirasagi), un des plus beaux et des plus connus du Japon, il est très intéressant. En octobre dernier les échafaudages étaient tout juste retirés et l'intérieur du donjon principale n'était pas accessible, mais les ailes apportaient foule de détails sur l'architecture, l'histoire et la vie de ses anciens occupants.

Le charme des murs d'origine (1580), les petits détails comme les tours, les meurtrières vous entraineront pour une ballade d'une à deux heures environ (san compter le donjon). Le shirasagi reste mon château préféré face à celui de Kanazawa ou celui d'Osaka.

Mon second choix : le célèbre Kenroku-en (Kanazawa)

Le Kenroku-en de Kanazawa est reconnu comme un des 3 plus beaux jardins du Japon, c'est aussi un des plus fréquenté. Il est par conséquence un peu moins calme et moins zen que son cousin de Himeji et peut paraitre moins intime, mais il est aussi intéressant. Un jardin à la recherche de la perfection d'où peut-être son nom "kenroku" (six combinés : isolement, espace, artifice, ancienneté, abondance de l''eau et vase panorama).

Octobre n'est peut-être pas la meilleure période pour observer le jardin sous son meilleur aspect. Le printemps avec ses iris qui couvre de violet les ruisseaux et ses pruniers/cerisiers en fleurs peut rivaliser avec l'hiver et ses cordages dans les arbres qui leur permet de ne pas casser sous le poids de la neige. En automne le jardin peut paraître plus terne (surtout si vous voyagez avant la période des momoji), mais il reste un incontournable lors de la visite de Kanazawa. Composé de grands espaces, il offre un superbe panorama sur la ville et le château car il est situé en hauteur. On naviguera entre collines bassins d'eau et on finira par se rafraichir sous les arbres ou en buvant dans les différents pavillons au bord de l'eau.

Partez aussi à la recherche du symbole du jardin, une lanterne en pierre dont les pieds sont de longueurs différentes. Petit indice : cherchez le plus gros attroupement. La lanterne attire beaucoup de monde!

En octobre lors de notre passage, le château et le jardin faisaient l'objet d'un spectacle son et lumière. Une occasion incroyable de découvrir le jardin sous un nouveau "jour", avec une atmosphère plus mystérieuse! Magique!

Comme Himeji, Kanazawa possède un château, mais c'est plus le parc qui l'entoure qui pourrait vous intéresser. En effet certains bâtiments du château on été reconstruits en 2001, ce qui fait que le château n'a pas le même charme que celui d'Himeji. Reste la Seison-kaku (espace dédié à la mère du seigneur maeda) qui est remplie de mobilier et de vêtements ou l'imposante Ishikawa-mon, porte séparant le jardin et le château.

Bref, vous l'aurez compris, mon coup de cœur va pour Himeji! Et vous pour quel jardin balance votre cœur? Faîtes votre choix!

Article intéressant ?
4.25/5 (4 votes)

Galerie photos

  • dsc_0079
  • dsc_0001
  • dsc_0333
  • dsc_0379
  • dsc_0468

Découvrez les autres articles de melo

Commentaires

Ajouter un commentaire