IMG 1199

Marché Nishiki "Le ventre de Kyoto"

Perpendiculaire à la galerie marchande Teramachi, c'est un petit boyau piétonnier où fourmillent les étalages sous la haute verrière colorée. Il y a là tout ce qui compte dans la cuisine traditionnelle de Kyoto : épices, thé, légumes sauvages, poissons séchés, champignons... et peu ou pas de fruits ! C'est la matière première que mettront en oeuvre les artistes cuisiniers(ères) Toutes ces textures de la terre et de la mer, toutes ces couleurs finiront par se marier dans l'assiette en des saveurs insoupçonnées, méticuleusement mises en scène. La tradition est de goûter et les petits bols s'alignent sur les présentoirs... Je vous laisse saliver :

IMG_1091

J'ai complètement oublié le nom de toutes ces denrées - si jamais je l'ai su ! J'ignore aussi la façon dont on les utilise en cuisine. Mais vous avez là un échantillon de l'extraordinaire variété des produits frais japonais. Difficile de résister et de ne pas se livrer à des expérience gustatives sur place ! Lesquelles peuvent se révéler très très aventureuses pour un palais occidental ! En revanche si vous faites un vrai repas Kaiseki, dans la tradition culinaire de Kyoto, vous saurez combien toutes ces saveurs -une fois cuisinées et savamment présentées dans de la vaisselle choisie- sont surprenantes et inoubliables.

Si, après ces photos à profusion vous frôlez l'indigestion, je vous conseille un jambon/coquillettes bien de chez nous...

Par beforetheboom Publié en août 2013 - mis à jour en mars 2016