Vol Paris-Tokyo avec escale à Shanghai ?

6 réponses

Bonjour tout le monde, je vais à Tokyo à la fin du mois sur un vol Paris Tokyo avec escale de 2h à Shanghai sur la compagnie China Eastern Airlines.
J'aimerai savoir comment va se passer l'escale. Sur plusieurs forums, certaines personnes disent qu'elles ont du récupérer leurs bagages et les ré-enregistrer.
Est-ce que quelqu'un a vécu cette expérience? Quelqu'un a-t-il déjà pris cette ligne? comment ca s'est passé?
Merci d'avance.

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

charlje
03 Mars 2013
18:11

Bonjour,
J'ai plusieurs pris le vol Paris-Shanghai-Osaka de China Eastern, et je n'ai jamais eu à récupérer les bagages.
Pour t'en assurer, le mieux est de demander au moment de l'enregistrement, la destination des bagages étant indiqué et sur les autocollants qu'ils collent dessus, et sur le reçu de bagages.

Cédric
03 Mars 2013
18:23

Hello,

J'ai eu la même expérience en Novembre dernier avec la même compagnie et le même vol.
Alors déjà, il y a deux cas de figures.
Le premier (et le plus simple) est que tu fasses escale dans le même aéroport d'où va décoller ton prochain vol.
Dans ce cas là, aucun problème. Tu n'auras rien à faire à part du shopping dans les petites boutiques de l'aéroport.
Le second est que l'aéroport dans lequel tu atteriras ne sera pas le même que celui d'où tu redécolleras. Déjà, je préfère prévenir pour t'éviter le petit stress que j'ai eu de mon côté. Disposant d'un passeport français (enfin je suppose), tu peux rester jusqu'à 48h en Chine à l'unique condition de justifier d'un départ du pays dans ce délai. Et tu devras trimballer tes bagages d'un aéroport à l'autre et donc les enregistrer à nouveau.

J'espère t'avoir aidé et bon voyage^^

MACPSV
03 Mars 2013
19:37

Bonsoir,

Je pars en aout à Tokyo en faisant une escale à Shanghai, mais voilà on me dit qu'il est possible de sortir de l'aéroport et de visiter la ville si toutefois mon escale est assez longue. A l'allée cela sera impossible car nous ne disposons que de 2h30, mais au retour une escale de 18 heures nous attend, de 19h à 12h30.

Merci d'avance

Syb
04 Mars 2013
11:14

Ca dépend des fois et d la compagnie... La dernière fois que j'ai pris Eastern Airline nous n'avons pas pu/dû sortir.

Là j'ai voyagé avec Air China et nous devions récupérer nos bagages et réenregistrer derrière (et possiblement s'échapper en ville en attendant ;))

spot2001
04 Mars 2013
18:11

bonsoir,
J'en ai fait l'expérience en voyageant avec la compagnie Air China : c'est à priori cette compagnie qui ne fait pas de "direct" vers le Japon de Shangai.( au retour en passant par Beijing, il n'y a rien eu à faire )
Il faut passer la douane et présenter le formulaire fourni dans l'avion, récupérer les bagages et s'enregistrer pour le Japon : et 2h30 ça nous avait été suffisant mais il ne faut pas trainer !

Chico
08 Mars 2013
15:16

Bonjour,
Je l'ai pris en novembre dernier CDG-Tokyo. Ils l'ont annulé au dernier moment et on a ete rappatrié sur un vol direct avec AIR France le soir meme.
Resultat pas de bagage a l'arrivée et retour des bagages 48 h apres.

Sinon je l'ai repris en decembre dernier. Escale a Shanghai. pas d'internet. Monnaie locale a prevoir. galere, ennui... mais pas de bagage a reenregistrer sauf si tu le demandes de CDG.

bon courage

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.