carte bus

Jours 4 et 5

Départ ce matin pour Kanazawa, ville côtière située à 2h de train au nord de Kyoto. Le climat en été y est très agréable, la brise marine rafraîchit agréablement l'air qui est chaud sans être étouffant.

La ville offre un parcours touristique facilement accessible aux gens de passage.

Dès l'arrivée à la gare, nous nous rendons à l'office de tourisme situé à la sortie est. Là nous prenons des pass journaliers pour le Loop Bus.

C'est un petit bus sympathique qui s'arrête dans les principaux lieux touristiques de la ville.

Des écrans indiquent la position en temps réel des bus aux différents arrêts.

Seul inconvénient, le Loop Bus ne circule que dans un sens.

Nous nous rendons d'abord dans le quartier Higashi Chaya-Gai, l'ancien quartier des plaisirs où l'on trouvait des geishas.

Les trois rues principales de ce quartier sont charmantes et ont gardé l'âme de leur passé. Nous nous arrêtons un moment à la maison de repos du quartier, où un aimable guide volontaire bénévole nous propose de nous faire découvrir le quartier. Nous conversons en anglais malgré notre faible maîtrise de la langue de Shakespeare. Notre guide n'étant pas tout jeune, nous découvrons le quartier à une allure de sénateur, ce qui n'est pas pour nous déplaire, bien au contraire. Nous visitons la maison de geisha Ochaya Shima, considérée comme un trésor national dixit notre guide. Et en effet, elle est extrêmement ben conservée, son intérieur est magnifique.

Après une heure de visite guidée, nous quittons notre guide en regrettant de ne pas pouvoir traduire par les mots notre reconnaissance.

Après le déjeuner, nous voilà au jardin Kenrokuen, considéré comme l'un des trois plus beaux jardins du pays.

Nous passons un après-midi délicieux à flâner dans les allées de ce jardin onirique. Seul bémol, l'étang principal avait été vidé pour l'entretien. Dans les pelouses, des armées de jardiniers s'affairent à arracher le moindre brin d'herbe qui pousserait au milieu des mousses.

De même, on aperçoit sur les murailles de l'enceinte du château des employés occupés à arracher les mauvaises herbes entre les pierres, juchés sur de grandes échelles.

Nous rejoignons notre hôtel du jour, le Toyoko Inn qui se trouve, heureux hasard pour nous, pile à un arrêt du Loop Bus.

Le lendemain, visite du temple Myoryuji, surnommé « Ninjadera » ou temple des ninjas, alors qu'il n'a aucun rapport avec ces derniers.

La visite guidée se fait uniquement sur réservation par téléphone et est intégralement en japonais. Heureusement un guide papier en anglais est fourni aux touristes étrangers. Ce temple est célèbre pour ses nombreux passages secrets et multiples pièges, ingénieusement dissimulés dans les cloisons et les planchers.

Nous terminons notre petite excursion à Kanazawa par une promenade dans les allées du marché Omicho où nous achetons notre repas que nous dégustons dans le parc du château.

Retour à Kyoto par le Thunderbird, après deux jours calmes et reposants.

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par adamantin Dernière mise à jour le 16 février 2015