Ces souvenirs de voyage que l'on ne peut pas rapporter

Bonjour à tous,

Lors de chaque voyage, la majorité d'entre nous rapportons des souvenirs, que ce soit des photos, vidéos, ou objets achetés sur place. Mais ce qui est certain, c'est que nous avons tous des souvenirs autres, tels que des odeurs, des bruits, des moments d'échanges, ..., qui resteront gravés en nous pour très longtemps.

Par le biais de cet article, je veux donner encore plus envie aux personnes hésitant ou souhaitant se rendre au Japon d'y aller, tellement ce pays est magnifique.

Mes meilleurs souvenirs

Lors de mon séjour, je suis allé à Tokyo, Kyoto, Koyasan, Nara, Osaka, Miyajima et les alpes japonaises. Voici un aperçu des souvenirs m'ayant le plus marqué, et gravé en moi pour très longtemps.

Des sons et des bruits

Les sons accompagnant les passages piétons aux feux tricolores, les sons étant différents d'une ville à l'autre.

La voie et la musique entendues à chaque station de métro de Tokyo

Le bruit des salles d'arcade et pachinko

La musique dans les ascenseurs de certains hotels

Un chant de supporters lors d'un match de base-ball à Osaka, avec trompettes et tambours

Des odeurs

L'encens se consumant au Kyomisu Dera à Kyoto, ainsi qu'à Asakusa à Tokyo

Les petits plats pris dans divers restaurants ou Ryokan

Des ambiances

L'entrée dans un temple de Koyasan en pleine prière de moines. Emotion très intense.

La brume régnant sur Koyasan en fin de journée

La traversée du passage piéton à Shibuya

Un spectacle de rue dans le parc de Ueno, avec quelques groupies qui applaudissaient

Plein de caméras de télévision au pied de la tokyo Sky tree. C'était le premier anniversaire de la tour, chose que nous ne savions pas en nous y rendant.

Les délires d'un maid café (mini concert, chorégraphie amusante..)

Des rencontres

L'achat de billets de base-ball dans un combini, ou la gérante me pose des questions auxquelles je ne comprends rien, qui me demande mon nom en me présentant le clavier de la borne et ou tout est en hiragana et Katakana.

Le rire d'une serveuse lorsque j'ai tenté de parler japonais pour seulement dire "oichii desu"

Une dame d'un certain âge discutant avec un daim

L'apparition du mont Fuji au milieu des nuages lors d'un trajet en shinkansen

Deux geishas rencontrées au détour d'une rue de Kyoto

Un échange de regard avec de jeunes japonais, lors d'un arrêt dans une gare : eux dans un train regardant ma femme "occidentale" (blonde, yeux bleus), nous dans l'autre train, et tout gêné lorsque je les ai regardé pour leur faire un petit "coucou" amical.

Et mon meilleur souvenir : une discussion avec une jeune fille d'une quinzaine d'année, folle de joie de croiser un français et connaissant quelques mots de notre langue. Rien que d'y penser, cela me donne le sourire.

-

Et vous qui êtes déjà allé au Japon, quels sont vos meilleurs souvenirs ?

Article intéressant ?
4.83/5 (12 votes)

Galerie photos

  • img_0087
  • img_0705
  • img_0877

Découvrez les autres articles de Agepoyo

Commentaires

01 Mai 2015
18:21

Très bel article qui m'a rappelé beaucoup de notre voyage au Japon :) Merci !

01 Mai 2015
19:29

Je trouve cet article vraiment chouette! J'ai hâte de revenir avec mes propres souvenirs aussi :)

Par contre désolée de casser un peu le mythe mais les deux "maikos" prises en photos sont des Henshin.
En gros soit ce sont des touristes soit ce sont des actrices passées par des studios de Maiko Makeover pour déambuler dans Kyoto pour le bon plaisir des touristes.

Les vrais Geikos et Maikos ne sortent que rarement en pleine journée pour se balader dans la ville: leurs jours de congés sont rares, elles passent leurs journées à l'école pour améliorer leurs compétences en danse, chant etc..., ensuite elles prennent plusieurs heures pour se préparer et ne ressortent de leurs okiyas qu'en début de soirée pour partir travailler. Concrètement, vous avez plus de chance de rencontrer de vrais maikos/geikos:
- Très tôt le matin au naturel en yukata/kimono léger sur la route de leurs cours
- En début de soirée jusqu'à tard le soir, apprêtées pour aller travailler

J'espère que j'aurai la chance d'en voir moi même lors de mon voyage!

01 Mai 2015
19:52

Merci pour cet info à propos des maikos et henshin.
Il est vrai qu'on a eu le doute en les croisant en milieu de matinée à proximité du kyomisu dera, d'autant que moi et ma femme ne sommes pas trop calé sur ce sujet mais le charme a tout de même opéré et cela reste un bon souvenir. Lors de notre prochain séjour, nous essaierons de déambuler dans Gion et Pontocho en soirée afin de croiser de véritables geikos ou meikos même si cela reste rare.

Anne Gaelle
01 Mai 2015
20:05

J'ai l'impression de lire mot pour mot mes impressions du voyage que j'ai fait là bas l'été dernier, en famille avec mes 4 enfants!

Je rajoute 2 souvenirs magiques:

- Nous avons séjourné à Ito sur la péninsule d'Izu, et avons sympathisé avec un couple de restaurateurs d'une 60aine d'années, chez qui nous sommes allés diner 2 soirs de suite, dans leur restaurant, un petit boui boui qui ne payait pas de mine. Le 2ème soir, nous leur avons apporté un paquet de galettes St Michel que nous avions ramené de France. Ils en ont été manifestement très honorés, et ils ont offert en échange une multitude de petits cadeaux à nos enfants, nous avons fait des photos ensemble et nous sommes quitté avec la certitude d'avoir passé ensemble un bon moment

- A Kyoto, nous avons séjourné dans une petite maison, non loin du Kinkaku ji. Là, ce sont les enfants qui ont sympathisé avec un petit gars de leur âge qui jouait au foot dans la rue. Ils ont passé 2 après midi ensemble à jouer au ballon et tenter de se raconter leur vie, et pendant ce temps là, nous sommes allés visiter au calme quelques temples. Ce petit copain nous a fait comprendre qu'il voulait nous inviter au matsuri du quartier, genre de fête de voisins chez nous. Il est venu nous chercher le soir dit et nous nous sommes retrouvés dans la cour du temple du quartier où avait lieu la fête. Nous avons eu à manger et à boire à profusion, tout le monde est venu nous voir très souriant et même si nous avons pas pu vraiment discuter, barrière de la langue oblige, nous nous sommes vraiment sentis accueillis et avons passé une super soirée, dans la douceur d'une nuit d'été de Kyoto.

Ce sont mes 2 meilleurs souvenirs de notre séjour, 2 belles rencontres.

02 Mai 2015
09:18

En effet, ces souvenirs doivent être magiques !
Notre second voyage est prévu en 2016, avec cette fois ci notre fils qui aura bientôt 6 ans. Nous louerons une maison dans Kyoto. Peut-être aurons-nous l'occasion de revenir avec de nouveaux souvenirs assez semblables aux vôtres.

Christelle
01 Mai 2015
20:30

Un son : celui du chant des cigales, incessant, lancinant, le long du chemin de la philosophie

18 Mai 2015
21:58

Je retiens également le bruit des feux aux intersections, et les "jingle" des stations de métro.

Merci beaucoup pour cet article très vivant.

Ajouter un commentaire