J16-10

J+16 : Kyoto (6)

Après 5 jours passés à Kyoto, il était temps que nous apercevions enfin de véritables Geisha ! Ce fut le cas au cours du magnifique spectacle Miyako Odori auquel nous avons assisté dans un très beau bâtiment du quartier ancien de Gion.

Nous avions pris des places grand luxe avec prélude organisé autour des Geisha. Un thé matcha et un wagashi (petite patisserie japonaise) nous étaient servis devant deux Geisha montrant leurs talents. C'était une bonne occasion de les voir de près mais tout est passé si vite... Il y avait une foule compacte et tout était fait pour nous presser. A peine le temps de prendre 3 ou 4 photos et de bouloter ce qui nous était servi !

Franchement, nous conseillerions aux personnes qui souhaiteraient tenter l'expérience d'économiser leur argent en ne prenant pas de billet spécial "cérémonie du thé".

Le spectacle en lui même était époustouflant. Nous étions heureusement un peu habitués aux sons et rythmes propres aux arts japonais (grâce aux quelques représentations données à la "maison du Japon" à Paris auxquelles nous avions assistés). Les costumes, la coordination des gestes et surtout les décors (et leurs changements) étaient au sommet de ce que ça pouvait être !

Nous ne pouvions pas prendre de photographies en cours de représentation mais voici deux images d'internet pour vous faire une idée (cliquez pour les agrandir) :

Après un spectacle aussi splendide et animé (un cinquantaine d'artistes), nous-nous sommes replongés dans le calme en visitant un jardin que nous conseillons à toute personne souhaitant visiter Kyoto : le jardin Shosei-en.

Bercés par le chant des grenouilles, nous pouvions observer calmement le vol des nombreuses grues et autres grands oiseaux habitant ce havre...

Nous avons terminés notre journée par la visite de deux temples proches de ce jardin : le Higashi-Honganji et le Nishi-Honganji.

Ils étaient trop imposants pour faire des photos satisfaisantes... Mais l'intérieur valait le coup ! Nous y avons vu la plus imposante lanterne de tout le séjour.

Le soir venu, des moines (ou apprentis) frappaient en rythme un grand morceau de bois en accélérando-décélérando et faisaient résonner tout le temple...

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par daruma Dernière mise à jour le 10 avril 2015