Le grand départ

Ca y est le grand départ a sonné ! Réveil 5h30 du matin pour se rendre à l'aéroport de Genève pour le décollage à 10h20.
Dans la voiture a 6h30 pour affronter les éventuels bouchons de la frontière franco-suisse !
On sera arrivé à la frontière sans soucis, malgré quelques ralentissements, nous arrivons à l'aéroport aux alentours de 8h.
Première chose se débarrasser des bagages ! Pour ensuite aller se poser boire un café tout en regardant les avions décoller depuis le restaurant panoramique de l'aéroport.

Après les derniers au revoir, commence mon long périple vers cette lointaine destination qui me fait toujours rêver même au bout de la 3ème fois.
Le long serpentin pour arriver aux contrôles des bagages cabine et sortir tout ce qu'il y a dans mon sac à mains (ordi, tablette, disque dur, tel), enlever mes 10 000 épaisseurs (manteaux) et me retrouver en chaussette pour passer le portique de sécurité : ooouuufffff je ne sonne pas ! Je me "rhabille" range toutes mes affaires que j'avais déjà eu du mal à ranger la première fois.

Je vais chercher ma porte d'embarquement pour monter dans le premier avion qui m'emmène pour Londres. Malgré un mal d'oreille dû à la pressurisation si je ne me trompe pas, le vol c'est relativement bien passé.
A peine le temps de débarquer du premier avion, que je ne dois pas traîner pour ne pas louper le deuxième : le plus important, à destination de Tokyo.
Par contre, arrivée à Londres rebelotte, on se re-déshabille, on sort toutes les appareils électroniques et en chaussette je repasse une dernière fois le contrôle de sécurité ou je ne sonne toujours pas, donc c'est un "ouf" pour la seconde fois. On se rhabille et on range tout à nouveau pour ensuite rejoindre ma deuxième porte d'embarquement.

Là je commence à voir de plus en plus de têtes japonaises et entendre parler japonais ! C'est bon je suis dans la bonne direction !

Je m'installe dans l'avion et teste toutes les options de l'écran comme si j'avais 6 ans et que je montais dans un avion pour la première fois ! J'adore suivre le trajet de l'avion via l'écran.
Et là pendant le vol j'écoute Abba, il parait que les japonais adorent ça.
Mon premier repas était très bon Rizotto aux asperges avec une mousse au chocolat sauce caramel, une salade de pomme de terre et du lait en stick (est-ce pour le café ? Y avait pas café à ce moment là).


Les films en français ne me tente pas trop donc on va surement se reporter sur "tel père, tel fils" en japonais ou "tempête de boulettes" toujours en japonais.
Maintenant je crois que je vais aller dormir un peu ...
Après avoir dormi, j'ai regarder les films "Tel père, tel fils" et "Moi, moche et méchant 2", pour la première fois de ma vie, je ne me suis pas endormie devant un film chose extrêmement rare et encore plus dans l'avion.
Plus tard, on nous a servi le petit déjeuner qui sur le coup est moin bien passé puisqu'il s'agissait au choix soit de saucisse soit d'omelette avec tomate, champignons et flageolets.

J'ai eu plus de mal à le manger. J'ai eu l'impression que le petit déjeuner a été servi en retard car les hôtesses se dépêchait et courait dans tous les sens. Et à peine finit d'avaler les derniers bouches que nous étions presque en phase de descente pour atterrir.

Ca y est l'avion pose ses roues sur le tarmac, et toutes les angoisses liées à une quelconque disparition d'avion ou autre s'évanouissent au moment de pouvoir enlever sa ceinture.

Je descends de l'avion et file vers l'immigration ou une photo de moi est prise ainsi que mes empreintes pour recevoir ma carte de résident avec mon autorisation de travailler. Ensuite, c'est passage obligé par la douane pour déclarer mes médicaments (avec autorisation spéciale). Pour la petite anecdote, allez expliquer aux douaniers à quoi servent mes médicaments... Ca n'a pas été simple mais assez drôle et je me suis demandée si le douanier était déjà sorti avec une fille dans sa vie, lol^^

Après cette dernière formalité, ça y est : Je suis au Japppooonnnn !!!!

Par kamepawa Publié en avril 2014 - mis à jour en novembre 2014