Tokyo Kyoto Mars 2016

Voyage à Tokyo et Kyoto
 retour du Japon le 3 mars 2016
Le téléphone free+iPhone fonctionne très mal pour internet; heureusement le poker wifi loué à l'avance m'attend à accueil de l'hôtel. Il fonctionnera très bien en donnant une très bonne connexion internet tout le séjour, permettant de transmettre fichiers et photos. Pour 10 jours 62 €.
Il aura permis d'utiliser Google map et surtout les applications hyperdia et tokyosubway qui nous ont permis de nous déplacer dans le métro.
Pour le métro il faut savoir à avance le coût du ticket. Il existe plusieurs transporteurs caractérisés par une couleur mais c'est sans importance pour prendre les billets à l'unité avec des espèces (ils acceptent même les billets de 10.000 yen, ça permet aussi ainsi de faire de la monnaie) On peut switcher en anglais sur le bouton en haut  gauche du distributeur, les applications vous ayant donné le trajet et le prix.
Pour les restaurants il faut fuir ceux des hôtels très coûteux. Bien qu'à député de TripAdvisor, c'est pas très utile, il suffit de repérer les restaurants sans étranger et d'y entrer, il faudra se débrouiller sans anglais la plupart du temps sauf si les serveurs sont jeunes car ils l'apprennent à école.
Pour les souchis, entrer dans les petits restaurants et attablez vous au comptoir. Il donnent une carte avec des images et choisissez quels souchis vous choisissez, après vous avoir servi un thé et une serviette chaude pour se nettoyer les mains. Le thé fait office d'eau et le bol de riz  commander en plus fait office de pain. Comptez 300 yen le bol est entre 150 et 300 le souchi à Tokyo. Le sachimi est plus cher que le souchi. Ils font aussi des sélections avec plusieurs souchis. Les brochettes sont aussi super.
A Tokyo on mange les poissons du pacifique, à Kyoto ceux de la mer du Japon à chair blanche.
Vous pouvez aussi avoir des machines à l'entée où il faut payer en appuyant sur les images des mets et rentrer ensuite. A l'heure de pointe on peut faire la queue, à 20h c'est libre.

Pour les amateurs de whisky, la boutique se situe sous la gare de Tokyo, il faut trouver l'entrée de la gare ou sont indiquées les boutiques (les tentations seront nombreuses). La boutique est vers la direction de yaesu station. Chercher le plan sur internet avant d'y aller. C'est pas moins cher qu'en france mais l'intérêt est de trouver dès whisky japonais non trouvables en france (généralement 20 à 30% de plus que le prix de whiski.fr avant qu'ils ne deviennent introuvables), ils prennent la visa.
Pour les cadeaux de souvenir allez au bazar oriental à omote-sando, ils font la détaxe c'est  dire qu'ils ne prennent plus les 8% supplémentaires (pour un achat au dessus de 10500 yen en gros) que l'on paye partout. Poursuivez un peu plus loin vers la boutique kinddle sur le même trottoir, vous y trouverez tous les articles sur les dernières poupées  tout le marchandaising à la dernière mode pour ramener aussi des cadeaux.
Pour les couteaux se renseigner d'abord sur internet sur le type ce couteau qu'il vous faut, son nom et s'il a simple ou double tranche. Il y en a tout autour du marché mais il faut privilégier la ou les rares boutiques au milieu des boutiques qui fournissent au japonais tout le nécessaire  pour la  restauration. Ils finissent de vous aiguiser la lame sur place avec plusieurs types de pierres  à poncer.
La poste de Tokyo est en face de la gare, ouverte 24h.24 à priori. Ceci permet l'achat de timbre et de changer au meilleurs prix. Pour le change dans les hôtels un peu grand il existe des machines qui permettent de changer petit  petit, le change est un peu moins intéressant mais ça  permet de changer une grosse somme et d'avoir à re-changer en euro au retour. Garder toujours des espèces sur vous.
Au duty free au retour vous pouvez lâcher les yens qui vous restent et compléter en visa carte votre achat.

Si vous allez  à Kyoto, c'est moins cher. Il faut absolument aller sur le toit de la gare (plus de 10 étages) voir le sky garden. Il y a aussi plusieurs niveaux de sous sol. Dans les derniers étages de la gare il y a le 'ramen" où vous mangerez comme et avec les locaux les plats  à commander  à la machine avant de rentrer (vous serez aidé comme toujours au Japon dès que l'on est dans l'embarras). Le ramen est une soupe de nouilles, copieux et délicieuse.

J'espère que ces conseils vous aideront.

Article intéressant ?
3/5 (3 votes)

Commentaires

Ajouter un commentaire