J05-1

J+05 : Osaka

Pour quelques jours, fini la campagne et place à la ville... Osaka et ses 2.600.000 habitants ! Mais même lorsque le béton assoit son empire, il reste toujours un peu de place pour l'ancien temps et ses temples raffinés.

Une grande ville, c'est avant tout une variété de moyens de transport et l'impossibilité de ne se reposer que sur notre Japan Rail Pass... Il va falloir acheter des tickets de métro à chaque déplacement et quand on sait que le prix du ticket varie en fonction de la longueur du trajet, on sent qu'on va bien s'amuser face à la borne automatique !

Heureusement que les japonais sont très serviables avec les étrangers et nous aident très gentiment à nous débrouiller. Maintenant, comparez un peu le sol de ce métro avec celui du métro parisien... On voit le reflet de ses chaussures !

Avant de vous montrer les photos du premier Temple que nous avons visités, laissez-moi vous parler de la Boulangerie à la japonaise ! Car la France est à la mode au Japon comme les restaurants japonais le sont depuis un certain temps à Paris. L'exotisme marche dans les deux sens mais ne se fait pas toujours sans dérapages...

A l'intérieur de la salle de dégustation des petits pains, croissants, quiches, cannelés et autres galettes bretonnes, un panneau géant accroché au mur et censé faire la promotion de l'enseigne ferait sourire n'importe quel francophone... Nous n'avons pas résisté à l'envie de vous faire partager ce texte :

Notre première après-midi à Osaka nous a permis d'échapper un peu à la foule à l'approche des temples Shintennoji (le rouge), Isshinji (peu de temps car ils fermaient à 17h45) et l'Imamiya-Ebisu Jinja (dédié au Dieu du commerce).

Les bâches bleues signifient que le bâtiment est en travaux.

Nous sommes tombés sur un étrange cimetière...

Mais combien de temples avons nous vu de l'après-midi !?

Après d'aussi belles découvertes, le retour aux quartiers urbanisés à la fois ultra modernes et déjà vieillot nous fit une drôle d'impression...

Qui ne fit que s'accentuer une fois le soleil couché !

Trop tard pour découvrir davantage de Temples, il était temps de partir à la découverte d'un autre sanctuaire prenant chaque soir le relais... Le très animé quartier Dotombori.

A sa façon, cette excursion était tout autant que la découverte des temples, un atterrissage sur une autre planète. Avec nos références strictement européennes... nous n'avons pu comparer cet agglomérat hystérique de gadgets et de consumérisme fou à rien de connu !

Le poulpe en est réduit à faire la promotion de boulettes confectionnées à partir de ses propres congénères !!

Des poulpy à n'en plus finir...

La photo ne le rend pas mais le crabe bouge les pinces, les pattes et crache même de la fumée sur les côtés !

Demain, il devrait faire beau et nous allons tenter un retour à la nature au coeur de la forêt de la petite montagne de Minoh toute proche d'Osaka.

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par daruma Dernière mise à jour le 10 avril 2015