A la découverte de quelques-uns des trésors de Kyushu

Chère communauté Kanpai,

Un peu par hasard, j’ai décidé de poursuivre la découverte du Japon par l’île de Kyushu. Partie 2 semaines en avril dernier, je souhaite apporter ma contribution pour vous dire, comme d’autres déjà, que cette île vaut le détour ! Il y a énormément de beaux endroits à visiter, que ce soit des villes, montagnes, bords de mer, petits villages… et la vie y est douce, en tout cas en tant que touriste ! J’ai pu partout me loger à des prix raisonnables, même en voyageant seule. Et la nourriture… savoureuse... et il est possible de manger pour 5-7 euros. Chaque brochure touristique vous donne les spécialités locales à tester.
Ne souhaitant démultiplier les déplacements, j’ai organisé mon séjour comme suit :
- 2 jours à Fukuoka à l’arrivée et 3 jours avant le départ : Fukuoka est une ville agréable, très commerçantes (Canal city notamment avec une boutique officiel Ghibli et un Moomins café très mignon, chikagai au métro Tenri qui est une galerie commerçante souterraine reliée à de nombreux grands magasins et avec le Wifi). J’en ai surtout profité pour découvrir de plus petites villes à moins d’1h30 de train : Yanagawa et ses canaux (ça vaut le coup si vous faites la balade en bateau), Daizafu (musée national de Kyushu et temple Tenmangu) et les villages de potiers (Arita et Imari, charmants et les amateurs de poterie seront comblés). J’avais choisi le même hôtel au départ et à l’arrivée afin de pouvoir laisser ma valise et partir plus légère pour le reste de mon voyage
- Nagasaki : 3 jours, de très beaux temples, d’anciennes maisons de marchands occidentaux (jardin Glover avec une très belle vue sur la baie), des artères commerçantes animées et le site de l’explosion de la bombe atomique. J’ai préféré flâné et découvrir la ville à pied mais en 3 jours, il est aussi possible d’aller faire une excursion sur les îles Goto notamment.
- Unzen et Shimabara : Unzen est une petite station de montagne avec de nombreux onsens, très agréable et hors du temps de passer une nuit dans ce cadre avec les fumeroles du jigoku. Shimabara est une petite ville avec notamment un château, une rue paisible avec d’anciennes maisons de samouraïs. Le bus allant d’Unzen à Shimabara dessert également le terminal de ferry pour aller à Kumamoto, donc un arrêt à Shimabara n’est pas obligatoire. Mais j’avais réservé un hôtel avec une vue magnifique sur le château, un beau spectacle en fin de journée !
- Kumamoto : 3 jours, le château est magnifique. Il se visite de jours et également de nuit (au moins le samedi soir), la balade nocturne donne une autre vue du site et il y a nettement moins de touristes. Le temps étant pluvieux et le site du volcan Aso fermé, je n’ai pas fait d’excursions hors de la ville. J’ai été au musée de la préfecture et celui d’art moderne, en dehors des expositions temporaires, il n’y a pas grand-chose à voir. Les artères commerçantes sont sous forme d’arcades, bien pratique par temps pluvieux et certainement bienvenues lors des grosses chaleurs. Il y a également une superbe maison de samouraï (Hosokawa, billet couplé possible avec le château) et le jardin Suizenji-jojuen est magnifique.
- Kagoshima : 3 jours, là aussi le temps a été pluvieux. Du coup, j’ai à peine vu le Sakurajima (volcan-île à 2 km de la ville), mais j’ai entendu les explosions en faisant le tour de l’île et ça m’a vraiment donné envie d’y retourner car par temps dégagé, la vue doit être superbe et surtout, il est possible d’observer un volcan en activité. La ville est organisée en lien avec la proximité de ce volcan (arcades commerçantes, toits à certaines rues ou sur les tombes dans les cimetières pour éviter que la cendre recouvre tout, des sacs sont aussi mis à disposition pour ramasser les cendres). Le jardin Sengan-en est également à découvrir (et offre une vue magnifique sur le volcan). J’ai pris le billet permettant de visiter le jardin et la maison avec une cérémonie du thé, une bonne consolation au temps pluvieux ! Le train Ibusuki no Tamatebako pour aller à Ibusuki est charmant et vous permet d’être assis face à la mer pour contempler le paysage. J’ai apprécié le bain de sables et j’ai aussi visité le musée Satsuma Denshokan. L’entrée est un peu chère (1500 yen) mais les poteries exposées sont très belles et pour une bonne partie de la collection, elles ne sont pas protégées par une vitre ce qui permet de les admirer dans des conditions exceptionnelles.

Pour la première partie de mon séjour, je me suis déplacée en bus (Fukuoka-Nagasaki en 2h, 1h30 pour Unzen-Nagasaki, 45 minutes pour Unzen-Shimabara et 1h de ferry+bus pour Shimabara-Kumamoto) puis j’avais pris un JR pass Kyushu pour aller de Kumamoto à Kagoshima et remonter sur Fukuoka (m’ayant aussi permis de faire les trajets en train jusqu’à Ibusuki et Arita). Des kiosques touristiques sont présents dans les gares ainsi qu’à proximité des principaux sites touristiques. Ils disposent tous de cartes en anglais. Parfois, les personnes parlent anglais et sinon même avec un japonais plus que rudimentaire, j’ai réussi à me faire comprendre. Cela aide aussi de savoir que les japonais ont beaucoup de mots anglais intégrés à leur langue et une fois qu’on a compris la prononciation japonaise, c’est facile ! (map = mapu, bus = basu…). Les kiosques touristiques fournissent également des informations sur les bus, les horaires… Fukuoka dispose d’un métro, les autres villes ont des lignes de tramway, bien pratique quand on ne lit pas le japonais. Durant tout mon séjour, j’ai rencontré des personnes attentionnées et sympathiques qui ont à chaque fois cherché à me comprendre et me renseigner, que ce soit dans les kiosques ou dans la rue lorsque je doutais de mon chemin.

De ce voyage, j’ai notamment apprécié de découvrir des villes très différentes, agréables chacune à leur manière et avec, comme je le disais, pleins de possibilités d’excursions autour. Je me dis notamment que j’aurai pu rester plus longtemps dans la région de Kagoshima, que ce soit pour aller dans les montagnes (Kirishima) ou passer plus de temps autour d’Ibusuki (Mont Kaimon, lac Ikeda) ou aller sur l’île Yakushima. Il y a aussi tout l’est de Kyushu que je n’ai pas visité. Pleins d’idées pour repartir !

Article intéressant ?
4/5 (5 votes)

Galerie photos

  • Nagasaki
  • Fukuoka
  • Fukuoka - Canal City
  • Yanagawa
  • Daizafu - temple Tenmangu
  • Arita
  • Nagasaki
  • Nagasaki
  • Nagasaki
  • Unzen
  • Shimabara
  • Shimabara
  • Kumamoto
  • Kumamoto
  • Kumamoto
  • Kumamoto
  • Kagoshima
  • Train pour Ibusuki

Commentaires

29 Mars 2017
11:02

Merci pour ton article!!
Je débarque à Fukuoka lundi soir, et la façon dont tu voyages est la même que la mienne... donc je te pique une partie de ton itinéraire et je rajoute Beppu!

Merci encore :)

Ajouter un commentaire