Découverte de la ville de Susaki

Ayant eu un coup de cœur pour la ville de Susaki, je me suis dit que j'allais essayer de vous le faire partager.

  • Introduction :

La ville de Susaki se trouve dans le département de Kôchi sur l'île de Shikoku. Bien que situé dans le Sud de l'île et pouvant être difficile d'accès pour certains, cette ville vaut vraiment le coup d'œil. Pour vous y rendre, si vous ne vous trouvez pas sur Shikoku, vous pouvez prendre l'avion jusqu'à l'aéroport de Kôchi, de l'aéroport vous rendre en bus jusqu'à la station de Kôchi et de là, prendre le train. Le trajet en train en partant de la station de Kôchi dure environ 1h20 et coûte un peu moins de 800 yen pour le train normal. Avec le train rapide, il faut compter une quarantaine de minutes mais le prix du ticket est d'environ 1200 yen.

Susaki se situe entre l'océan Pacifique et les montagnes ce qui donne de très jolis paysages. Pour vous promener dans Susaki et ses alentours, vous pouvez louer un vélo à Machikado gallery ou à la station de Susaki. Si vous avez la possibilité de conduire au Japon, vous pouvez aussi louer une voiture en faisant une réservation au préalable sur internet à la station de Susaki ou à la station essence Ôma Eki Mae. Pour visiter les villes alentours de Susaki vous pouvez prendre le train qui dessert pas mal d'endroits. En vous promenant dans la ville, vous remarquerez sans aucun doute la mascotte de la ville, Shinjô-kun, qui est une loutre japonaise. Shinjô-kun arbore un chapeau qui n'est rien d'autre que le nabeyaki ramen (une des spécialités culinaires de la ville).

Pour ceux qui aiment les onsens, vous pourrez trouver votre bonheur à Sôdayama onsen ou à Yamazato onsen.

  • Les lieux à voir à Susaki :

La ville de Susaki a de nombreux endroits intéressants mais pour moi ceux qui sont le plus à voir sont entre autres le Daizen-ji, Suga jinja, la ligne Yokonami Kuroshio (avec la statue de Takechi Hanpeita) et Otonashi jinja.

  • Temple Daizen :

Le Daizen-ji a une très jolie vue sur l'océan Pacifique et sur une partie de la ville de Susaki lorsque l'on monte les marches. C'est un des lieux les plus accessibles à pied car il se situe à 20 minutes de la station de Susaki ou à 5 minutes de la station Tosa Shinjô.

  • Sanctuaire Suga :

Au sanctuaire Suga, une des attractions phare est le camphrier d'Ohtani. L'âge de ce camphrier n'est pas exact car il diffère selon les sources (2000 ans, 1500 ans, 1200 ans) et il mesure environ 25 mètres de hauteur ce qui en fait le camphrier le plus grand de Shikoku. Il est aussi possible de se rendre dans le tronc pour prier la divinité qui s'y trouve. Après être allé au sanctuaire Suga, vous pouvez rester dans les alentours car ça reste un endroit agréable pour faire une ballade à vélo.

  • Ligne Yokonami Kuroshio :

La ligne Yokonami Kuroshio reste accessible à vélo mais la voiture reste le meilleur moyen pour vous y rendre. En longeant la ligne, vous avez une vue à couper le souffle sur l'océan. Voir les vagues s'écraser sur les rochers est un spectacle agréable à regarder. Bonus de la ligne Yokonami Kuroshio, il est possible d'aller voir la statue en bronze du samuraï Takechi Hanpeita (aussi connu sous le nom de Takechi Zuizan). Takechi Hanpeita est connu entre autres pour avoir formé un parti anti-bakufu et pour sa complicité dans des assassinats politique. Après avoir été arrêté, il a été condamné à faire seppuku. Il a décidé de se faire seppuku en s'ouvrant le ventre en pratiquant les trois lignes horizontales (considéré comme la manière la moins commune de faire seppuku car c'est la plus difficile à exécuter jusqu'à la fin). Derrière la statue se trouve une pierre tombale avec les noms de ceux qui ont participé aux activités de Takechi Hanpeita.

  • Sanctuaire Otonashi :

Le sanctuaire Otonashi est sans aucun doute un des mes lieux favoris de Susaki. C'est un endroit calme, retiré de tout et qui vaut bien son nom. Les caractères sont "鳴無神社" ce qui signifie littéralement "sanctuaire sans son" . C'est un sanctuaire avec vue sur la baie d'Uranouchi et il est assez spécial puisqu'il possède deux torii en pierre. Le honden est une petite réplique du Toshogu de Nikkô qui vaut le coup d'œil.

  • Conclusion :

Je n'ai pas écrit tous les endroits qui sont à voir à Susaki car le meilleur moyen de découvrir la ville est de s'y promener à vélo. De plus, les habitants de Susaki sont, pour ceux que j'ai eu la chance de rencontrer, des personnes simples et gentilles.

Article intéressant ?
5/5 (3 votes)

Galerie photos

  • daizen-ji_3
  • daizen-ji_1
  • daizen-ji_2
  • daizen-ji_4
  • suga_jinja_1
  • suga_jinja_2
  • suga-jinja-3
  • suga-jinja-4
  • yokonami_kuroshio_line_1
  • yokonami_kuroshio_line_2
  • yokonami_kuroshio_line_3
  • otonashi_jinja_1
  • otonashi_jinja_3
  • otonashi_jinja_4
  • otonashi_jinja_2

Découvrez les autres articles de jenda

Commentaires

Ajouter un commentaire