Transports entre Hakone, Kyoto et Tokyo

2 réponses

Au mois d'Avril, je vais à Tokyo, à Hakone (Mt Fuji) et ensuite à Kyoto.

Ma question serait au niveau du choix du transport pour relier ces villes. J'envisage plusieurs options :

- la 1ère (et, je pense la plus économique) serait de prendre les transports en commun avec le forfait "Hakone free pass" et de revenir sur Tokyo pour prendre un bus de nuit (Willer) qui nous conduit à Kyoto. Mais les transports étant longs et les changements complexes, j'ai peur de perdre beaucoup de temps dans les trains et les bus.

- la 2ème serait de prendre les transports en commun jusqu'à Hakone, et de reprendre ensuite le Shinkansen jusqu'à Kyoto, sans revenir sur Tokyo.

- la 3ème option (celle que je commence à privilégier serait de louer une voiture à la sortie de Tokyo (pour éviter les embouteillages de la capitale), jusqu'à Kyoto, en passant, bien sûr par Hakone, pour avoir plus de liberté et perdre le moins de temps possible dans les transports. On pourrait ainsi faire des haltes dans les magnifiques sites de la région de Shizuoka, visiter les plantations de thé vert, et sortir un peu des sentiers battus, trop fréquentés par les touristes.

La location d'une voiture n'est-elle pas trop coûteuse ? N'y-a-t-il pas un risque de perdre du temps dans les embouteillages ? Un GPS "monde" serait-il suffisamment efficace pour nous guider efficacement (en anglais, ou mieux encore, en français) dans un pays comme le Japon ?

Autre question : connaissez-vous un ryokan bon marché dans une petite ville à l'écart des touristes, dans la région de Shizuoka ?

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

Bennybuche
21 Janvier 2013
18:20

Perso (mais ce n'est que mon avis), je choisirais la première ou la seconde solution, pour des raisons financières. J'ai eu l'occasion d'aller au Japon en 2009 & 2012 et il n'y a pas photo, financièrement, le JRPass est imbattable pour les trajets.

Une location de voiture coûte relativement cher (350€/sem min); il y a le gros problème du parking et du gps embarqué qui ne parle que japonais ou de celui que l'on emporte dans lequel on se demande comment encoder l'adresse d'arrivée ;-)

De plus, le Shinkansen est particulièrement confortable, ponctuel et va partout en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire... mais c'est vrai que tu ne peux pas profiter d'une halte photo ou rencontre sur le chemin...

En plus des renseignements que tu ne manqueras pas de trouver sur kanpai.fr, tu peux aussi t'inspirer des blogs de voyages que j'ai fait en direct lors de mes deux voyages: http://japon.buchau.be/ et buchau.be/asie2012

Jacques
21 Janvier 2013
20:59

Merci pour ta réponse et félicitations pour ton blog très intéressant : je viens de lire des séquences.
Rien n'est décidé, mais je pense prendre une option intermédiaire en louant une voiture uniquement dans la partie campagnarde de notre périple, c'est à dire entre Kanagawa et Shizuoka.

J'espère qu'il sera possible de trouver une solution pour rendre à Shizuoka une voiture qu'on louerait à Kanagawa.

Aussi, j'aimerais trouver la possibilité de dormir dans un ryokan pas trop cher autour de Shizuoka (si possible dans une petite ville à l'abri des touristes) pour vivre le Japon profond.
Ce serait notre seule expérience de nuit dans un ryokan, car toutes les autres nuitées sont déjà réservées dans des hotels classiques, retenus avec hotel.com.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.