Une journée dans les villes de Shimanto, Tsuno et Yusuhara

Il y a quelques temps j'ai eu la chance de participer à un voyage organiser sur une journée. J'ai donc décidé de vous raconter cette journée qui a eu des points positifs et négatifs.

Partis en bus de la ville de Susaki à 8h00, nous arrivons vers 9h20 pour aller faire du rafting. Nous arrivons à la base de rafting, nous équipons et partons à nouveau en bus à l'endroit de départ prévu pour le rafting. Les moniteurs nous expliquent comment tenir les rames, les règles de sécurité et nous voilà dans le bateau. Bien que la rivière Shimanto soit réputée pour être le dernier ruisseau d'eau claire, je n'ai pas trouvé l'eau très claire. L'eau était plutôt marron / verte, je ne saurais vraiment décrire la couleur. Toujours est-il qu'il était impossible de voir le fond. A part ça, faire du rafting était amusant, avec quelques sensations et les moniteurs étaient très sympathiques. De retour à la base de rafting, nous nous changeons et nous partons vers 11h30 en bus pour nous rendre au restaurant où il était prévu de manger.

Une quinzaine de minutes après notre départ, l'organisatrice nous annonce que nous arriverons au restaurant dans environ 1h30 car le restaurant est situé dans la ville de Tsuno et que donc c'est un peu loin. Heureusement, étant avec deux collègues nous discutons presque tout le long du trajet pour essayer d'écourter ce long voyage. Arrivé au restaurant, un buffet nous attend. On peut y trouver des aubergines marinées, du konnyaku, des pommes de terres frites, des croquettes, de la salade de choux, du riz, etc. Nous avons que l'embarras du choix. Nous commençons à peine à manger que l'organisatrice nous demande d'arrêter afin de nous présenter le propriétaire du restaurant. Le propriétaire se présente et nous explique que tous les produits que nous mangeons sont des produits locaux. Après cela, l'organisatrice nous annonce que nous devons partir à 14h00 maximum pour ne pas être pressé par le temps. Nous pouvons recommencer à manger un peu avant 13h40 ce qui nous laisse une petite vingtaine de minutes. Pour ma part ce déjeuner était un vrai régal et le fait de savoir que les produits étaient des produits locaux a rendu l'expérience encore meilleure.

A14h00 nous reprenons la route pour quelques minutes et nous rendons à la cascade Nagasawa. Personnellement, je n'ai pas trouvé cette cascade fulgurante. Ce qui a plutôt attiré mon attention est la statue bouddhique qui se trouvait dans une petite cavité et le pont en pierre qui était en partie recouvert de mousse. Cela donnait un petit côté mystique au lieu.

Nous repartons en bus vers 14h30 et arrivons une dizaine de minutes plus tard à la résidence Yoshimura Toratarô. C'est une petite maison agréable, de style japonais, avec un toit de chaume. Après un court moment sur place, nous repartons en bus pour aller à Yusuhara.
A Yusuhara nous sommes censés visiter à pied la Porte de la Restauration, la bibliothèque flambant neuve, le sanctuaire Sanjima et le "marché". Cependant, quand nous arrivons à l'endroit où nous sommes supposés descendre, le guide monte dans le bus et nous annonce que nous n'allons pas marcher mais plutôt utiliser le bus car nous sommes pressés par le temps. Beaucoup de personnes ont été déçus car nous avons au final passé plus de temps dans le bus qu'autre chose. En nous dirigeant vers le premier point de visite de Yusuhara, le guide nous raconte l'histoire de la ville en criant à moitié. L'organisatrice lui donne un micro pour ne pas qu'il est à crier mais ça ne change rien, il continu à parler très fort dans le micro et nous perce presque les tympans. Nous arrivons enfin au premier endroit qui est la Porte de la Restauration et nous avons droit à une magnifique vue sur diverses statues en bronze. Ces statues sont là pour représenter les divers affrontements qui ont eu lieu durant la période du bakufu. Ensuite, nous reprenons le bus pour nous diriger vers le sanctuaire. C'est un endroit simple avec du charme. Après cela nous allons à la bibliothèque. La bibliothèque a une règle originale qui est d'enlever ses chaussures avant d'entrer. En effet, le sol étant du parquet, ce serait dommage que ce soit abîmé par les chaussures. Au plafond, des encadrements en bois ressortent et les vitres sont d'immenses baies vitrées. Je pense que c'est la première fois que je rentrais dans une bibliothèque aussi accueillante avec sa petite odeur de bois qui fait encore plus ressortir le charme des lieux. Après la bibliothèque, nous nous rendons au "marché" et là c'est une grande déception. En entendant "marché", je m'attendais à voir des légumes frais avec des fruits et des spécialités locales mais malheureusement ce que j'ai vu sous mes yeux c'est au trois-quarts des souvenirs de la région, quelques légumes frais et quelques pots de confiture ou je ne sais quoi. Bref, ce fut une grande déception pour moi. Pour terminer, nous remplissons une enquête et repartons en bus à Susaki.

Comme vous l'aurez compris, cette journée fut plutôt mitigée pour moi. J'ai l'impression que beaucoup de choses ont voulu nous être montrées mais que comme nous avons à chaque fois été pressés par le temps, nous n'avons pas pu apprécier les endroits à leur juste valeur. Si le restaurant avait été un peu moins loin et qu'une des activités avait été enlevée, ça aurait été parfait je pense.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • statue_dans_la_ville_1
  • bibliothèque
  • maison_en_toit_de_chaume_1
  • sanctuaire_sanjima_1
  • cascade_nagasawa_1
  • statue_bouddhique_1
  • statues_de_bronze_1

Découvrez les autres articles de jenda

Commentaires

Ajouter un commentaire