Peut-on se débrouiller facilement à Tokyo en ne parlant qu'anglais ?

5 réponses

Bonjour/Bonsoir,
J'envisage quelque peu de partir 2 semaines à Tokyo, seulement je ne parle pas un mot de japonais, ainsi qu'en est-il du niveau d'anglais des japonais à Tokyo ? Plus encore, dans les activités de tous les jours, est-ce un véritable handicap que de ne pas parler la langue(panneaux d'information etc.)ou est-il possible de s'en sortir aisément ?

Merci d'avance pour vos éventuelles réponses !

Question intéressante ?
4.33/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

15 Mars 2013
00:16

Je parle un peu japonais, mais je peux dire que l'anglais m'a beaucoup plus aidé car les japonais me parlaient directement en anglais (à mon grand désespoir).
Après le niveau anglais, c'est comme partout, il y a des bon et des moins bon.
Seul nuance, là-bas, la majorité des japonais feront le maximum d'effort pour que tu arrive a comprendre.

kévin
15 Mars 2013
04:33

Cela fait 5 mois et demi que je suis au japon et je ne parle pas japonais. Je comprends quelques mots/expressions qui m'aident quand même (depuis le temps c'est normal) mais pas de quoi avoir une discussion. L'anglais est du coup ma langue de base peu importe l'endroit ou je suis au japon.

A tokyo, c'est super simple avec l'anglais seul : les panneaux sont en anglais, les annonces du métro sont en anglais, le personnel dans les lieux touristiques parlent souvent anglais, les gens (en moyenne) ont plus de chance de parler anglais que dans des villes plus petites (comme celle ou je suis actuellement).

Bref, tu n'as aucun soucis à te faire à ce niveau la. Si j'y arrive depuis tout ce temps, même en dehors de tokyo, tu pourras y arriver aussi.

15 Mars 2013
11:46

Réponse simple: OUI ;)
Et c'est valable pour la plupart des pays.. même si ça ne t'empêche pas d'apprendre les formules de base histoire de .. (sumimasen, arigatou, etc).
Bon voyage

sedorikku62
19 Mars 2013
00:04

Bonjour,

La première fois que je suis allé au japon, je ne parlais presque pas un mot de japonais (uniquement les formules de politese : merci, bonjour, au revoir...) et j'y réussi à y survivre 1 mois !
Le langage corporel aide beaucoup.

newvandetta
02 Avril 2013
11:25

Je reviens de 3 mois au japon dont pls semaines à Tokyo avec seulement 4 mots de japonais (que je conseille de connaitre : merci, excusez-moi, enchanté de vous connaitre, bonjour..).
Aucun problème à TOKYO (et aussi partout car, j'ai bcp voyagé, un sourire est une formidable porte). De plus, comme qqun l'a dit, la culture japonaise repose sur le fait de ne jamais mettre l'autre en porte à faux, de ne jamais l'indisposer : donc tout est, et te sera fait pour t'aider. tu risques même de te retrouver très vite avec une personne qui va en demander une autre si elle ne sait pas t'aider. je me suis retrouvé pls fois avec 4 personnes pour m'aider, jusqu'à ce que qqun parle anglais

A la question do you speak english ? tu auras quasi toujours la réponse "a litle bit". ce qui sera qq fois vrai!!!! mais le plus souvent, des bases suffisantes. j'ai assité à une conférence d'un consultant (comme moi) qui a travaillé 4 ans aux usa comme consultant. il n'a parlé que amééricain pdt 4 ans (et à un excellent niveau pour bosser avec les américains). on m'a présenté à lui à la sortie de la conférence, à ma question (de pure politesse dans ma tête), de savoir s'il parlait anglais, il a lui aussi répondu : un petit peu. le gars, 50 ans parle anglais infiniment mieux que je ne le parlerai jamais.

un conseil : tu ne poses pas la question !!!! tu t'adresses directement en anglais (surtout à tout ce qui va être employés et fonctionnaires). ne passes pas par la case "do you speak english". car, parodoxalement (je suis psycho) tu créé un phénomène de résistance. Le japonais ne peut pas, c'est culturel, faire apanage d'une connaissance, non-normée comme normale; parler anglais est ... non japonais. En posant la question, on met la personne dans une "double contrainte" . il est pris entre sa culture qui lui dit "reste humble, misérable vermisseaux" et " je peux aider cette personne car c'est ma culture et je parle un peu anglais".
Dis toi que pour la très grande majorité, tu leur rendra service à s'exercer à parler l'anglais (la plupart ont peu l'occasion), et, one more time, paradoxalement, tu lui permettra d'avoir rendu service à qquu.
go ahead.
Conseil pratique : tu mets ta carte, ton plan de ville, métro bien en évidence. toute probabilité qu'une personne te propose vite son aide.
en anglais..
HAve a nice journey.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.