IMG_0210

C'est beau le Japon la nuit

Partant au Japon et grand amateur de photo, j'ai décidé d'investir dans un bon trépieds. Élément indispensable pour pouvoir faire des photos de nuit sans que celles-ci ne soient floues. Car bon, je veux bien que l'art soit suggestif et son appréciation propre à chacun mais en photo il y a quand même quelques règles de base. De nuit, il vous faudra souvent jouer sur l'exposition. De ce fait tenter un cliché nocturne avec un appareil à bout de bras me semble une entreprise périlleuse. Et puis faites-moi plaisir : NE METTEZ PAS LE FLASH ! Pitié ! Non ! A moins de vouloir prendre des gens en photos... mais se dire que l'on va réussir une photo de nuit avec le flash, oubliez tout de suite. A l'époque où mes connaissances en photographie étaient quasi nulles j'en ai fait la douloureuse expérience à New-York (photos de Times Square faites au flash R.I.P.). Si vous n'avez pas de trépieds, essayer de caler l'appareil sur une surface plane et de ne pas le faire trop bouger. Vous pouvez également utiliser le retardateur ça aide. Et si contrairement à moi, vous promenez avec ce gros machin sur le dos vous effraie, il en existe des petits modèles de poche. Ca peut aider.

Mais revenons à ce qui nous intéresse. Le Japon la nuit. Déjà pas d'inquiétude à avoir, le côté "sûr" du pays n'est pas usurpé. Ne craignez pas toutes les 2 minutes de vous faire tirer votre matériel. Soyez tout de même vigilant mais franchement je n'ai jamais eu peur pour mon équipement photo.

Qui dit photo de nuit au Japon fait automatiquement penser à Tokyo et ses nombreuses lumières nocturnes. Mais sachez que même de plus petites agglomérations peuvent montrer un tout autre visage de nuit. Qui plus est en jouant sur l'exposition, on peut obtenir des effets vraiment sympas. La nuit permet à une ville comme Osaka d'avoir du charme alors que de jour, j'ai trouvé cela très gris et assez froid.

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par gambarimasu Dernière mise à jour le 20 novembre 2014