Ni No Kuni, le RPG que votre PS3 mérite

Sorti début 2013 en Europe, Ni No Kuni est un beau bijou vidéoludique signé Level 5 avec la collaboration du studio Ghibli. Pour être honnête, la formule mise en avant ici est un peu la même que Pokemon. Un groupe d'aventuriers qui pour combattre d'autre créatures belliqueuses utilisent des familiers. Vous pourrez comme dans les jeux de Nintendo, apprivoiser ces créatures, les faire progresser pour qu'elles deviennent de véritables champions. Sachant que chaque familiers peut prendre deux chemins dévolution différents, il va y avoir du boulot !

Le pitch : l'histoire d'un jeune garçon, Oliver, qui va partir pour un monde fait de magie, de créatures incroyables dans le but de sauver sa mère décédée suite à une maladie grave.

Ni ni Kuni a été développé par Level-5, le studio qui a notamment travaillé sur l'inoubliable Dragon Quest VIII. Une fois encore les développeur ont fait le choix du cell-shading. Il aurait été difficile de prendre une autre direction artistique dès lors que l'on s'associe avec Ghibli. Le moteur graphique nous offre vraiment la possibilité de rentrer dans un film de Miyazaki et d'en être un acteur privilégié. La bande-originale signée Joe Hisashi colle parfaitement à l'ambiance.

Et s'il est toujours agréable qu'un jeu soit beau, le gameplay a toute son importance. Les menus sont clairs, très faciles à maîtriser. Les combats sont particulièrement dynamiques et les affrontements contre les boss sont tout simplement épiques ! Cependant, je regrette que l'on ne combatte réellement qu'avec les familiers et qu'Oliver, Swaine ou Esther n'interviennent pratiquement pas dans la bataille. Il est également dommage que l'on n'affronte que des familiers lors des “randonnées” à travers les différents pays. Cela peut s'avérer un peu lassant. Oui je l'avoue, quelques sorciers ou autres humains de diverses catégories eut été sympathique.

Autre point essentiel qui aurait donné du chien à cette version PS3 : le gameplay original de la version Ds. Bien sûr, on ne joue pas sur portable comme on s'amuse avec une console de salon. Mais la synergie qui existait avec le grimoire ou le fait que l'on puisse dessiner les runes avec le stylet renforçait l'interaction. Les programmeurs auraient dû profiter du PlaystationMove comme pour Okami et ses idéogrammes aux pouvoirs très utiles…

Loin de moi l'idée de conclure sur l'idée que Ni No Kuni n'est qu'un RPG moyen qui joue sur un fan-service Ghibli. Le travail des studios de Miyazaki est tout simplement impressionnant. L'histoire est agréable, les personnages attachants et l'aventure bien rythmée. Pourtant, après Dragon Quest VIII on était légitimement en droit d'attendre un chef d'oeuvre. Un qualificatif qui échappe de peu à Ni No Kuni…

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • ninokuni_wrath_otww_wizards_ed_ps3
  • ni-no-kuni-2

Découvrez les autres articles de gambarimasu

Commentaires

07 Juillet 2015
00:57

En ce moment il est en promo sur le psn 5euros.

Ajouter un commentaire