Sortie est métro

Un long après-midi à Ikebukuro

22 mars après-midi, après avoir mangé nos bentôs du Family Mart au Tokyo Big Sight, il était temps pour nous de nous rendre à Ikebukuro dans un but très précis, celui de récupérer le Saint Graal, la raison même de ma présence à l'autre bout du monde : le Blu-ray limité de Nanoha Movie 2nd A's édition spéciale Animate à plus
de 15K ¥ en day one (on est un true fanboy of the death, ou pas) !!!

C'était également l'occasion d'arpenter le métro Tokyoïte livrés à nous même avec le fail instructif qu'a engendré la correspondance mal lue à l'aller. Bilan : un ticket de gaspillé :/ .

Cependant une surprise de taille nous attendait à la sortie est du métro :
une publicité géante de Nanoha pour nous accueillir, rien que ça ♥


Comme de bien entendu, nous n'avions pas l'adresse exacte du site, nous savions juste qu'il existait deux Animate dans le quartier : le Flagship et le Sunshine.
C'est donc parti pour un (long) après-midi à errer dans le quartier à la recherche des boutiques !
Après un petit moment de marche, j’aperçois au loin du haut de mes 1m92 une enseigne verticale très en hauteur qui m’apparut comme familière. Aucun doute, j'ai débusqué un Animate !

Ce fut alors parti pour une visite des 8 étages (notez que le système japonais est calqué sur l'anglais,
1F = rez-de-chaussée) que comporte la boutique.
C'est clair que j'ai eu ma petite séquence émotion en montant les étages de voir à perte de vue des étalages d'objets que je n'ai l'habitude de voir que par le biais de sites d'import, la tentation était présente, mais je savais pourquoi j'étais venu, j'en ai quand même profité pour faire quelques clichés ;).

7ème étage, après avoir monté de nombreuses marches (façon CDZ) nous touchions au but, c'est l'étage consacré aux jeux, CDs/OSTs et vidéo physique avec une vitrine spéciale dans laquelle se trouve le Saint Graal !

Nous tombons rapidement sur un rayon spécial Nanoha avec des intégrales des diverses saisons, quelques CDs ainsi que les derniers volumes des mangas Force et Vivid en date.

Luc commence à faire ses emplettes mais sent l'amertume dans mon attitude et me demande ce que je fous. S'en suit une discussion rapide où je lui avoue que je suis déçu du rayon et qu'il y aura certainement quelque chose de digne de l'évènement à l'autre Animate, car Luc croyait avoir vu qu'il y aurait quelque chose dans un Animate du quartier.
Coup de chance, en redescendant (toujours par les escaliers) nous voyons un plan qui indique l'emplacement de l'Animate Sunshine ! Il ne restait plus qu'à s'y rendre afin que ma tête des bons jours ressurgisse :) .

Une fois encore, on a surestimé notre capacité à nous y rendre du premier coup alors que sur le plan du magasin ça semblait à la fois proche et facile d'accès. A force de tourner, on peut dire qu'on connaissait par cœur le pâté de maison et après plusieurs échecs, nous trouvâmes enfin l'Animate Sunshine ! Il était en fait de l'autre côté d'un grand axe routier et l'immense pont qui le recouvrait nous empêchait de voir correctement de l'autre côté, nous bloquant la vue du magasin qui pourtant était très proche du trottoir d'en face XD.

C'était parti une nouvelle fois pour une visite intégrale des étages. Hormis l'achat du magazine Animage d'avril commémoratif des dix ans de Precure, je suis reparti bredouille pour la bonne et simple raison que par opposition au Flagship, l'Animate Sunshine a plus une vocation de musée avec des étages consacrés à divers licences comme en témoignent les photos que j'y ai prises malgré tout.
Et à ma grande surprise (ou désillusion), nulle trace de Nanoha au sein des divers étages :( .

Il se faisait tard (aux environs de 19h), Luc commençait à accuser la fatigue avec les courses qu'il se trimballait depuis un certain temps et des chaussures de ville pas adéquates avec la marche intensive qui s'est déroulée tout l'après-midi, on repart directement en direction du Flagship en espérant qu'il ne soit pas fermé, heureusement nous ne sommes pas en France et si ma mémoire est bonne le magasin fermait à 21h, ouf !

Comme j'avais fait pas mal de repérage précédemment, on a coupé relativement court et le ticket de caisse indiquait que j'ai acheté mon précieux vers 20h20 !
Et vu que Ikebukuro c'est carrément pas à côté d'Asakusa, je ne sais plus si on a mangé là-bas ou ici,
mais on avait 45 minutes de métro avant de rentrer bien fatigués mais satisfaits de cette journée.

Bilan des courses 35 000 ¥ (292€) de dépensés dans 3 étages différents du Flagship !

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par FinalFan Dernière mise à jour le 08 janvier 2015